• De chair et d'Ombre d' Alex Lether

    Toujours en plein ménage de ma pal, cette fois c'est le tour de De chair et d'ombre écrit par Alex Lether ou les aventures fantastiques de Méthias et Adamon publiées chez Harlequin en 2013.

     

     

    De chair et d'Ombre d' Alex Lether

     

    Le pitch:

    La nuit, l’Ombre est le plus grand des voleurs du royaume, mais aussi l’espion du roi. Le jour, il redevient Méthias, courtisan nonchalant dont tous les nobles se méfient. Adamon, le chef de la garde, n’en a aucune idée et continue de traquer l’Ombre sans relâche comme l’ennemi public numéro 1. Pourtant, sans le savoir, il connaît depuis l’adolescence cet homme qu’il rêve de capturer. Et non seulement il le connaît, mais il en est très proche. Si proche, que ce dernier éprouve pour lui des sentiments qu’il a de plus en plus de mal à dissimuler…

     

    De chair et d'Ombre d' Alex Lether

    Un récit médiéval fantasy très mignon, et surtout très bien écrit, qui nous promène dans le cœur sombre d'une contrée, aux prises d'un méchant sortilège, en compagnie d'un Arsène Lupin en cuir, sexy et retors et d'un commandant de la garde royale, glacial et viril. Vous la voyez l’étincelle?

    Un Harlequin de très bonne facture qui nous fait voyager dans un univers fait de démons et de gentes dames, de princes guerriers et de prêtres démoniaques. Un monde où Méthias, aguerri de toutes ses pérégrinations avec sa mère guérisseuse, tout deux échappés d'un harem sous le joug d'un père violent, se livre à ses exactions de cambrioleur farfelu la nuit et de dandy caustique et agaçant le jour.
    Méthias est troublant, discret, dans ses rapports au monde et fusionnel avec sa mère quand ses mots font de lui un personnage public féroce que beaucoup craignent et détestent. Les seules constantes dans sa vie sont ses sentiments pour le jeune commandant et les troubles angoissants de son passé qui lui griffent le cœur depuis bien des années. Lutter avec les mots, biaiser avec la vérité, jongler avec l'agilité physique qui le caractérise sont les seuls moyens de faire face à un monde qui ne le connait pas et ne cherche surtout pas à le faire. Une personnalité à moult facettes qui, au fond, ne cache qu'un cœur depuis longtemps épris d'un seul homme , le commandant Adamon (tsss tsss efface toi vite cette image de commandant Adama du Battlestar on en est loin).

    Celui-ci n'a toujours eu que mépris pour le jeune fils de la maîtresse du roi et ce n'est qu'au fil de leur enquête et combat contre une force démoniaque menaçant le royaume que leur relation évolue sur une romance pleine de frissons. Adamon, qui a déjà comme les autres son idée tout faite sur Méthias, glisse doucement mais surement dans cette attraction que les doux yeux bruns exercent sur lui au fil des rencontres impromptues. Si aimer un homme ne lui avait jamais caresser l'esprit cela arrive bien vite grâce aux joutes avec cette ombre qui lui échappe depuis des années. Cette ombre célèbre qui lui file entre les doigts tout comme lui échappent totalement la vraie personnalité de Méthias, le lien tenu qui s'est tissé entre eux malgré tout et surtout l'amour qu'il ignorait porter en lui sans savoir à qui l'offrir.

    Une très belle histoire dans un univers sobrement décrit et pourtant très présent, où la dynamique d'opposition de deux hommes marche à merveille sans jamais trop en faire. Une vraie romance romantique avec du flûtiau et des bruits d'épées en fond sonore et de belles robes de dames qui ballaient les dalles des grandes salles du château derrière leurs pas évanescents. Deux héros qu'on a épié, comme planqué derrière une tourelle, jusqu’à surprendre leur premier baiser et leur premier vrai amour pendant que démons et rois se livrent une bataille épique. C'est doux et poétique, ça sent le pantalon de cuir engoncé dans de grandes cuissardes et le lierre grimpant le long des bâtisses royales .C'est chaud et romantique comme la sueur d'une peau qui vient d’ôter son armure pour retrouver celui dont elle attends les baisers bref, ça se lit avec vraiment beaucoup de plaisir et le plaisir comme chacun sait ça se boude pas. Yop.

     

                                                       De chair et d'Ombre d' Alex Lether

     

     

     Vous le trouverez ici:     https://amzn.to/2ORbLGK  
               

                                                              

    « Enquête à LAUREL HEIGHTS de Lisa WorralLa parade nuptiale des bestioles à fourrure: Les tricots de l'amour, T1 d'Amy Lane »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    you ki
    Lundi 20 Août 2018 à 22:03

    Belle critique. Très bien e rite

      • Mardi 21 Août 2018 à 10:39

        merciiii beaucoup!!

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :