• Perdus de vue : Ironie du sort 1 de

    Éditions : Juno Publishing

    Sortie : 09 Mai 2019

    Il avait promis de ne jamais me quitter. Mais lorsque j’ai eu le plus besoin de lui, c’est exactement ce qu’il a fait...

    Le guide forestier, Xander Reed, a passé quinze ans à essayer d’oublier la nuit où il s’est tourné vers son meilleur ami aux heures les plus sombres de sa vie pour se rendre compte que le jeune homme qui avait juré de toujours être là pour lui, lui avait tourné le dos. Trois mille kilomètres et quinze années à reconstruire une nouvelle vie dans l’arrière-pays tranquille des montagnes Rocheuses auraient dû suffire à effacer à jamais de sa mémoire Bennett Crawford. Mais les vieilles blessures sont profondes et lorsque Bennett réapparaît brusquement dans sa vie comme membre d’une expédition guidée par Xander, les cicatrices qu’il croyait guéries depuis longtemps s’ouvrent à nouveau.

    Tout ce que j’ai toujours voulu, c’est d’empêcher Xander d’être blessé à nouveau. Je n’ai jamais envisagé que celui dont il avait besoin d’être protégé, c’était moi...

    Bennett Crawford a été confronté à un choix impossible la nuit où son meilleur ami a eu besoin de lui.Il a fait le mauvais choix.Fils unique d’une des familles les plus riches de la Nouvelle-Angleterre, il aurait dû avoir le monde à ses pieds, mais perdre son meilleur ami à l’âge de quatorze ans a tout changé. Et même si Bennett a réussi à se cacher derrière un masque de satisfaction alors qu’il prend place aux côtés de son père dans l’entreprise familiale, intérieurement il cherche le morceau de lui-même qui lui manque depuis que Xander Reed a quitté sa vie. Le seul point positif pour Bennett est son travail avec un groupe d’enfants de quartiers défavorisés, et lorsque la chance lui est donnée de montrer à ces adolescents troublés qu’il y a un monde plus vaste qui les attend s’ils ont le courage de chercher à l’atteindre, il la saisit.

    Mais lorsqu’il descend de ce bus pour ce qui est supposé être une semaine d’amusements et d’aventures, il revient immédiatement dans le passé en découvrant que leur guide n’est autre que le garçon qu’il a laissé tomber si longtemps auparavant. Seulement, le petit garçon insouciant et au cœur tendre que Bennett a connu a disparu, et à sa place se trouve un homme sombre et amer qui n’est pas intéressé par une seconde chance.

     

    *****

    Pour changer les idées d'enfants défavorisés, affrontant des tas de difficultés dans leur vie quotidienne, Bennet Crawford en partenariat avec sa fondation, les entraîne dans une randonnée d'une semaine au cœur du Colorado. Il espère ainsi les sortir des rues bétonnées de New-York pour découvrir les merveilles de la nature. Mais ce qu'il ne sait pas encore, c'est qui il va retrouver au bout du chemin.

    Son guide dans cette aventure n'est autre que son ami d'enfance à qui il a du dire au revoir quinze ans plus tôt dans des conditions blessantes pour tous les deux. Les retrouvailles inopinées sont plus que tendues, mais Bennet veut et va tout faire pour reconquérir Xander Reed, le Xander de son enfance qui vit toujours dans le passé, renfermé sur lui-même, et agressif vis-à-vis de la situation. C'est en affrontant des dangers imprévus qu'ils vont enfin se parler et tenter de mettre à plat leur relation.

    Cette histoire à quatre mains commence comme une aventure au sein d'un environnement sauvage et beau, on suit la randonnée des ces garçons et de ces hommes dans un monde dépourvu de nuisances sonores, olfactives, visuelles... créant un environnement unique et apaisant. On sent même au-travers des mots le côté somptueux des lieux, la tranquillité des lacs, des clairières, des montagnes et de tout ce qui pourraient composer ce petit coin de paradis. L'envie de s'approprier cet endroit est présente dés le départ, les descriptions, sans lourdeur ni répétitions, donnent presque un besoin irrépressible de sauter dans le premier avion pour s'y perdre.

    Surviennent aussi les retrouvailles, douloureuses, pleines d'incompréhension suivies de désirs insurmontables entre deux hommes qui étaient destinés l'un à l'autre. Les auteures ne s'enferrent pas dans des longueurs interminables de rancunes, des non-je-ne-veux-plus-de-toi, un juste milieu entre les premières amertumes et les vraies premières discussions d'explications. On découvre deux hommes blessés, se voulant l'un l'autre, s'aimant l'un l'autre, un récit tout doux sur l'espoir d'une seconde chance qu'il ne faudrait pas laisser filer.

    C'est à la fois une histoire d'amitié, d'amour, de retrouvailles, de famille et surtout d'accomplissements personnels au cœur d'une belle nature apaisante qui m'a ému et beaucoup plu, l'ensemble se lit vraiment très bien. Un chouette moment de tendresse addictif. Rose Taylor

    Merci à Juno Publishing pour ce SP.


     

    Vous le trouverez ici : Perdus de vue

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Composer des couples explosifs on peut dire que c'est un peu le savoir faire de Marie HJ et elle ne se fait pas défaut avec son dernier roman Turn me wild sorti ces jours ci.


    Turn me Wild de marie HJLe pitch: 
    Qui veut la peau de Kay Tardam ? 
    Figurez-vous que nous aimerions tous le savoir. C’est d’ailleurs un peu le sujet de ce roman… 
    Il s’agit d’une enquête. Mais pas uniquement. Vous y trouverez deux hommes (un garde du corps ultra intelligent et super sexy, et une Rockstar siphonnée), un mec qui cherche les noises, des jumeaux mercenaires, un agent suicidaire, un groupe hard métal Shock-rock un peu ravagé, une poupée en silicone nouvelle génération à bouche aspirante, des rats morts et deux chiens. On y parle d'hippopotames aussi, mais c'est un détail. 
    Pour le reste, à savoir, s’il y aura de la romance… La vraie question à se poser serait plutôt : est-il possible de rester indifférent face à Kay Tardam ? Et je répondrais… que le découvrir pourrait bien signifier ma perte…Quant aux questions subsidiaires, du genre : les deux héros vont-ils finir ensemble ? Y aura-t-il du sexe et de l'action ? J'ai envie de dire que le mieux c'est de lire. Désolé, mais tout ceci est classé confidentiel. 
    Bon, allez, un petit indice quand même... Je ne suis pas gay. Lui, par contre, il l’est... Voilà voilà... On dira que je n'ai rien dit... H. Meyer

     

    C'est cette fois-ci à travers une enquête que Marie HJ nous présente à nouveau deux personnages très singuliers. On explore le monde du Shock-rock et de la provocation musicale en tout genre par le biais du délicieux groupe Sublime Vomit (ca ouvre clairement l’appétit non?) et de son chanteur vedette Kay, un espèce d'Osborne croisé avec un Manson qui aurait piqué la torse-nu attitude et le futal d'Iggy Pop. Un type complètement barré et charismatique dont l'auteure saura une fois de plus nous faire tomber sous le charme. 

    Des tentatives de meurtres, des attaques diverses et voilà la raison principale de l'apparition de  notre ténébreux second héros, le garde du corps Hanno. Hanno est aussi taciturne et renfermé que Kay peut être exubérant et immature et seul le coté borderline de chacun aurait tendance a leur créer un point commun: un sombre dépressif d'un coté et un exalté incontrôlable de l'autre. Un espèce de coktail démoniaque où l'on aurait mis une dose de John McLane et une autre de Kurt Kobain, je vous laisse imaginez le topo !!
    Les deux se confrontent dès la première rencontre et ce tout au long d'une enquête qui est plutôt une recherche puisque la police n'intervient pas dans ce monde où sachets de coke, joints égarés et pilules rouges se promènent avec allégresse autour de tous les protagonistes. C'est donc plus une investigation interne et officieuse menée par les membres d'une agence de sécurité qui va dès les premiers instants nous emmener dans un monde de luxe, de provocations incessantes, d'une certaine futilité érigée comme art de vivre et de ce petit aperçu sur tout ceux qui travaillent dans l'ombre des stars explosives. L'intrigue se tient, le suspens est là et le final (qu'on le sente arriver ou pas) à la hauteur.

    Un roman au couple donc explosif et très exclusif, totalement axé sur la relation de ces deux hommes, relation qui se développe très vite d'ailleurs en une sorte d’introspection alternative entre les deux hommes. Beaucoup de questions, de remise en question d'Hanno (qui reviennent un peu trop souvent à mon goût) qui centrent totalement les sentiments, les événements et toutes les interactions autour de la fusion du couple car dans l'opposition comme dans l'acceptation c'est vraiment un couple exalté et fusionnel. Alors les amateurs de ce genre de passion volcanique seront aux anges quand ceux plus portés sur la nuance et une lente évolution des sentiments seront un peu plus décontenancés. Les deux personnalités restent fidèles à leur monde et cohérentes vis à vis de leur passé respectif, les actes correspondent bien  leur tempérament et on ne relève pas d’incohérence flagrante malgré un sujet choisi porteur de beaucoup de fantasmes (le thème garde du corps avec la star/politique/témoin étant reconnaissons-le un sujet assez souvent traité et pas toujours avec finesse). Plus personnellement cet aspect ultra fermé sur le couple et ses émotions m'a un peu frustrée sur l'absence de teneur des personnages secondaires ce qui est d'autant plus dommage qu'ils sont nombreux et présentaient une palette assez intéressante.

    C'est un roman plus trash, plus cash  (rassurez vous les deux loulous vous réservent beaucoup de tendresse très profondément enfouie tout de meme) où le choix délibéré est à la fois de lui conférer une tendance plus extrême dans sa narration et son écriture mais aussi de rendre un hommage certain à tous ces genres musicaux que l'auteure semble affectionner. Un hommage également par une façon de modeler son découpage et son écriture dans un style plus tapageur, d'inciser son texte de dialogues plus crus et potaches (mais au vu des gugusses du groupe une fois encore ça colle impeccable) et de faire montre d'un humour qui passe ou casse. Autant j'ai pu adorer le coup des jus de fruits, du timing du jogging ou des échanges savoureux entre Hanno et son boss, autant les surnoms à répétitions des jumeaux par exemple m'ont un peu semblé lourds à trop user du procédé (mais il est vrai que l'humour -tu sais ce truc impalpable qui fait tellement défaut par les temps qui courent ?- c'est une perception toute personnelle).

    Turn me wild est donc à prendre dans son jus, dans sa nature propre c'est à dire provocateur, délirant à l'image de l'univers qu'il aborde et probablement un gros plaisir pour l'auteure. Il est sans conteste à part dans sa production mm jusqu'à ce jour et si ce  n'est pas mon préféré (difficile de relever encore le niveau après sa série à succès With love) c'est en revanche un roman que l'on lira avec tout autant d'addiction que les autres ! So fuck'em all  et évitez le headbanging pendant la lecture, c'est vraiment pas pratique !! Yop!

                                                                          

    Turn me Wild de marie HJ



    Vous le trouverez ici :Turn me wild

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Cœurs dans la tourmente de Joanna Chambers paru chez Juno Publishing en Décembre 2018 est une douce et courte histoire de fin d'année  entre deux hommes refroidis par la vie mais vite réchauffés par leur attraction.


    Cœurs dans la tourmente de Joanna ChambersLe pitch:
     Les choses ne vont pas bien pour Cam McMorrow depuis qu’il a déménagé à Inverbechie. Ses affaires dépérissent, son chalet est en train de s’effondrer et, suite à une dispute très publique avec Rob Amstrong, le propriétaire du café, il est devenu un exclu social. Cam doit s’éloigner de ses ennuis et lorsque sa sœur lui achète un billet pour la plus grande fête de Hogmanay à Glasgow, il s’empresse de quitter Inverbechie. Mais lorsque les événements conspirent pour le faire échouer au milieu de nulle part dans une tempête de neige, il risque non seulement de rater la fête, mais il lui faudra également demander de l’aide à son ennemi juré, Rob.


                   ∴ ∴ ∴ ∴
     

    Une de ces histoires courtes de Noel dont j'aime me régaler, un peu d'opposition farouche, de la solitude et du quiproquo qui va bien, voilà une formule qui me plaît!

    Cameron, parti depuis presque un an dans un bled un peu paumé, peine à faire décoller sa nouvelle entreprise de tourisme. Discret, distant et trop réservé il a sans réellement le vouloir ou s'en rendre compte fait le vide autour de lui. Rob, de son côté parfaitement intégré au sein de la communauté du village qu'il  habite depuis plusieurs années,  a cessé de croire qu'une amitié  était possible entre eux depuis une fâcheuse dispute issue de malentendus malheureux. 

    Une veille de jour de l'an, une panne moteur et un froid glacial suffisent aux deux hommes pour prendre le temps de remettre les pendules à heure. Une douce romance assez courte mais pour une fois pas du tout frustrante. On a tout ce dont on a besoin: deux hommes attirants et discrets chacun à leur facon, de la tendresse, un peu de mélancolie et un gros poil de malentendu qui sert à merveille une petite tension amoureuse qui s'installe ni trop vite ni trop lentement. Le rythme est parfait pour le format et on prend le temps de découvrir autant les héros que les personnages secondaires ainsi que leur environnement. Un doux climat de tendresse précède un érotisme suave et attentif entre Cam et Rob qui se réapprivoisent entre un passé que l'on doit laisser de côté  et un avenir incertain et angoissant.

    Le tout est bien écrit, les rôles bien distribués et le scénario court et efficace donne une vraie portée à une novella très réussie. On en sort charmé et attendri, totalement convaincu par deux personnages dont  la mesure et la discrétion donnent à la romance un joli gout de reviens-y! Yop
     
     
     
                                                                              

    Cœurs dans la tourmente de Joanna Chambers

     

     
     Vous le trouverez ici : Cœurs dans la tourmente
     
     
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Une bière, des mangas et un sourire charmant de Hope Tiefenbrunner

    Éditions : HQN /Harlequin

    Sortie : 09 Octobre 2015

    Quel gros lourd. Voilà ce que David a pensé lorsque Yohan est venu lui parler à cette soirée. Franchement, tout ce dont il avait envie, c’était de se barrer de cette fête pourrie où son frère l’avait traîné pour faire plaisir à sa stupide petite amie. Et puis Yohan a insisté, malgré les rembarrages en règle et les vannes bien senties, et David a commencé à se laisser séduire. Un sourire, puis deux. Une bière, puis… plein de bières. Une nuit, puis plein d’autres nuits. Un couple ? Peut-être. Mais David ne veut pas aller trop vite, l’essentiel c’est de passer des moments cool, d’être bien à deux. L’étiquette « casé », l’emménagement à deux, le mariage et tout le bordel, c’est clairement pas pour lui. Et ça risque pas de changer. Si ?

     

    @@@

     

    David est un jeune homme bien dans sa peau mais très réfractaire à deux choses : la chérie de son frère Nicolas qu'il ne peut pas encadrer et l'engagement au-delà de quelques nuits voir quelques jours. Quand Nicolas, ce frère avec qui il a une relation très forte et complice, lui impose plus ou moins une soirée chez sa copine, David décide de faire sa forte tête, de rester maussade et renfrogné jusqu'à ce qu'apparaisse Yohan qui creuse un peu de son flegme. Yohan est charmant, charmeur et possède des tas de points communs avec David si bien qu'il arrive à percer sa carapace pour l' entraîner dans une folle nuit d'amour.

    David se retrouve plongé dans une romance pour laquelle il prend bien le temps de réfléchir, d'analyser ses sentiments mais aussi d'étudier une possible relation avec Yohan. Mais voilà l'amour ne va pas forcément frapper les deux jeunes gens de la même façon et avec la même force.

    Court petit roman sur les affres de l'amour au premier regard pour l'un et aux sentiments plus tardifs à se mettre en place pour l'autre. On suit les deux protagonistes qui ne sont clairement pas sur la même longueur d'onde, ce qui nous fait pencher plus pour l'un que pour l'autre. Même si David est clairement le centre de cette histoire, et même si j'ai compati  à toutes ses interrogations, il m'est apparu comme une personne un peu autocentrée sur elle-même, quelques fois un peu mesquin et méchant, j'ai eu du mal à vraiment l'aimer lui. Il est vindicatif vis-à-vis de l'amie de son frère voir insultant et ça laisse presque Nicolas de marbre, limite le fait sourire. Il faut reconnaître à Nicolas son tempérament coulant et très arrangeant. Yohan, quant à lui, est resté mon petit chouchou du début à la fin, il est magique, il a un regard sur son entourage clair mais romantique, accommodant mais pas naïf et nous fait apprécier au final ce David pas très facile à contenter.

    Une jolie petite histoire que se lit toute seule dont on suit et comprend les tenants et aboutissants sans se prendre la tête, pour passer un bon moment avec Yohan -non je ne suis pas partiale- et vivre une belle histoire d'amour. Rose Taylor


     Vous le trouverez ici : Une bière, des mangas et un sourire charmant

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Souvenirs de Noël : tome 1 et tome 2 de Max Vos

    J.J. a toujours détesté les vacances de Noël. Les cadeaux, les décorations, le Noël traditionnel en famille... C'est tout ce dont ses collègues parlent en salle des professeurs. J.J. évite ces réunions comme la peste. Il ferait n'importe quoi pour empêcher ses collègues de voir le vrai J.J., l'homme gay qui ne veut pas se faire remarquer. Quand il laisse échapper qu'il est tout seul, sans aucun plan pour Noël, les dames bien-pensantes de son école veulent l'inviter pour le jour fatidique.

    Oh bon sang...

    Arrive le coach Adam Sutton qui vient à son secours et maintenant J.J. se retrouve piégé par cet homme imposant qui ne prendra pas un « non » pour une réponse. Et en plus, il fallait que ce soit quelqu'un que J.J. trouve attirant, n'est-ce pas ? Dommage qu'il soit hétéro et J.J. n'est pas prêt de sortir de son placard et tenter quelque chose. Il aime ses bras là où ils sont, merci beaucoup !

    Mais Adam a un secret, celui qui va bouleverser le monde de J.J. Adam souhaite offrir un Noël mémorable à J.J, mais en fin de compte, la vie des deux hommes ne sera jamais plus la même...

     

    Souvenirs de Noël : tome 1 et tome 2 de Max Vos

    Cela fait un an depuis que l'entraîneur Adam Sutton a changé la vie de JJ avec sa proposition de Noël. Désormais, heureux en mariage, les deux hommes font face à tout ce que la vie met en travers de leur chemin : de nouveaux membres de la famille, l'homophobie et les préjugés, sans parler d'une offre inattendue qui est sur le point de transformer leur vie... pour toujours.

     

    &&&&&

     

     Deux petites nouvelles toutes mignonnes qui vont vous faire adorer l'amour, l'ambiance de Noël même nous sommes un chouia hors saison mais je n'ai peur de rien donc je fonce.

    Dans le premier tome, Jonathan Jones alias J.J est un professeur d'histoire dans une petite ville où rien ne se passe vraiment si ce n'est quelques commérages. J.J ne vit jamais bien cette période de l'année qui lui rappelle sans cesse qu'il est seul et assez désœuvré. Mais cette fois-ci, suite certains bavardages lors du dernier repas de l'année en salle des profs, il se retrouve à accepter l'aide du beau et fort prof de sport, Adam Sutton. Ce dernier le tire d'un mauvais pas en l’embrigadant pour décorer l'extérieur de sa maison avec des milliers de lumière.Ce qui commence comme une sorte de piège pour J.J va se transformer en moments inoubliables pour les deux jeunes hommes.

    Un tout petite histoire toute douce mais super bien écrite malgré sa brièveté, tout est mignon les deux héros ainsi que toute la tribu qui gravite autour d'Adam, l'ambiance de Noël dont on sent d'ici la chaleur, la douceur, l'euphorie et l'amour !

    Dans le tome deux, on retrouve l'ensemble de la même tribu un an après ce premier Noël avec des flashbacks sur l'année écoulée pour Adam et J.J. Des hauts et des bas ont jalonné la mise en place publique de leur couple, ils ont dû faire face aux préjugés de certains de leurs collègues et de leurs connaissances. Malgré quelques anicroches, la paix règne au sein de la merveilleuse famille Sutton.

    Dans les deux récits, l'amour est omniprésent, doux sans être mièvre, rempli de bons sentiments saupoudrés de cannelle, de senteurs de sapin, de cookies, de pain d'épices et de vin chaud. L'auteur rend très bien l'ambiance festive de cette période pour faire décoller l'histoire de J.J et Adam, la rendre inoubliable pour les deux hommes. Même si le soleil d'avril est peu en phase avec ma lecture, je me suis vraiment prise dans l'ambiance de ces deux nouvelles, j'ai vraiment hâte de ressortir mes guirlandes moi maintenant.... Rose Taylor


    Vous les trouverez ici : Souvenirs de Noël 2


    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Résumé : 

    À vingt ans, Sean a quitté sa famille de cœur pour tenter de se trouver. Une quête difficile pour cet hybride génétiquement modifié, mi-loup mi-vampire, qui se considère comme une aberration de la nature. Quelques années plus tard, une fois en paix avec lui-même et parvenu à garder sous contrôle ses pulsions de sang et de mort, il est temps de rentrer chez lui retrouver les siens. Ses pères, la meute… Et Cody. Mais il n'est pas toujours facile de retrouver sa place dans une famille, et plus encore, dans le cœur de celui qui n'a cessé de lui manquer. Surtout quand un bébé, des fantômes du passé et de vieux ennemis viennent semer le trouble. Il y a plus à perdre qu'un bonheur encore fragile, quand le monde lui-même est menacé de destruction !

    Date de parution : Novembre 2018          Publié par : Milady

    Sean   -Les loups de Riverdance T.5-     de H.V. Gavriel

     

    Il a fallu un peu de temps avant que je me plonge de nouveau dans les aventures des Loups de Riverdance. 

    J'ai éprouvé un réel plaisir à retrouver tous ces personnages et à découvrir Sean. Il est loin l'adolescent qu'on apercevait de-ci de-là au fil des tomes précédents. Ici, Sean est devenu un adulte de retour auprès des siens. 

    On ressent beaucoup les thèmes de la quête d'identité, de trouver sa place au fil de la lecture. D'abord avec Sean qui s'est exilé loin de sa famille pour se trouver et concilier ses natures de loup et vampire, puis en revenant vers celle-ci avec l'idée de cette dernière chose à faire pour être en paix. Cody, lui, sait qui il est. Il a juste besoin de définir sa place aux yeux des autres. On le savait mais on le ressent encore : la meute des loups de Riverdance possède une très large ouverture d'esprit. 

    Dans ce tome, les personnages ont vieillis, évolués. Le temps a continué sa course et pourtant le passé plane toujours et refait surface. De terribles épreuves sont au rendez-vous pour ces personnage que l'on suit depuis le début de cette série. Mon cœur s'est serré à plusieurs reprises sous le coup de l'émotion. 

    Mon tome préféré restera celui sur Elijah mais, pour être honnête, "Sean" referme cette série sur une note de justesse parfaite. 

    Manon

    Vous le trouverez ici:Les Loups de Riverdance, T5 : Sean

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Traqués d'Aurore Doignies publié chez Juno Publishing fait partie de ces romances policières qui en porte plutôt bien le nom. 


    Traqués d'Aurore DoigniesLe pitch: 
    Depuis sa sortie du coma suite à une violente agression qui l’a laissé profondément meurtri des années plus tôt, Lester Burkhills a abandonné son poste de journaliste. À présent simple serveur dans un bar, il vivote dans l’ombre. Spectateur de sa vie et de celles des autres, il évite les ennuis en longeant les murs. Jusqu’au jour où Sebastian, un homme énigmatique et dangereux avec qui il s’est étrangement lié d’amitié, lui apprend qu’un contrat pèse sur sa tête. Qui serait prêt à dépenser 250 000 dollars pour tuer un simple serveur ? Et surtout, pourquoi ?

     

     


    Je me dois de prévenir dès maintenant que la dernière partie de cette chronique risque de comporter des spoils donc soyez vigilant si vous ne souhaitez pas en savoir plus que nécessaire.

    Un roman dense et palpitant qui mêle avec dextérité les arcanes politiques, le journalisme d'investigation et l'actualité chaude des pays en guerre. L'histoire commence doucement et fait rentrer en scène les protagonistes peu à peu distillant un suspens certain au fil de l'avancée des événements. De l'obscurité des agences secrètes à la profondeur des enquêtes de terrain l'auteur nous entraîne avec son héros Lex dans une recherche de vérité troublante sur son passé mais aussi sur l'exploration des différentes façons d'aimer. 

    L'enquête et les rebondissements sont rondement menés et que ce soit la naïveté de Lex ou la sûreté et la force de Sébastien et Rafael, les deux tueurs ultra expérimentés,  chaque chapitre marie habilement l'introspection des relations,  le secret des sentiments et des désirs personnels et le jeu oblique des mondes sous-terrains de l'espionnage. Les deux frères unis depuis toujours se dévoilent tour à tour selon leur contradictions et leur antagonisme puissant malgré une attirance née depuis leur plus jeune âge. Confrontés sur plusieurs périodes de temps à leurs réels désirs ils sont alors face aux événements et à leur bouleversements obligés de faire face à des vérités longtemps maintenues sous le joug d'un silence qui permet aux actes de ne pas suivre le chemin de ces dites vérités. 
    Le roman tissé comme une toile autour de la variété des amours, qu'elles soient exclusives ou plurielles, permet au milieu du capharnaüm de l'action, de mettre en valeur les sentiments exprimes par chacun sans jamais tomber dans la facilité, l'évidence ou le cliché. On y perçoit avec tendresse et subtilité la possibilité de s'aimer à plus de deux, le questionnement sur la pérennité des unions  hors normes et la recherche toute simple de ce que l'on désire vraiment. Il est difficile d'en parler car le spoil n'est jamais vraiment loin et ce serait tout autant gâcher votre plaisir que votre surprise.

    Le récit aborde plusieurs chapitres de notre actualité brûlante et le travail poussé  de l’auteure sur ces parties est indéniable. S'il peut à de rare moment être parfois comme un poids mort (trop d'information tue l'important au bout du compte) pour le rythme, et pas toujours judicieusement placé au regard de l'action, il est cependant indispensable au bon sens et à la logique des événements.
    L’écriture est toujours parfaitement maîtrisée servant au mieux un milieu froid et dangereux où le mensonge et la manipulation prévalent sur l'importance des sentiments personnels de chacun.
    On a pas forcement l'impression de personnages principaux  mais plutôt de toute une galerie de rôles qui interagissent avec efficacité. Ici un jeune ex journaliste perdu dans sa naïveté et son trauma, là des hommes forts et aguerris à l'art de tuer et encore plus loin toute une panoplie de rôles secondaires qui donnent un corps plus complexe et plus torturé à l'intrigue. Le sens de la famille reste un élément central et parfois dévastateur pour tous ces personnages qui tentent tous de survivre aussi bien dans un monde professionnel difficile que dans une sphère privée trouble et incertaine.

    L'auteure nous livre des couples usuels au départ qui se dessinent au fur et à mesure bien moins évidents que ce que l'on pensait. Si certains comme Storm et Halysia sont droits dans leurs baskets d'autres comme Lex, Seb ou Raf laissent profiler des sentiments moins certains, plus enclins aux luttes intérieures, qui m'ont par moment laissée assez perplexe d'où les questions qui suivront plus bas.  J'ai  été déçue par le personnage de Lex que j'ai trouvé sans saveur comme s'il avait été difficile de lui donner une personnalité autre que celle d'un traumatisé reclus comparé à celle plus flamboyante de tous ceux qui l'entoure. Ses remises en questions permanentes face aux certitudes de Sébastian finissent par être lassantes, totalement injustifiées  et ce jusqu'au bout, j'ai eu beaucoup de mal à adhérer à son schéma psychologique trop vide lors que c'est un homme très sympathique. L'intensité entre Raf et Sebastian est terriblement  frustrante, autant quelle est passionnante,  mais je suppose qu'il y avait des choix à faire au point de vue scénario même si j'aurais préféré une autre direction. On sent nettement une première partie où les choix des uns et des autres sont encore entre attente fébrile de l'autre, résignation,  espoir et prise de décision. puis cette seconde partie où les choses une fois éclaircies prennent doucement une routine parfois lassante (comme les rapports entre Raf et ses compagnons qui m'ont je dois le dire parfois un peu saoulée, les questions à répétition de Lex sur son passé de journaliste qui reviennent trop souvent sans rien faire avancer ni dans sa psyché ni dans l'histoire).


    En conclusion je dirais que c'est un roman riche et dense dans son contenu, sombre dans son traitement où même les happy end laissent un goût amer sans que cela nous empêche de les attendre avec ferveur. Rien n'est jamais évident ou gagné d'avance, rien n'est rose, sucré  ou trop convenu et ce grâce à un traitement des personnages réaliste c'est à dire plus contradictoire et moins clivant. Un gros point fort pour la personnalité lumineuse et très charismatique de Rafael que j'ai adoré voir se dépêtrer dans ses sentiments, pour moi, c'est le vrai héros du roman.  Un point faible à mon sens : il est difficile de cerner les personnages principaux au bout du compte certains éclipsant totalement les autres par leur charisme beaucoup plus net et on peine à réellement considérer le couple choisi comme le plus justifié . Un roman donc fort bien construit,  palpitant et très mouvementé  tant sur l'action  que  sur les sentiments.


    Attention c'est  là que les spoils arrivent malgré moi puisque ce roman m'a  laissé la tête pleine de questions donc les non curieux pour vous ça s'arrêtera là ! 

            

                                                                           

    Traqués d'Aurore Doignies

     


    Si j'ai assez aimé ce roman il n'en reste pas moins qu'il a soulevé beaucoup de questions auxquelles je n'ai pas trouvé de réponses et qui je dois le dire ont laisse une part de frustration en fin de lecture.


    -Pourquoi ressent-on Sébastian comme renonçant à une relation plurielle pour Lex l'exclusif alors qu'en fin de roman on le trouve représenté comme lui même un exclusif n'ayant jamais pu s'habituer à la facon d'aimer de Raf? 

    -Pourquoi Raf lui même ressent cette terrible souffrance envers le manque d'attention de Sébastian, pourquoi souffrir de ne pas être le plus important à ses yeux alors qu'il est lui même non exclusif? 

    -Qu'est-ce qui motive une femme subtile et rusée  comme Halysia à pousser les deux hommes ensemble au départ de leur couple alors qu'elle sait pertinemment les sentiments qu'ils ont l'un  pour l'autre et qu'elle sait que sébastian n'est pas un homme à  femme?

    -Qu'est-ce qui pousse Storm à aimer Halysia alors qu'il semble depuis toujours profondément amoureux de Raf, on ne tombe pas forcement amoureux d'un troisième parce que le second lui est amoureux de ce troisième? 

    -Qu' est-ce qui a change pour le même Storm entre le moment où il déclarait que c'était Raf et Seb ensemble ou rien et le moment où on a l'impression qu'il n'y a plus que Raf qui compte? 

    -Quand est-il de cet amour si fort que l'on nous décrit  entre Raf et Seb qui au final s'efface au bénéfice d'autres personnes? 

    -Et très sincèrement qu'est-ce que Sébastian trouve à un mec comme Lex là ça me dépasse?

    Ce sont ces quelques questions parmi d'autres qui me laissent un poil perplexe un certain cote brouillon des sentiments des uns et des autres et sur l'approche de cet amour pluriel qui au demeurant reste très touchant et suffisamment explicite pour que quelqu'un  comme moi qui est plutôt du cote de l'exclu puisse parfaitement se dire "ah mais oui c'est tout a fait possible" . Yop.

     

                                                                                 

    Traqués d'Aurore Doignies

     

    Vous le trouverez ici: Traqués

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Petite incursion plus que réussie au sein des Loups de Stockton, série écrite par Lisa Oliver. 

     

    Résumé tome 1 :

    Shane West avait l’habitude d’être le seul loup métamorphe du Département de Police de Stockton. Ses sens accrus l’aidaient efficacement dans son travail et il était fier de garder le contrôle sur ses instincts animaux. Gay depuis sa première transformation, il s’attendait à vivre sa longue vie seul, ce qui signifiait qu’il n’avait pas à entrer en contact avec son ancienne meute. Cela lui convenait très bien. Jusqu’à ce que Dimitri Polst lui soit assigné comme nouvel équipier.

    Homme à femmes assumé, Dimitri Polst connaissait Shane avant même de prendre sa forme animale. De deux ans plus âgé, il s’était donné comme mission, adolescent, de faire subir autant de douleur et d’humiliation que possible au beau jeune homme qu’était Shane. Mais, huit ans plus tard, il part à la recherche de ce jeune homme, à présent adulte, avec une mission très différente à l’esprit.

    Être des âmes sœurs liées par le Destin est déjà suffisamment dur, mais quand l’un est hétéro et que l’autre n’a aucune raison de lui faire confiance, ça ne peut que faire des étincelles. Ajoutez à cela un tueur en série, qui s’en prend à la communauté gay, et la possible implication d’un métamorphe, et Shane et Dimitri se retrouvent avec beaucoup de choses à surmonter avant d’obtenir leur happy end.

    Les Loups de Stockton de Lisa Oliver

    Premier tome pour ceux et celles qui souhaitent découvrir les aventures des Loups de Stockton.

    Dans ce volume, on assiste plus à la mise en place de cette meute à travers ses deux premiers membres : Shane et Dimitri qui sont originaires du même endroit. Seulement, Shane a quitté son ancienne meute, et sa famille, dès qu'il a pu. Dimitri, lui, voulant se convaincre qu'il pouvait vivre sans son âme sœur, qu'il a reconnue en Shane, a eu besoin d'un long cheminement avant de prendre une décision face à cet accouplement. 

    L'enquête policière apporte son lot d'action à l'intrigue. Elle rapproche aussi les deux loups qui s'apprivoisent peu à peu. Tout n'est pas parfait entre les deux policiers et justement, les voir hésiter, se tromper, s'amadouer est un vrai plaisir.

    D'autres personnages font aussi leur entrée. Il me tarde d'en savoir plus sur chacun d'entre eux. 

    Une lecture appréciée qui a le mérite d'aborder les thèmes des garous d'un autre point de vue. 

     Vous le trouverez ici: Lâche l'Affaire

    Résumé tome 2 :

    La vie de Sin a été complètement bouleversée lorsqu’il a appris l’existence des métamorphes et des âmes sœurs, six mois auparavant. C’est arrivé quand, lors d’une rencontre, il est tombé fou de désir, puis d’amour pour un jeune loup-garou, prénommé Ben. Au cours des mois qui ont suivi, il a déménagé, partageant sa vie avec la petite meute de Stockton et son lit avec Ben. Il pense que tout se passe bien. Mais ça, c’était avant que l’Alpha lui apprenne que Ben a des problèmes et que, visiblement, il en est le responsable.

    Ben est malheureux, mais il ne peut pas en parler à Sin. Il a essayé, une fois, mais il s’est heurté à un mur, violemment. Sin est un humain, un Dominant reconnu, et même s’il confine son autorité dans la chambre, à l’extérieur, les deux hommes sont bien trop occupés à vivre une vie normale. Ben lutte pour garder son loup sous contrôle – un loup qui veut revendiquer Sin selon sa nature. Mais, à moins que Sin change d’avis, Ben pourrait en être réduit à prendre des mesures drastiques. Il y songe sérieusement.

    Avec une nuit d’accouplement qui débouche sur des répercussions inattendues, un tueur en série dans la nature qui porte l’odeur d’un ours et qui s’en prend à de jeunes hommes qui ressemblent à Ben, la vie devient un peu plus compliquée. Une rencontre avec Gabriel apporte encore plus de surprise dans la vie de Sin et de Ben – et ni l’un ni l’autre ne sait vraiment comment faire face à cet homme sexy.

    Un mariage à planifier, un meurtrier à trouver, un ours dans une meute de loups ? Que se passe-t-il dans la meute de Stockton ? Et Sin, Ben et Gabriel resteront-ils en vie suffisamment longtemps pour explorer leur relation ?

    Les Loups de Stockton de Lisa Oliver

    Ce tome-ci nous raconte l'histoire de Ben, Sin et Gabriel. 

    Bien qu'au final on sache peu de choses : les parents de Ben (en particulier sa mère) n'acceptent pas son homosexualité, Sin ne s'intéresse pas à son passé mais plus à son présent et futur auprès de ses compagnons, Gabriel incarne, quant à lui, la sagesse et la force tranquille de ce trouple. 

    Une histoire qui tourne autour de la recherche d'un assassin sadique et qui donne lieu au rapprochement de trois âmes sœurs. Les liens entre ces trois hommes se mettent peu à peu en place. Les personnages concernés s'installent dans ce trio entre erreurs de jugements et resserrement des liens. 

    Un tome 2 sympathique que j'ai laissé bien volontiers me guider dans les dernières pérégrinations de la meute de Stockton. 

     Vous le trouverez ici: Faire Face au Péché

     

    Résumé tome 3 :

    Roan ne s’attendait pas à être mis en cellule par l’homme qui était censé être son compagnon. Mais ce n’était pas comme si la vie avait déjà été tendre avec lui. Dans son monde, les loups omegas sont vendus dès qu’ils deviennent utiles et il a été formé durant toute sa vie à l’art de garder une maison propre et de rendre un Maître heureux. Malheureusement pour lui, s’occuper de lui semble être la dernière chose que souhaite ou ait besoin son compagnon.

    Mace est assez satisfait de sa vie. Les femmes semblent être attirées par son look de bad boy et son attitude revêche. Elles ne restent jamais dans les parages, mais puisqu’il est marié à son job, cela ne le dérange pas de passer ses nuits seul. Et puis, il a une meute. D’accord, il n’a peut-être pas été élevé avec ce genre de croyances, mais il a passé suffisamment de temps avec Shane, Dimitri et le reste de la bande pour savoir qu’ils sont comme tout le monde. Ils se couvrent simplement de fourrure à l’occasion et courent sur quatre pattes au lieu de deux. Alors, lorsque Dimitri le confronte au fait que le joli petit shifter qu’il a arrêté la veille est son âme sœur, cela lui donne matière à réflexion – faire face aux attributs d’un homme est le moindre de ses problèmes. Il est certain de ne pas vouloir ni avoir besoin d’un compagnon, point barre.

    Un tueur en série ayant des femmes blondes dans son collimateur, une multitude de malentendus et les facéties possessives de Kalel, le plus mignon des félins du monde, sont certains des obstacles que les deux hommes vont devoir affronter avant d’avoir leur happy end.

    Les Loups de Stockton de Lisa Oliver

    La dynamique de ce tome est encore différente de celles des précédents livres de la série. 

    Ici sont mis en lumière la rencontre et les débuts d'une relation amoureuse, et d'âmes sœurs, entre un shifter et un humain. Le point intéressant est que le shifter soit un oméga à qui il a été inculqué qu'il n'avait pas son mot à dire sur quoi que ce soit et de, à ses propres yeux, ne pas avoir d'importance ni pour lui ni pour les autres. Roan est un personnage attachant qui m'a donné envie de le réconforter. Pourtant l'oméga n'est pas si faible qu'il y paraît. J'avoue avoir voulu secouer Dimitri pour s'adresser à lui en tant que "chiot". Probablement une question de dynamique de meute.  

    Quant à Mace... ce personnage n'éprouve pas de difficulté particulière à se retrouver dans les bras d'un autre homme (même si la question s'est posée). Un peu de recul, des faux-pas, et le policier se montre aussi protecteur envers son oméga que toutes les paires liées de shifters. 

    J'ai apprécié la légère dominance humaine entre les deux hommes. En d'autres termes que Mace soit assimilé à l'alpha du couple même si Roan peut et sait faire preuve de caractère quand il est question de son âme sœur. 

    Un tome trois que j'ai apprécié d'autant plus que Kalel y a son petit rôle. 

     Vous le trouverez ici:Le Réveil de Mace


    Résumé tome 4 :

    Trent Summers garde un sourire de façade, même s’il a l’impression de mourir intérieurement. Depuis son horrible agression au couteau par un tueur en série ours garou, il a des problèmes d’anxiété et des crises de panique. Savoir que la plupart de ses amis sont des métamorphes immunisés contre ce genre de choses n’aide pas. L’accouplement de Mace avec Roan lui donne de l’espoir, mais trouver son propre compagnon n’est qu’une chimère. En attendant, il doit mettre ses peurs de côté et aider ses amis à appréhender des vampires assassins – ce qui n’est pas vraiment un remède contre le stress.

    Le Prince Alexi Vandermot est plus qu’énervé contre le chef de son nid. Il y a des vampires tueurs en ville, et il est prêt à les traquer. Le problème, c’est que son cousin le lui interdit. Les choses empirent lorsque la police vient frapper à leur porte, amenant un consultant avec eux. Gérer des métamorphes est aisé, mais Alexi est atterré de découvrir que le consultant est son âme sœur… humain, effrayé et hétéro.

    Revendiquer son compagnon est une chose, le garder en sécurité en est une autre. Quand ils découvrent que les meurtriers ont des liens familiaux avec le nid et que l’un d’entre eux rêve de mordre Trent, le nid et la meute vont devoir faire équipe pour s’assurer que le nombre de cadavres n’augmente pas. Lorsqu’un problème éclate au sein du nid, Alexi commence à se demander s’il aura assez de temps pour apprendre à connaître son anxieux compagnon.

    Les Loups de Stockton de Lisa Oliver

    J'irais droit au but : après lecture de ce tome, je peux dire que j'ai un énorme faible pour lui. Je l'ai encore plus apprécié que les autres. 

    Ici, c'est Trent qui se voit attribué un rôle principal au sein de cette série. Il est anciennement inspecteur de police. Il a démissionné et à ouvert une boîte de consultant avec Mace, sont meilleur ami et ex partenaire dans la police. Trent fait la connaissance d'Alexi, beau vampire qui le foudroie d'un regard (foudroie ... c'est bien le mot !... pas d'éclairs cependant.) Alexi est heureux de rencontrer son âme sœur. 

    Il y a toujours les balbutiements du début qui rendent chacune des histoires de la meute de Stockton touchantes chacune à leur tour. Le vampire prend ce rôle de renfort, d'appui qui permet à Trent de se remettre des séquelles  physiques et psychologiques de l'attaque dont il a été victime. La fragilité et la force que montrent peu à peu Trent dans son parcours ont été un véritable plaisir à observer. 

    J'exagère à peine si je vous dis que cette histoire se boit comme du petit lait. 

     Vous le trouverez ici : Ne Mords Pas


    Résumé tome  5 :

    L’Agent spécial Niclas Draig est en mission… du moins, il est censé l’être. Mais quand il est envoyé à Stockton avec son équipier, Jack, afin d’enquêter sur ce qui ressemble à l’œuvre d’un tueur en série, il se retrouve face à son compagnon, dès qu’il entre dans le bureau du Capitaine. Un compagnon dont la délicieuse odeur est gâchée par la déception lorsqu’il ment effrontément au visage de Nico.

    Le Capitaine Anthony Reynolds est lassé par la manière dont le monde surnaturel joue avec la loi et sa propre vie. À dix-huit mois de la retraite, la dernière chose à laquelle il s’attend quand le FBI entre en jeu est d’avoir une telle réaction vis-à-vis de l’un des agents. Lorsque ledit agent l’attaque deux semaines plus tard en l’accusant de mentir, Tony sait que sa vie est sur le point de changer. Il traîne depuis suffisamment longtemps avec des êtres paranormaux pour savoir exactement ce que le mot compagnon signifie. Mais cela ne veut pas dire qu’il doit l’accepter.

    Un instant d’inattention, un coup de dents, et la vie des deux hommes bascule. Leur accouplement pose de nombreux problèmes et… un bonus inattendu. Un enlèvement, une bombe, la famille intrusive de Nico… Tony et Nico vivront-ils leur happy end ?

    Les Loups de Stockton de Lisa Oliver

    C'est au tour du Capitaine Anthony Raynolds d'avoir son moment dans cette série. 

    Deux choses m'ont plu ici : Tony est au courant de l'existence des Shifters et du concept d'âmes sœurs et la question de la différence d'âge qui fait une légère apparition en début de roman et pousse à une légère réflexion. Pas que ce soit quelque chose qui importe dans le monde paranormal de cette série mais c'est un point qui n'est pas souvent évoqué. Cela vaut la peine d'être dit. 

    Tony semble blasé par tout ce qu'il a vu en commençant par tous ces shifters. Il n'attend qu'une chose : sa retraite bien méritée ainsi que le versement de sa pension. Sa rencontre avec Nico est un choc sans en être un. Il sait déjà tout ce qu'il y a à savoir et surtout que c'est inéluctable. Nico nous donne encore à voir un autre aspect des shifters. Il est très protecteur envers son compagnon mais c'est la manière dont sa partie humaine et sa partie animale cohabitent qui est nouvelle. 

    Ce tome clos en apothéose cette série. Il a ce quelque chose en plus qui fait que je n'ai pas été déçue. Je lui trouve une touche d'humour encore plus forte que dans les autres tomes. A vrai dire, je n'ai aucun regret face à cette fin. Elle me donne même envie de relire la série depuis le début. 

    Vous le trouverez ici: Dis-moi la Vérité

     

     

    /////////////////////////////////////

    Dans son ensemble "Les loups de Stockton" est une série qui mérite d'être lue car elle vous garantit de très bons moments en compagnie de chacun de ses membres. Chaque tome se démarquent des autres d'une manière ou d'une autre si bien que tout le monde peut y trouver son bonheur. Les histoires m'ont entraînée avec elles chacune leur tour dans de délicieux instants de lectures. 

    Manon

     

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Vivre! Des mots et des hommes, des mots et des femmes. Collectif d'auteurs

    Sortie : 24 Avril

    Préface de Sébastien Monod

    Comme entre les pages d'un livre : Manhon Tutin

    American soldiers : Amheliie

    Un Noël imprévu : Eve Telleron

    Océane : Alexandra MacKargan

    Vivre différent et heureux : Didier D.

    Une rencontre fracassante : Aurélie-Châteaux Martin

    Ce n'est pas une fin : VD Prin

    Hope : Kaya C.

    Dernière neige : Flore Avelin

    Un refuge pour vivre libre : MB Intem

    Maintenant ou jamais : SM Gerhard

    L'homme qu'elle n'était pas : Aurélie-Châteaux Martin

    Une voiture nommée Cupidon : VD Prin

    My little secret : Maryrhage

    Stan : Kaya C.

    Par delà les balles : Kallan G. Daren

    Mon Noël : Emy River

    Et puis un jour : FV Estyer

    Repartir à zéro : Angie Le Gac

     

    &&&&&

     

     Ensemble de nouvelles au bénéfice du Refuge sur l'Amour, sur des histoires existantes, des rencontres, des coups de foudre, juste de l'amour sous toutes ses formes.

    Je suis passée par toute une palette de sentiments au grès des différentes romances, du sourire au larmes, de la douceur à l'émoustillement. Les auteurs nous content la ferveur d'une rencontre à la tristesse d'un deuil, les hasards de retrouvailles à la naissance d'un coup de foudre.... mais toujours autour de l'amour, du respect de chacun, de l'apprentissage de la tolérance.

    Le recueil réunit des romances entre hommes, entre femmes, pleines de douceurs. On suit le chemin d'un regard, le rappel d'une odeur, l'effleurement d'une main, pas de sexe pour le sexe, juste une approche plus romantique des sentiments. Les personnages sont tous attachants, ils sont tous émouvants dans leur recherche de la flamme qui brulera leurs vaisseaux.Aucune histoire ne se ressemble, on côtoie des univers différents auprès d'amoureux de tout âge, de tout style, de toute origine ayant en commun l'amour, juste l'amour, l'attirance, l'alchimie se créant entre deux êtres à un moment clé de leur vie.

    Je n'avais encore jamais lu de romance femme-femme, ce fut une découverte très agréable, un joli début pour sûrement m'y intéresser plus. Ma curiosité en a été éveillée, tout comme la plume de certains auteurs que je n'avais pas encore eu le plaisir de découvrir. Ce recueil, en plus de son altruisme est vraiment un merveilleux vivier de bonheur dont il ne faut surtout pas se priver. Rose Taylor



    Vous le trouverez ici : Vivre !: Des Mots et Des Hommes - Des Mots et des Femmes

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Satin d'Isobel Starling

    Éditions : Decent Fellows Press

    Sortie : 03 Mai 2019

    Matthew Fisher aimait être danseur, jusqu’à ce qu’une rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche mette fin à dix ans de carrière. Sa sœur, amie avec Annabelle Ramsay-Aiken, la fille unique du magnat immobilier Sir James Aiken, lui organise un entretien et l’aide à trouver un nouveau métier : après six mois de formation, Matthew est promu agent immobilier d’Aiken Luxury Lettings. Aujourd’hui, au lieu d’étirements à la barre, il passe ses journées à inspecter les maisons vides londoniennes de ses riches et célèbres locataires.
    Perdre sa carrière de danseur a laissé un immense trou dans le cœur de Matthew, et pour le remplir, il crée un blog Tumblr dédié à son fétichisme pour la lingerie. Pour donner à ses followers l’impression qu’il vit une vie enchantée, il décide d’utiliser les propriétés d’A.L.L. comme toile de fond à ses photos érotiques.
    L’un de ses followers ayant attiré son attention, une relation D/s longue distance se développe entre eux. Mais lorsque la relation passe soudain d’un fantasme en ligne à la vie réelle… Matthew peut-il réellement se soumettre ?

     

    @@@

     

    Après une relation de six mois uniquement sur le net, sans vraiment se voir  ni se connaitre, Matthew  "Satin" de son nom de blogueur rencontre son dominant Austin d'une façon un peu abrupte. Une fois la surprise d'une rencontre inopinée passée, la passion reprend le dessus et finit par flamber entre les deux hommes. Ils vont, enfin, pouvoir assouvir tous leurs fantasmes en chair et en os.

    Une petite nouvelle qui va vous plonger dans le monde du BDSM relativement léger, de la soie et de la dentelle. On suit des personnages au passé  plus ou moins douloureux qui ont trouvé un exutoire dans une relation dominant / soumis. On effleure d'un côté le monde des grands danseurs classiques qui voient leur vie presque finie suite aux blessures, en parallèle avec celle d'hommes très riches, ayant un besoin de contrôle sur tout et tout le monde dans leur vie.

    C'est un style de vie dont je ne suis pas adepte, ayant beaucoup de mal à appréhender et surtout comprendre ce besoin de domination comme de soumission, je n'ai pas réussi à entrer dans l'histoire même si on sent la recherche dans la terminologie liée au BDSM, dans le fonctionnement de chacune des parties. La plume de l'auteure est toujours sympa, Isobel Starling a l'art d'aborder des sujets pas toujours communs comme ici le fétichisme de lingerie féminine. Cet aspect est d’ailleurs retranscrit avec sensualité, on imagine facilement le plaisir que ressent le héros à caresser toutes ces tissus et dentelles. Ses sentiments et son bien être quand il se pare de la sorte sont sensiblement décrit évitant tout le ridicule que certains peuvent voir dans le fétichisme.

    Quelques lourdeurs dues à des répétitions sur le physique et la différence d'âge d'Austin,
     ce culte du corps omniprésent le long des pages ont quelque peu ralenti mon enthousiasme. A cela s'est rajouté que malgré ma curiosité sur le sujet j'avoue ne pas avoir accroché sur le monde de la danse (même si ça reste bien sur personnel), cumulée à ma réticence  face au BDSM  cela fait qu'entre le récit et moi ça n'a pas trop fonctionné. En fait ce sont beaucoup de gouts personnels qui entrent en jeu dans ma chronique car on ne peut pas tout le temps aimer tous les sujets abordés il ne reste donc qu'à vous de vous en faire une idée personnelle. Rose Taylor.


    Vous le trouverez ici: SATIN: Amour et Lingerie

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires