• La derniere novella de M.J O'Shea, Petit secret de Nerd sorti le 23 juillet 2019,  en plein rush de série ado gay avec une reine des abeilles et son petit univers !


    Petit secret de Nerd de M.J O'sheaLe pitch: 

    Une histoire de Coconut Cove

    Les retrouvailles entre connaissances de lycée conduiront-elles à une romance – ou aux regrets ?

    Natif de Key West, Blair Fletcher passe de faire tapisserie à célébrité du jour au lendemain. Un jour il travaille comme serveur et le suivant, il est propulsé dans un monde différent – comme acteur dans la nouvelle série gay pour ados Coconut Cove. Jouer Ryder, la reine des abeilles, lui amène rapidement amis – et ennemis –, mais c’est le menuisier du plateau qui possède son cœur depuis qu’ils sont enfants.

    Blair a toujours supposé que son idole Sander Christiansen était complètement inaccessible... et hétéro. Maintenant que Sander est revenu dans leur ville natale, il semble que les suppositions de Blair puissent être fausses. Tandis que les choses s’animent sur le plateau et dans la chambre, Blair doit réaliser qu’il n’est plus le gamin timide qui n’est jamais parti de chez lui et peut-être qu’il est enfin temps pour lui d’avoir la vie, et l’amour, qu’il a toujours voulu.

                                                                              **           


    Un nouveau roman, assez court, de MJ O'Shea qui m'aura laissé assez mitigée alors que j'aime assez les autres écrits de cette auteure.  L'histoire est sympathique et assez guillerette avec de jeunes acteurs gays qui jouent dans une nouvelle série gay pour ado.

    Tout se recentre assez vite sur les deux héros principaux Blair et Sander qui se retrouvent à la fois dans leurs maisons respectives et sur les plateaux de tournages après s'être juste croisés  pendant leurs années collège. 
    Le procédé est en quelque sorte assez original, on surfe entre scènes de série avec les personnages de chacun, des extraits de radios, d'interviews, la réalité des coulisses, et celle d'une petite ville qui devient le terrain de jeu du scénario. Et pourtant tout est très rapide, trop rapide, on  ne fait qu'effleurer les choses pour que tout aille au dénouement heureux pour nos deux héros. Alors oui, c'est sympathique mais trop léger pour moi.  Ça me laisse à peine le temps de faire connaissance  avec chaque personnage, l'alternance du jeu et de la réalité peut même par moment créer une certaine confusion quant a savoir qui est qui. Chaque protagoniste a du coup un peu de mal à se voir construire une vraie personnalité si ce n'est qu'ils sont tous gentils et beaux et les débuts de relations ne restent  que des débuts. 

    Tout ceci combiné à un texte parfois un peu lourd, une narration à la troisième personne qui comprend un mode de pensée à la première qui parfois passe très bien et parfois me dérange, cela  m'a  vraiment empêché  d'être sensible à la romance qui se créait sous mes yeux. L'histoire est certes légère, le format court mais j'avoue que par moment j'ai presque trouvé ça peu crédible. Ici le monde des studios paraît idyllique et voir des acteurs de plus de 25 ans jouer des ados ça me paraît un peu too much même en  connaissant  l'obsession  du cinéma pour l'âge de ses acteurs. Un monde du cinéma qui est également trop succinctement évoqué tout comme celui des vies privées accentuant ce côté frustrant de passer à côté du récit et de ses possibilités. 

    En bref c'est une novella sympathique dont il ne faut pas trop attendre qui se lit rapidement  mais qui s'oublie tout aussi vite j'en ai peur. Yop.

    Merci à Dreamspinner Press pour ce SP.

     
     
     
     

                                                                   

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Résumé : 

    Vincent Hudson est un chasseur de vampires et sa vie se trouve sur le point d’être anéantie lorsqu’une chasse se termine en tragédie. Il est forcé d’accepter l’impensable : se réfugier au Sanctuaire de Hope, où chaque famille doit nommer un membre afin qu’il fasse partie du conseil de la ville. C’est apparemment un prix infime à payer en échange d’une aide médicale et d’un abri. C’est aussi un piège dangereux et, inconscient de la triste réalité, Vincent se porte volontaire afin de sauver ses compagnons.

    Désormais, une vie de guerre l’attend… et de captivité auprès d’un maître vampire connu sous le nom de Maddox Caine.

     

    AVERTISSEMENT : Ce roman fait partie de notre collection DARK, il n'est donc pas à mettre entre toutes les mains. Âmes sensibles s'abstenir !

    Date de parution : Avril 2019       Publié par : Men over the Rainbow

    Faim funeste   -Bloodstream- Tome 1  de Katze Snow   (second avis)

     

    Un récit qui se déroule dans un monde post apocalyptique. Des êtres ayant soufferts et qui tentent de survivre par tout les moyens. Mais l'humanité reste pourtant égale à elle-même puisqu'elle a son lot de détraqués et de criminels. Les vampires ont pourtant pris le dessus. Ce point n'est pas encore défini mais ce sont eux qui ont construits ces villes refuges qui accueillent les survivants,  ceux-ci devant faire face à un monde devenu plus que hostile. 

    Vincent incarne une sorte de justice pure qui vit pour soutenir au mieux les individus de son groupe et leur assurer un avenir même si pour cela il doit sacrifier le sien. Ce leader doit faire face à son "parrain" qui se révèle être un vampire et pas n'importe lequel. Maddox, en charge de la ville. Le vampire est très puissant. Il est une menace mais au fil de la lecture le danger qu'il représente s'efface. Même si Vincent se méfie toujours de lui. En gros, on a cette sensation tenace que ce  n'est pas aussi simple qu'il y paraît. 

    Voila un récit prometteur dont le goût accompagne merveilleusement bien le cadre de son évolution. Il y a de la violence, du sang, des meurtres mais dans cette histoire : ça semble presque nécessaire. Ces événements ne tombent pas comme un cheveux sur la soupe. 

    Comme annoncé, il ne s'agit pas d'une histoire à mettre entre toutes les mains. La lecture de certains passages s'avèrent difficilement supportable que l'on soit ultra sensible ou non. Pourtant, l'auteur a su traiter ces scènes là presque de manière clinique et surtout rapide. Ce qui empêche le lecteur de s'empêtrer dans un ressenti qui pourrait lui faire abandonner sa lecture. Il faut juste retenir que tel fait se déroule, certes, mais il servira tôt ou tard l'histoire. Cette violence n'est pas gratuite. Lorsque Maddox s'adonne à des moments de cruauté, c'est en réaction à un événement perturbateur fort ou non. 

    Dire que j'ai aimé ou pas cette histoire est précoce. Le roman met à peine en place les situations, personnages et encore je n'ai presque rien perçu des buts de cette histoire. Je lirai la suite car elle m'intrigue. 

    Manon




    Vous le trouverez ici : Faim Funeste

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Résumé : 

    Quand Sage rencontre Isaiah pour la première fois, il est intrigué par ce caractère étrange et ne serait pas contre le mettre dans son lit.

    Quand Isaiah rencontre Sage pour la première fois, il n’a qu’une envie : le torturer avant de le tuer et ainsi en faire sa quatorzième victime.

    Entre problèmes émotionnels, famille compliquée, mensonges et envies de meurtre, Sage et Isaiah vont devoir faire des compromis s’ils veulent arriver à faire de ce qui a commencé par un baiser suivi d’un coup de poing quelque chose de mieux.

    Visiblement, sortir avec le fils d’un des plus grands mafieux du pays quand on est soi-même un tueur en série, ce n’est pas si simple. Et inversement.

    Date de parution : 2019        Publié par : MxM Bookmark

    Rage au cœur   de Jeferly Dupont et Eireen Sergent

    Ce roman se démarque des autres, c'est certain. Déjà son thème et le choix de ses auteurs de prendre comme personnages principaux un tueur en série et un membre de famille mafieuse. Ne cherchez pas ce qui est beau ou romantique. Non, ces hommes dictent eux mêmes leur lois. 

    Il y a un côté fascinant à entrer dans la tête de Isaiah. Il nous apparaît d'abord comme un homme froid et calculateur avant de nous laisser voir et apprécier ce qu'il cache au fond de lui. Si dans les débuts le personnage de Sage nous laisse penser qu'il sera celui à se faire  mener par le bout du nez, on en revient tout aussi rapidement. Il est difficile de parler plus en détail de ces hommes qui portent ce roman et son histoire de par leurs essences mêmes. 

    Le récit nous laisse tour à tour captivé et songeur. Les atrocités sous entendues ou commises nous apparaissent acceptables tant l'immersion dans ce monde est réussie. Et pourtant, on n'en voit que peu mais on en ressent beaucoup. 

    "Rage au cœur" est un roman atypique qui vous atteint en pleine poitrine et, d'une certaine façon, fait fondre votre cœur.

    Manon





    Vous le trouverez ici :  Rage au coeur

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • A dévorer tout cru, la suite de P'tit loup, Les fils de Séléné, sorti en auto-édition le 5 Avril 2019  est un quatre mains particulièrement réussi et passionnant.


    Les fils de Séléné: P'tit loup T2 d'Alessia Dan et Paula StéfanLe pitch: 

    Jordan et Jayrel profitent de vacances bien méritées après une année difficile. Mandragore et d’Entremont sont loin derrière eux. Du moins le pensent-ils jusqu’à ce coup de fil de Darcy qui les oblige à regagner Fontainebleau suite à la visite inquiétante du capitaine Renard et de l’inspecteur Lavory. Seraient-ils toujours soupçonnés de meurtre ?! 
    Hélas, ils comprennent rapidement que cela va bien au-delà d’une simple enquête pour homicide. En effet, à leur grande surprise, ils apprennent que la région parisienne compte de nombreux loups-garous qui s’affrontent dans une guerre sans merci. Si les deux camps souhaitent recruter Jayrel, Jordan en revanche est une gêne et son existence même est remise en question. Les deux amants se retrouvent bien malgré eux mêlés à ce conflit « fratricide » qui s’insinuera au sein de leur couple de manière inattendue. Surmonteront-ils les épreuves à venir ? Leur amour résistera-t-il à cette nouvelle tempête ?

     

                                                                          + + + + +

     

     Nous retrouvons donc Jayrel ou P'tit Loup (devenu grand loup) avec son désormais compagnon Jordan dans la suite de leurs aventures en pleine chaleur de la capitale.

    Pensant prendre mon temps a lire ce roman je l'ai finalement dévoré d'une traite comme une goulue. On y retrouve avec un grand bonheur cette ambiance parisienne  toute particulière que Alessia Dan avait deja donné à son Midnight Détective. Là ou il y avait la nuit et la pluie on retrouve ici le jour et la canicule, paradoxalement, pour une histoire de garous et, vous savez quoi, ca fonctionne aussi très bien. Pêle mêle vous allez retrouver de gentils poilus cachés au milieu des hommes, de méchants griffus qui veulent tout dominer et surtout tout éradiquer, de simples mortels un peu perdus qui découvrent avec, au choix, horreur ou soulagement la nature de leurs proches, du sang, des crocs (trés gros), des meutes, du sang, du sexe, du sang, de l'horreur (qu'on saura vous restituer sans vous degouter pour autant) et quand même de beaux moment d'amour...bref il y a tout ce qu'il faut pour ce genre de roman. Le seul et unique bémol sera pour moi la couv qui aurait pu largement se passer du djeunss en basket en premier plan, le pauvre semble s'être perdu là on ne sait pas trop pourquoi.

    Le moins que l'on puisse dire que ces deux auteures ont l'art de véritablement vous emporter dans une  aventure aux scènes très cinématographiques. On suit les héros et leur déboires avec beaucoup de plaisir comme happé par un écran scriptural qui distribuerait avec beaucoup de légèreté et de finesse tout un tas d'émotions plus ou moins agréables. L'écriture est un vrai régal. On a presque l'impression qu'elle coule de source entre les deux auteurs, entre simplicité littéraire qui va toujours justement à l'essentiel et un degré très maîtrisé de la scénographie qui vous permet à tout moment de visualiser les choses  sans étouffer sous trois tonnes de descriptions ou de détails. Elles font un parfait usage du mélange de leurs mots et de la liberté laissée au lecteur de s'imager l'histoire sans pour autant nous laisser voix à quelques questions que ce soit. Tout est parfaitement évoqué, calibré, reflechi. Rien ne reste en suspens, aucune incohérence de récit ou de psychologie de personnage: bref c'est pas loin d'être parfait pour moi.

    A la base je ne suis pas forcément ultra versée sur le monde lupin mais là, le récit est tellement bien agencé, surfant toujours entre angoisse sourde et action efficace mais limitée, que l'on suit le tout avec un naturel désarmant. Je parlais de simplicité plus haut et je l'évoquais vraiment dans sa sémantique de précision comme un coup de griffe féroce: nette et tranchante. Elles sont parvenues à créer en moi des emotions aussi variées que la colère, l'enthousiasme ou le frisson et surtout ce qui m'arrive plus rarement, à faire en sorte que je m'attache à chaque personnage. Non mais franchement, même leurs méchants sont tops, grincants, vicelards, retors et égocentriques comme j'aime. de ceux qu'on aime détester et comprendre en meme temps leur motivation aussi pourries soient elles.
    Les gentils? Ben pas si parfaits que ca au bout du compte et c'est ca qui est bien aussi, des hommes ou des loups tantôt fiables et sincères, tantôt un peu lâches et convenus.

    Jayrel qui avait tout pour être la victime vengeresse est aussi un homme en pleine évolution qui se dépatouille comme il peut avec une double nature impliquant des devoirs là où des instincts priment parfois. Une dualité qui en font un personnage aussi charismatique que parfois immature et peut etre même égoïste face à un Jordan qui n'a jamais pu jusqu'à maintenant quitter son role d'éducateur. L'amour chamboule beaucoup de choses dans leur psyché individuelle et demande à chacun d'eux d'avoir à prendre de nouvelles décisions et surtout de savoir s'y tenir ..ou pas. Une histoire de couple plus profonde que le simple côté fantastique de leur rencontre ou la différence d'âge, la pérennité des sentiments, le deuil de la famille, de ses souvenirs mais aussi de la recherche de ce qu'on désire vraiment, le sens de la fidélité, le rôle de chacun dans un couple se côtoient avec subtilité et presque un peu de mélancolie. Il est difficile de ne pas se sentir en osmose avec Jordan qui est plein de patience, d'amour éperdu et éternellement dévoué, de ne pas ressentir son questionnement quant a sa position face à son P'tit Loup et ses agissement pas toujours sympas. Mais en meme temps on comprends tout à fait la pleine énergie qui dévore Jayrel et ses actes souvent irréfléchis. L'un ne peut réellement fonctionner sans l'autre mais est- ce forcément pour leur bien?  Ca je vous laisse le découvrir ! 

    Les personnages secondaires constitués par les amis du présent et du passé et surtout des méchants et des "neutres" un peu troubles, offre une palette richement travaillée, elle aussi pas si binaire que ca. Le couple Adam/Lobo mérite à lui seul de s'y pencher sérieusement (mesdames les auteures, j'dis ca j'dis rien hien!). La relation de Jayrel et Bastien était elle aussi très intéressante ne faisant pour une fois pas simplement basculer un personnage d'un extrême à un autre pour une facilité de scénario. Les choses ne sont jamais aussi nettement définies qu'elles le paraissent et c'est toute la délicatesse de cette ironie de la vie qui rend ici chaque personnage humain et proche de nos propres incertitudes. Tout un monde surnaturel qui évoque en reflet toute la condescendance et les travers du notre: le racisme, la difference, l'indifference, le copinage et les abus des pouvoirs en place.

    Les fils de Séléné c'est une belle histoire, une belle legende, un moment de lecture ultra prenant qui laisse un arrière gout doux-amer sur ce que peut être l'amour et ses concessions et surtout un excellent moment d'évasion. Je vous le recommande chaudement!! Yop.

    Note aux auteures: je veuuuuux que Jordan se venge, je veuuuuuuuuux !! 
                                                                           

    Les fils de Séléné: P'tit loup T2 d'Alessia Dan et Paula Stéfan


     

     

    Vous le trouverez ici : Les fils de Séléné: P'tit loup T2

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Résumé :

    A la recherche des saints

    C’est la dernière chance pour Mitch de sauver sa carrière à l’Institut Écossais d’Archéologie. Son ex, Lewis, a volé ses recherches sur les légendaires Saints Pictes, de mystiques statues préceltiques cachées quelque part sur la très brumeuse île de Dove Island. Mitch part pour la côte, en espérant rejoindre les Saints avant que son traitre d’ex ne les revendique.

    À ses côtés se trouve son très dévoué assistant, Owen. Il adore Mitch mais reste du genre silencieux et loyal. Malgré lui, Mitch est toujours aveuglé par ses souvenirs du flamboyant Lewis. Il menace de détruire sa joie nouvellement trouvée auprès d’Owen – et, alors que la course pour les Saints s’intensifie, il perd de vue son objectif. Mitch apprendra-t-il à apprécier l’amour d’un homme aussi doux avant de sombrer avec Owen dans les mortels mystères de Dove Island ? 

     

    La chance de Crecerelle

    Kestrel et Rory forment ensemble la meilleure équipe d’Elite de Sauvetage en Montagne de Wester Fleet. Ils se confient mutuellement leur vie depuis cinq ans et sont plus proches que des frères. Mais les sentiments de Rory pour son magnifique et téméraire partenaire sont loin d’être fraternels.

    Être partenaires d’escalade signifie un équilibre parfait d’amour et de pratique, et l’ESM de Wester Fleet possède un code bien strict de non-fraternisation. Rory pourrait tout perdre en se confessant. Et Kes est une véritable énigme – parfois distant, parfois semblant implorer la dévotion que Rory souhaite plus que tout lui donner.

    Kes est bien parti pour devenir le prochain chef de l’ESM. En dehors de son impatience avec les amateurs d’escalade et de son incapacité à retenir sa langue, il est le plus qualifié pour ce job. Quand lui et Rory sont chargés de guider deux importants visiteurs à travers la chaîne de Wester Fleet, c’est pour tester son tact à en dire le moins possible. Mais rien dans cette mission n’est tel qu’il le paraît, et rapidement Kes est confronté au plus terrifiant défi de sa vie.

    Date de parution : 2017        Publié par  : MxM Bookmark

    Les hommes du nord  - l'intégrale   de Harper Fox

    Le roman se compose de deux nouvelles aux même similitudes

    Les cadres de ces histoires sont fabuleux. Ces dernières se déroulent dans une nature omniprésente. Celle-ci entoure les hommes qui se déplacent sur son territoire jusqu'à les pousser à se libérer de certaines chaines. D'ailleurs, les parcours ou chemins empruntés qui montent vers la cime de montagnes, collines n'est pas sans rappeler les cogitations de ses mêmes hommes qui trouveront un point culminant en même temps qu'ils atteignent leur destination. Le fait d'achever une quête semble débloquer chez eux une vérité propre qui les pousse à enfin voir le bonheur qui leur tend les bras. 

    Deux types d'hommes se donnent la réplique. Ceux qui traînent l'ombre d'un passé les empêchant de voir véritablement leur présent et futur. Puis ceux qui, ironiquement dans l'ombre, protègent et prennent soin des premiers. Lorsqu'un point de rupture est atteint, les seconds ne s'éloignent pas pour autant des premiers mais restent au contraire présents tout en essayant de se préserver d'éventuelles nouvelles meurtrissures. 

    C'est une lecture qui nous emporte dans des univers bien particuliers et quelque peu oniriques par certains aspects. On y prend goût assez facilement, se laissant porter par ces univers uniques et ces personnages qui le sont tout autant. Deux nouvelles qui pourraient bien devenir des lectures réconfortantes et douces.

    Manon



    Vous le trouverez ici : Les hommes du nord

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Sweet Summer #2 Milan de Marie HJ

    Sortie : 19 Juillet 2019

    Sweet Summer
    Un été pour tout changer.
    4 cœurs esseulés
    3 destinations
    2 mois de vacances
    1 pacte, l’amour à trouver …
    L’été sera-t-il « Sweet » pour ces 4 amis prêts à relever le défi ?
    Livre 2, Milan
    Franchir le pas et oser avouer, ou préférer aimer en secret ?
    Aux grés des flots de la mer Égée, laisser les cœurs s’envoler, ou maintenir les œillères ? Ignorer une âme en souffrance ou mettre une amitié en danger ?
    En embarquant sur le voilier familial, Milan ne s’attend pas à se retrouver noyé dans un tourbillon d’émotions trop longtemps bridées… Il est peut-être l’heure de découvrir certaines vérités…

     

    @@@@@

     

    Après les tribulations de Marlone et Tristan, c'est au tour de Milan de passer à la casserole. Ce dernier est en vacances d'été avec sa famille et deux familles qui sont amies depuis qu'ils sont jeunes. Les six parents sont potes et associés  et par extension les enfants sont très liés : Chloé, Elsa, Emmeric et Milan sont amis d'enfance.

    Si Milan est un gay assumé,il revendique son statut en le vivant très bien et au grand jour, Emmeric, lui, est plus secret, plus jeune, et totalement raide dingue amoureux de Milan depuis des années. Il le vit très mal, son caractère effacé, doux-rêveur ne l'incite pas à être entreprenant.

    Un petit coup de pouce vont les aider Milan et lui à ouvrir les yeux et leur cœur. A bord d'un grand voilier voguant en Méditerranée, ils profitent tous d'être ensemble dans un cadre idyllique même si ils en viennent tous à se mêler des affaires des uns et des autres.

    Bien que cette histoire soit totalement différente de celle de Marlone et Tristan -tant mieux en même temps - elle n'en est pas moins addictive et prenante. Elle s'axe plus sur la douceur des sentiments, les élans du cœur mais aussi des sens. Milan est celui qui a les yeux bouchés et ne voit rien à l'évidence, Emmeric est celui qui mérite un gentil coup de pied aux fesses -j'insiste sur le gentil car il est trop mignon et adorable, oui oui je fonds pour lui- ce qui donne des échanges assez savoureux, marrants et quelques fois bien tordus.

    Bref, je pense que vous avez imaginé que j'avais repris mon transat avec délice pour dévorer cette suite, sauf que non j'ai quasiment fait une nuit blanche tellement je voulais savoir ce qu'il advenait d'eux. A dévorer donc sans modération en attendant Valentin. Rose Taylor

    Merci à Marie HJ pour ce SP.

    Vous le découvrirez ici : Sweet Summer #2 Milan


     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Aphantasia: tu es ma chair, tu es mon sang de Natacha Rousseau et Rochel Kirst

    Sortie : 17 Juin 2019

    Isaak Rheinardt survit dans la forêt avec sa grand-mère, aussi loin que possible des vampires qui règnent désormais sur le monde. Hélas, malgré sa prudence, il tombe dans les filets de la Milice. Il connaît le destin fatal qui l’attend alors : être tué ou réduit en esclavage, comme tous ceux de son espèce. Un homme lui propose alors un marché : pour espérer sauver sa vie et celle de sa grand-mère, il devra aider à faire tomber le puissant vampire Aldéric Melfort.Il accepte, et rejoint les proies d’une chasse à l’homme. La sauvagerie indomptée d’Isaak attise immédiatement l’intérêt du vampire, qui le prend en chasse. Mais le hasard n’a pas sa place dans cette rencontre et Aldéric, en jetant son dévolu sur le tzigane, tombe dans le piège qui lui est tendu.Entre passion réfrénée et attrait refoulé, sincérité et tromperie, appétits carnassiers et charnels, une dangereuse valse commence…

     

    # # #

     

    Petite incursion dans un monde où les vampires sont passés maîtres et supplantent tout le règne humain / animal. Ils ont la main mise sur tout malgré leur condition de non-mort se cachant du soleil et poussent la cruauté à chasser les humains qu'ils finissent toujours par débusquer.

    C'est le cas d'Aldéric, un vieux vampire, maire de Paris de surcroit, qui jette son dévolu sur Isaak et l'éloigne férocement, dés le départ, de ses autres congénères. Isaak a, à coup sûr, quelque chose de différent, et Aldéric se promet de tout faire pour le découvrir, même à passer pour plus étrange qu'il ne l'est déjà aux yeux de ses serviteurs, de ses amis et aussi de sa propre famille.

    De son côté, Isaak, privé de son libre-arbitre et de sa liberté, essaie de survivre dans une demeure remplie de suceurs de sang, de protéger son intégrité et de tenter de trouver un moyen de retrouver sa grand-mère Nouna qui l'a élevé et qui doit bien l'attendre quelque part.

    L'histoire d'Isaak et Aldéric est singulière, pas vraiment d'attaches, une certaine attirance mais ce n'est pas vraiment la finalité du bouquin. On découvre au fur à et mesure des réponses aux maintes questions qui se posent à la lecture du récit. Les filets qu'Aldéric tissent autour d'Isaak sont complexes et déstabilisants.

    Le départ du roman est assez confus, même si le thème m’enthousiasmait beaucoup, très vite l'abondance de vocabulaire m'a prise de cours. Le style grammaticale comme toute l'écriture sont au top, par contre l'utilisation un peu massive de superlatifs, de descriptions un peu alambiquées m'ont rendu cette découverte un peu ardue. Je voulais vraiment connaitre l'histoire des ces deux personnages donc je me suis accrochée pour passer au-dessus de ma première impression. Au fil des pages, on voit tout de même arriver des éléments de réponses, le roman prend bien le temps de s'installer. De mon point de vue, je ne parlerai pas d'une écriture fluide et facile type roman feel-good, de détente mais plutôt d'une œuvre plus littéraire avec une richesse de détails, de métaphores, de comparaisons, une abondance de précisions.

    J'ai tout de même très envie de connaitre la suite de ce premier volume pour savoir ce qui va arriver à nos deux protagonistes. Rose Taylor

    Merci à Natacha Rousseau et Rochel Kirst pour ce SP

     Vous le trouverez ici :Aphantasia

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Sweet Summer # 1 Marlone de Marie HJ

    Sortie : 05 Juillet 2019

    Sweet Summer
    Un été pour tout changer.
    4 cœurs esseulés
    3 destinations
    2 mois de vacances
    1 pacte, l’amour à trouver …
    L’été sera-t-il « Sweet » pour ces 4 amis prêts à relever le défi ?
    ***
    Livre 1, Marlone
    La vie est un combat.
    Pour Marlone, ancien boxeur au cœur trop souvent malmené, ce n’est plus à prouver. Mais au milieu d’une forêt, autour d’un lac ou d’un torrent, au chaud devant un feu de camp, les choses peuvent parfois s’avérer plus douces… Et peut-être… faire battre deux cœurs à l’unisson.

     

    @@@@@

     

    Quatre potes en mal d'amour pour passer l'été à trouver leur âme sœur, pour arrêter de naviguer entre coups d'un soir et déceptions en cascade, pour découvrir ce qu'est l'amour. Quatre potes qui se sont rencontrés au sein d'une association aidant les jeunes en détresse , qui ont tout de suite accrochés et sont devenus des meilleurs amis pour la vie.

    La première incursion va se faire avec Marlone, le prof de boxe et éducateur d'enfants l'été au sein de camp de vacances. Il est beau à tomber, musclé, tatoué, un brin canaille mais surtout un cœur en or. Il adore s'occuper de enfants un peu rudes pour leurs apprendre à s'aimer, se comprendre et comprendre ce qui se passe autour d'eux. Sa propre expérience lui a ouvert la voie à beaucoup de sagesse mais ce qui lui manque c'est l'autre, un homme qui ferait battre son cœur à la chamade, le rendrait tout chose.

    Lors d'un camp de vacances au bord d'un lac, son univers va quitter son axe avec l'arrivée de Damien mais surtout de son père Tristan. Tristan, un père qui surnage dans un quotidien compliqué entre une ex-femme un peu agressive, un gamin qui ne lui montre pas trop de respect et une acceptation de sa propre sexualité  encore difficile pour lui. Leur rencontre va faire des étincelles et aboutira à une histoire d'amitié, d'attraction et d'amour.

    Comme avec tous les romans de Marie, c'est un premier opus d'une saga estivale à dévorer dans un hamac -un transat pour moi- en sirotant un truc bien frais tout en frissonnant de sexytude, de badasserie tout du long ... Il se lit bien, très bien, on y rencontre des hommes trop attachants, des dialogues savoureux et piquants, des analogies marrantes à coups de sms, un joyeux mélange qui nous fait attendre avec impatience le volume et protagoniste suivants de cette bande de potes adorables et addictifs. Leurs interactions sont savoureuses, on a presque envie d'aller plonger dans ce lac avec Marlone et Tristan. Rose Taylor

    Merci beaucoup Marie pour ce SP.

    Vous le trouverez ici : Sweet Summer #1 Marlone

     

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Ren : Barretti Sécurité #3 de Sloane Kennedy

    Éditions : Juno Publishing

    Sortie : 09 Mai 2019

    Trois hommes réunis par les circonstances qui ont trouvé quelque chose dont aucun d’eux ne savait qu’ils avaient besoin...

    Ren Barretti est enfin rentré à la maison après un an de captivité aux mains des terroristes qui ont massacré son équipe des Forces spéciales. Mais il ne peut pas échapper aux cauchemars qui le tourmentent ou à la culpabilité d’être le seul à s’en être sorti. La vie à laquelle ses frères aînés l’ont ramené n’existe plus pour lui et pour les protéger, ainsi que leurs proches, de la colère et de la douleur qui le rongent, Ren doit disparaître.

    L’inspecteur Declan Hale a ressenti une attirance indéniable pour le très hétéro Ren Barretti , douze ans plus tôt, lorsque son frère a épousé sa sœur. Mais bien que le Ren qui est rentré à la maison ne soit pas celui qui en est parti, tous les sentiments de Declan remontent à la surface et il intervient pour aider le seul homme qu’il a toujours voulu. Et même s’il n’y a pas d’avenir pour eux, assurer la sécurité de Ren est tout ce qui compte et Declan risquera tout afin que cela se produise.

    L’ancien soldat et mercenaire Jagger Varos est revenu à Seattle après des années à fuir son passé, et il espère que son arrivée dans le groupe Barretti Sécurité l’aidera à faire de cette ville qu’il a laissée derrière lui de nouveau son foyer. Mais au bout de quelques semaines, son nouveau départ est mis à l’épreuve après de multiples affrontements avec l’inspecteur Hale. Lorsqu’il découvre accidentellement que Declan cache Ren à ses frères, celui-ci se trouve déchiré entre sa loyauté envers Vin et Dom Barretti qui lui ont offert un nouveau départ, et la nécessité de protéger le jeune homme qu’il a lui-même aidé à sauver de ses ravisseurs.

    Pour Declan et Jagger, c’est la haine au premier regard, mais ils se rendent vite compte qu’ils auront besoin l’un de l’autre s’ils ont le moindre espoir de sauver Ren de lui-même. Et ni l’un ni l’autre ne s’attend à ce que leur méfiance réciproque se développe en quelque chose d’autre, ni à ce que Ren lui-même ne trouve dans chacun d’eux ce dont il a besoin pour reconstruire sa vie et se réconcilier avec qui il est vraiment..

     

    @@@@

     

    Avant-dernier de la fratrie Barretti, Lorenzo - Ren- a subi l' isolement, la torture, la malnutrition au fond d'une grotte à l'étranger pendant plus d'un an. Ses deux grands frères Vin et Dom tentent depuis tout ce temps de le retrouver et de le ramener au pays. Grâce à un tuyau anonyme, Vin réussit à lui remettre la main dessus. Affaibli, traumatisé, en proie à d'horribles cauchemars, Ren les fuit et trouve refuge auprès de Declan, un inspecteur de police ex-beau frère de Dom, le frère de Ren. Declan est un policier dans le placard, amoureux depuis tellement longtemps de Ren qu'il n'ose même pas en parler.

    Mais l'arrivée de Jagger qui bosse aussi pour Vin et Dom, va bouleverser le fragile équilibre mental de Declan. Il va se retrouver confronter à son attirance pour Jagger, son amour pour Ren et à son propre regard. Sa situation semble inextricable surtout que les deux hommes en face de lui, lui mettent des bâtons dans les roues chacun d'une façon différente.

    On a affaire à une plongée dans l'univers des syndromes post-traumatiques et surtout du comment se relever de l'enfermement, de la torture une fois rentré à la maison. L'auteure nous fait découvrir les tourments, les cauchemars, les visions et réactions de Ren suite à son isolement, sa captivité. Elle transmet explicitement la guerre interne qui se joue dans le cerveau de ce dernier avec une intensité qui ne laisse pas indifférent. La destruction de la psyché est implicite et la reconstruction est longue, douloureuse et compliquée. En plus de tout ça, Ren doit faire face à son attirance pour non pas un mais deux hommes alors qu'il avait toujours préféré les femmes.

    L'histoire de ce trio est passée au peigne fin du point de vue de chaque personnage dont on découvre pour chacun leurs tourments internes, leur passé, leur quotidien et l'évolution des sentiments qu'ils développent les uns pour les autres. L'acceptation de former un trouple va aussi leur rendre la vie un peu plus difficile, au départ pour eux-même et ensuite vis-à-vis des autres.

    Cette histoire d'amour s'imbrique parfaitement avec les deux premières, celle de Mia et Vin, celle de Cade et Rafe avec plus ou moins de simultanéité. D'un côté, on suit Ren, Jagger, Declan et de l'autre celle du clan Barretti qui est très soudé. Plus que des partenaires de boulot, ils forment une famille qui a subi bien des tourments pour arriver à trouver un équilibre, une certaine paix tous ensemble. Un chouette récit à découvrir même si on n'est pas très partenaires multiples. Rose Taylor

    Vous le trouverez ici: Ren: Barretti Sécurité 3

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Le premier tome - Love Me Only- m'avait déjà beaucoup surprise en me faisant passer de dubitative au départ à conquise à la fin et je ne suis toujours pas déçue par cette suite qui nous permet de découvrir le sombre David sous un autre jour.


    Love Me Better saison 2 de Ryanne Kelyn et Effie HollyLe pitch: David Taylor. 33 ans. Gay. Médecin, ou presque. De nouveau célibataire.

    Tout est parti en vrille. Mon couple, mon corps, mon travail… J’avais le monde à mes pieds, mais je l’ai écrasé dans ma chute. Trois années de relation prennent de la place. Et ce n’est que lorsqu’elles s’achèvent qu’on le réalise. Harry a laissé un vide sidéral derrière lui. Physique et affectif. J’essayais de remonter la pente, quand le destin s’est acharné sur moi. Cette voiture ne m’a pas seulement fauché, elle m’a détruit. Au fond du trou, il ne me reste qu’une seule option : noyer ma déprime au Michel-Ange. 
    Le Barbu planté derrière son bar doit se dire que je ne suis qu’un autre mec défoncé par la vie. Et, bordel, il a raison ! La logique voudrait qu’il ne soit que le témoin d’un épisode honteux. Mais le regard pénétrant et l’aura envoûtante de Virgil font exploser mon abstinence forcée depuis l’accident.
    Comment est-ce que j’ai fini à poil dans le lit de ce Hipster ? Pourquoi m’attire-t-il autant alors qu’il est aux antipodes de mes mecs habituels ? Mais surtout, l’un de nous deux réussira-t-il à briser notre instinct de dominant ?

                                                                         ! ! ! !

     

    Retrouver David,  dont la voix manquait beaucoup dans le premier tome, a été un vrai plaisir. Sa rencontre avec Virgil, son hipster du bâtiment, encore plus !

    On avait quitté ce cher David avec une idée de lui très précise faite de condescendance, de possessivité et de jalousie dominatrice. J’espérais beaucoup le retrouver dans sa propre histoire et les deux auteures ne m'ont pas déçue même si je m’étais préparée à un joli retournement de personnalité pour lui.

    Le roman est aussi prenant que son prédécesseur, avec toujours le même dynamisme dans les mots et cette narration au présent qui passe plutôt bien. Le fil est assez bon, on y trouve peu d’incohérence et on retrouve, je trouve, avec habileté et finesse quelques allusions à l'histoire passée et ses personnages. C'est fait avec beaucoup de doigté (n'essaie même pas de ricaner !!) sans jamais être lourd (alors que je déteste relire ce que j'ai déjà lu) et en amenant ces souvenirs sous le jour de l’évolution de David. Une évolution commencée malgré lui avec un accident qui bouleverse sa vie et sa rencontre avec un barbe-man le poussant lui aussi à revoir ses certitudes et attentes.

    J'ai beaucoup, beaucoup, aimé leur relation à la fois très mature (j'adore leurs dialogues à ces deux-la) dans leurs échanges et agissements et à la fois très romanesques dans leurs débordements. J'ai, pour une fois, apprécié que des comportement excessifs, sans être validés, soient cantonnés à ce qu'ils sont : des défauts, des travers que l'ont a du mal à corriger et que parfois on ne souhaite pas corriger. Je suis du genre à ne pas aimer le trop parfait où tout se polisse dans le bon sens de la morale et lire de temps en temps des perso qui resteront dans leurs décisions imparfaites ne me pose aucun problème. 

    J'ai, d'emblée, foncé sur cette opposition de deux mâles dominants qui malgré tout acceptent de jouer le jeu et de tenter quelque chose : cette situation donne l'occasion de beaucoup de choses et on n'en ressort pas déçu.
    Le problème c'est cette sensation que David change un peu vite, on est tellement habitué à sa personnalité forte et autoritaire que ce n'est que plus loin dans le roman que l'on comprend à quel point son accident et ses conséquences l'ont métamorphosé. Le lire se découvrir sous un jour nouveau, le voir évoluer de ses rancœurs à ses nouvelles aspirations, le voir explorer de nouvelles facettes de la vie aurait été encore meilleur avec un peu plus de résistance et d'introspection de sa part. Ici la part est complètement donnée à son histoire d'amour avec Virgil (normal c'est leur tome aussi hein!) et leurs ébats. Alors pour certains ça sera trop pour d'autres, comme pour moi, ça sera ce qu'il faut dans le sens où c'est assez bien fait  et que c'est assez logique vu la nature des deux hommes.

    Son histoire avec Virgil est irrémédiablement empêtrée avec leurs ex, les non-dits, les problèmes d'ego et de reconnaissance et aussi , beaucoup, avec cette petite bande d'amis qui ne tient pas toujours sa langue. La même bande d'amis qui met en exergue certains plus que d'autres, comme Emilio, qu'on devine lui aussi bientôt présent dans un tome futur, mais surtout sur cette présence prépondérante de leurs ex comme un reflet de leurs échecs respectifs. 
    On découvre avec parcimonie une partie du passé de David par le biais de son frère (lui, je le sens bien pour un tome 3 aussi)  et de celui de Virgil par son neveu. Leur romance est vraiment agréable avec son lot de petits rebondissements et on vibre beaucoup avec eux.  

    En conclusion, c'est la suite d'une découverte sans déception et de deux auteurs qui tirent vraiment bien leur maille du filet. Vous aviez aimé Noam, David et Harry vous allez forcement adorer Virgil le lumbersexuel gay presque parfait et David le doc divin dans ses costumes comme dans ses jeans . Yop.

    Love Me Better saison 2 de Ryanne Kelyn et Effie Holly


                                                                               

     




    Vous les trouverez ici: Love Me Better 
     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires