•  

    À vif

     

    Vingt ans les séparent, la passion les réunira. 

    Se remettant péniblement d'une rupture, Laurence Dalziel a bientôt quarante ans et en a marre des relations BDSM, jusqu'à ce qu'il rentre Toby Finch. Dix-neuf. Intrépide, féroce, vulnérable. Toby ignore quoi faire de sa vie, mais il sait une chose : il veut Laurie. Il le veut à genoux. Le faire souffrir, le voir supplier et tomber amoureux. Mais si Laurie consent à s'abandonner dans ses bras, son coeur reste imprenable. Car Toby est trop jeune, trop intense, trop facile à blesser. Ce qu'ils partagent ne peut pas durer… ne peut pas être réel.

    Quand Laurie rentre dans ce club BDSM avec deux amis, il n'attend rien de particulier. Depuis sa rupture avec Robert, il n'attend pas grand-chose de la vie et rien des relations. Mais ce soir-là, sans savoir vraiment pourquoi, il se met à genoux pour Toby, dix-neuf ans, dominateur sans expérience. Ça ne peut qu'une histoire d'un soir… N'est-ce pas ?

    À vif, Toby, dix-neuf ans sûr de n'avoir aucun avenir et d'être condamné à travailler dans un restaurant, bien en deçà de ses capacités culinaires.

    À vif son désir de domination qui le pousse dans ce club, ses sentiments pour Laurie, bruts et sans pudeur.

    À vif sa souffrance, son désir, sa sincérité.

    À vif, Laurie, son vernis de cynisme et de lassitude de la vie qui cache bien mal sa douleur d'avoir perdu Robert, son ancien amoureux dominateur avec qui il partageait le gout des jeux BDSM. 

    À vif le torrent qui l'emporte quand Toby arrive dans sa vie et lui arrache toutes ses défenses.

    À vif l'écriture d'Alexis Hall, nerveuse, électrique, sans artifice.

    À vif mon coeur qui n'oubliera jamais Toby et Laurie. 

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Résumé:

    Pour Jamie, tout a basculé le jour du décès de ses parents. Lui qui rêvait de partir étudier à New York, se retrouve à élever son petit frère de cinq ans, dans une ville perdue de l’Ohio. À la suite d’un accrochage de voitures, Jamie rencontre Logan. Ce jeune avocat est tout ce qu’il n’est pas : sûr de lui, brillant et fier. Il ne fait pas mystère de l’intérêt qu’il porte à Jamie, mais celui-ci se demande comment sa petite vie tranquille pourrait intéresser quelqu’un comme lui… Et pourtant…

                       Date de parution: 2016    Publié per: Bragelonne-Milady

    Moment de lecture absolument délicieux qui m'a rappelé les contes de fées de mon enfance. Parce que ce petit livre est un conte de fée. Il ne peut en être autrement. C'est l'histoire d'un prince qui rencontre un roi. OU l'histoire de deux jeunes hommes qui se rencontrent, se plaisent et s'aiment. Jamie est un jeune adulte absolument parfait dont le seul défaut est de ne pas croire en lui-meme Il est à la tête de la famille atypique qu'il forme avec son très jeune frère Damian. Personnage très sympathique qui ne cesse d'illuminer le roman. Puis, il y a Logan qui jette son dévolu sur Jamie sitôt que ses yeux se posent sur lui pour la première fois. Bien sûr, quelques épreuves à traverser. Et on se laisse entraîner par cette romance qui fait rêver, ou chaque page est un pur bonheur et impose de sourire à presque toutes celles que l'on tourne. J'ai l'impression d'être un marshmallow dans un bain de chocolat chaud. Et des fois, c'est juste ce qu'il faut pour se détendre. Des fois, ça me va plus que bien.

                                                                                                                                                Manon

     Pour le trouver : https://amzn.to/2s8kawM

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Résumé:

    Sam, est franchement flippé. Il va avoir 30 ans dans trois semaines et quand il réfléchit à ce qu’il a fait de sa vie, le constat est sans appel : rien de très excitant. Mais eh, il lui reste trois semaines non ? Peut-être a-t-il encore le temps de cocher un maximum des objectifs de sa liste de chose à faire à 20 ans. Pour l’aider, il peut compter par son voisin et ami de longue date : Luke. Luke qui a fait son coming-out à tout le monde… sauf Sam. Et si on rajoute le (faux) coming-out de son fils adolescent, Jeremy, cela donne une situation pour le moins… compliquée.

    Sam, Luke, et Jérémy. Trois garçons qui partagent un passé, et un futur en commun… enfin, s’ils arrivent à régler leurs problèmes d’abord, bien évidemment.

    Date de parution: 2016    Publié par MxM Bookmark

    Petits mensonges et conséquences  de Anyta Sunday

     

    Il s'agit là d'une deuxième lecture que j'ai mille fois plus appréciée que lors de mon premier passage. Comme quoi le moment choisi est important et peut jouer sur le ressenti que je peux éprouver face à tel ou tel récit.

    Je termine ce livre avec un goût de bonheur persistant. J'ai aimé chacun des personnages. Luke, Sam et son fils Jérémy. Chacun devient le sujet principal d'un chapitre et on peut y suivre leurs 'aventures' qui se recoupent toutes les unes avec les autres. Ce côté m'a beaucoup plu. Il m'a donné l'impression de lire trois histoires différentes avant que les parcours de ces différents protagonistes ne se rejoignent de nouveau. Luke est l'épaule amicale et sure sur laquelle Sam peut se reposer. Le super voisin, un ami toujours là par beaux et mauvais temps. Celui qui est toujours présent et sur qui on peut compter. Un pilier en somme. Sam, lui, aborde difficilement le passage à la trentaine. Il rêve un passage sans regrets et pour cela établit une liste de ce qu'il juge être des choses à faire à vingt ans. L'homme a dû mûrir très vite au vu de la grossesse précoce de sa passion d'un soir. Et Jérémy, adolescent bien dans sa peau, qui souhaiterait passer encore plus de temps avec sa petite amie. Mais voila, ses parents ne lui souhaite que le meilleur et veulent éviter à tout prix que leur enfant ne commettent la même erreur qu'eux. Tout cela assorti de non-dits et de malentendus provoque un tel nœud que je me suis demandée comment tout le monde pouvait s'en sortir sans trop de heurts. Le principal étant que tout cela s'imbrique et fonctionne merveilleusement pour nous livrer un roman des plus adorables tout en étant captivant. 

                                                                                                                                                Manon

     Pour le trouver: https://amzn.to/2scn9nb

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Musher  : jusqu'à toi. Tome 1.

     

    Le hasard, qui fait parfois bien les choses, a voulu que ma comparse, Yop et moi ayons lu le même livre la même semaine. C'est donc, dans les étendues neigeuses du Yukon que nous avons été entrainées toutes les deux.

     

    Envoyé au pied levé par sa société dans le Yukon, Anthony doit y retrouver un dénommé Adam Larivière pour l'informer de son héritage. Afin de contrer sa poisse habituelle, son meilleur ami Mikado l'accompagne et ce n'est pas du luxe, car dès l'aéroport, les ennuis commencent. De Whitehorse à Montréal, les deux amis croiseront sans le reconnaitre celui qu'ils cherchent. Arrivés à Teslin, petite ville du Yukon, où le musher vit avec sa meute, l'un d'eux tombera sous le charme de ce pays sauvage et de cet homme exceptionnel élu sportif le plus sexy de l'année.

     

     Quand il fait un froid glacial, comme cette semaine, quoi de plus logique que de se plonger dans un livre qui vous entraine dans la province glacée du Yukon ? Et le voyage en vaut la peine : dès l'aéroport (j'ai senti le choc) nous voilà entrainés dans un tumultueux voyage à la suite d'Anthony et de Mikado, du quartier gay de Montréal à Teslin, suivant les traces laissées par le traineau du musher et de sa meute. Parfois hilarant souvent émouvant, la petite musique d'Eva Justine fonctionne à merveille, comme dans son précédent "bi or not bi" qui avait su me charmer. Les quatre personnages principaux sont bien campés, avec des caractères affirmés, les personnages secondaires sont tout aussi excellents (et ceux qui suivent mes chroniques depuis mon arrivée fracassante sur ce blog :) connaissent mon amour sans limite pour les personnages secondaires. L'exceptionnelle grand-mère du Sud d'Anthony vaut son pesant d'or, sa mère est tout aussi fantastique et la petite communauté de Teslin, tout autour d'Adam ne l'est pas moins. Les descriptions des somptueux paysages du Canada nous donnent le sentiment d'y être, pas moins. 

    En amatrice de sujets légers, mais pas tant que ça, ce musher m'a conquise. Effectivement, qui peut détruire un couple, plus sûrement que la distance ? J'ai en tout cas, hâte de retrouver Adam, Mikado, Leo et Anthony, dans le tome 2. 

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire

  • C'est avec une histoire de neige et de musher sexy que j'attaque ma deuxieme lecture d'Eva Justine qui m'avait laissé une forte impression avec son Unité K9.

    Musher, Tome 1 : Jusqu'à toi d' Eva JustineLe pitch:Envoyé au pied levé par sa société dans le Yukon, Anthony doit retrouver un dénommé Adam Larivière pour l’informer de son héritage. Afin de contrer sa poisse habituelle, son meilleur ami Mikado décide de l’accompagner, et ce n’est pas un luxe, car dès l’aéroport, les ennuis commencent. De Montréal à Whitehorse, les deux amis croiseront plusieurs fois sans le reconnaître celui pour lequel ils parcourent des milliers de kilomètres. Une fois arrivés à Teslin, bourgade isolée au milieu des immenses espaces enneigés où le musher vit avec sa meute, l’un d’eux tombera sous le charme de ce pays à la beauté sauvage où la nature est reine et de cet homme hors du commun qui vient d’être élu le sportif le plus sexy de l’année.

    Musher, Tome 1 : Jusqu'à toi d' Eva Justine


    Une fois de plus, je ne suis pas déçue par la plume toujours douce et fondante de cette auteure, des mots qui glissent avec un naturel surprenant avec, dans cet opus, une large découverte sur le vocable québequois qui est un vrai régal.
    On commence par une entrée percutante dans l'univers humoristique de Mikado qui ne va pas nous quitter d'une semelle. Un personnage que l'on pourrait craindre un peu Dramaqueen, qui pourtant révèle très vite une profondeur et une saveur toute fashion face à laquelle on ne peut que craquer complètement. Nos deux parisiens d'adoption nous sont présentés d'une manière toujours subtile nous évitant le lot habituel de descriptions musculeuses, ou clichées a souhait.C'est parti pour un craquage total pour le savoureux paradoxe de retenue et d’exubérance que forment Mika et Anthony.
    Quand on se prépare a s'engouffrer a la fois dans le froid du pays et  dans le début de cette fameuse romance d'un couple que l'on attend toujours , Eva Justine nous réserve la surprise de ne pas se focaliser sur une seule histoire. Et c'est une réussite, car de personnages que l'on pensait secondaires , certains deviennent très vite primordiaux voir vitaux a l’évolution de l'histoire. De caractères que l'ont aurait craint un peu trop vu, elle en exhorte de la tendresse , de la maturité, de la matière et surtout beaucoup d'humour. C'est plutôt rare que je m'esclaffe au cours d'un livre, faire rire n'est pas chose facile et le Mika d’Éva est une vraie mine d'or dans le domaine. La drôlerie de Mika (encore une fois bravo Mme Justine) n'a de cesse de nous réchauffer au milieu de ce climat enneigé.

    La romance est malicieusement amenée par une série de chassé croisés qui fait monter la tension au point de ne pas vouloir lâcher le livre (même à 2h du mat): tabernak, on la veut cette foutue première rencontre ! On est là, transi non par le froid du Yukon, mais par cette expectative d'histoire entre Adam z'yeuxgris et Anthony le timide . Sérieusement qui peut rester indemne à la sensualité de ce trajet voiture , et ne pas trouver qu'un rétroviseur est la chose la plus sexy qu'une voiture puisse t'offrir ? Qui a dit que je n'avais pas mordillé ma tablette a ce moment là ?
    Le premier baiser n'est pas encore passé que l'on est déjà conquis par ce couple mais voila : on bascule vite sur le second un moment oublié. La frivolité de Mikado nous ayant un moment éloigné de son cœur pur et de l'intensité de sa relation à son nounours. L'auteure sait nous frustrer juste ce qu'il faut en nous privant de notre scène torride tant espérée jusqu'assez loin dans l'histoire. On trépigne, on s’excite, on s’énerve (bon ok c 'est plutôt moi en fait et pas l’hypothétique on) et on fond comme neige au soleil (facile je sais!!) quand enfin arrive le premier baiser.
    On sent un travail construit du monde des Mushers articulé autour d'un sens de la scénarisation bien établi : on visualise les scènes les unes après les autres comme dans une bonne comédie sentimentale. On passe un très bon moment avec nos deux couple, on découvre plein d'expression truculentes et d'autres personnages, comme la mémorable mamie d'Anthony, tout aussi surprenants que nous découvrirons probablement un peu plus dans le prochain tome.
    Mon coté tortueux a juste regretté une conquête amoureuse qui se passe trop bien a mon gout (oui j'aime parfois les codes parvenus de la romance et ses retournements calculés) mais Éva Justine a fait le pari d'une histoire douce et sucrée comme une cuillerée de sirop d’érable en prenant soin de nous laisser sur une fin qui vous donnera forcement une envie rageante de lire le tome 2.

    Yop.

    Musher, Tome 1 : Jusqu'à toi d' Eva Justine

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    2 commentaires