• Le maître de stage. Le stagiaire et son maître de BJ Valbornhe

    Le maître de stage et sa suite Le stagiaire et son maître sont deux romans publiés chez Textes Gais successivement en février 2018 et décembre 2019 de 130 et 120 pages chacun.
     
    Le maître de stage. Le stagiaire et son maître de BJ Valbornhe Le pitch: 


    Nathanaël doit effectuer un stage de validation de sa formation dans un domaine perdu des Cévennes où on l'a incité à candidater.
    Une année loin de tout sous la férule d'un maître de stage directif et énigmatique.
    Le désir monte et le déstabilise.
    130 pages.
     
     
     
    Le maître de stage. Le stagiaire et son maître de BJ Valbornhe Le pitch: 

    Après quelque mois étranges auprès de son Maître de stage, Nathanaël se révolte.
    Il en veut plus que le sexe rituel des samedis soirs.
    Le jeune et beau berger ouvrira-t-il une autre voie ? Comment réagira le Maître de stage ?
     120 pages.
     
     
     
     
     

    Comme beaucoup des romans de cette maison d'édition, c'est une histoire qui surfe entre romance à peine esquissée et tranche de vie réaliste sur un jeune citadin qui débarque dans les Cévennes pour finir sa formation. Nathanaël est jeune, optimiste, plein de fougue et gay assumé. Quittant sa ville pour un stage dans un domaine en pleine nature il fait la rencontre de son maître de stage, Charles, un homme rustique, mais pas que, qui va peu à peu exercer sur le jeune homme une fascination dominante créant une relation trouble entre les deux hommes.
    Mélangée à une plume tantôt acerbe et crue ( le vocabulaire est parfois presque old school marié à une touche poétique sur les plaisirs d'hommes ), tantôt presque amoureuse de la nature et sensible, une espèce de couple se forme aux vus de tous les occupants du domaine. Un couple où le maître prend et donne peu et où le stagiaire prend ce qu'il peut avoir se berçant de l'illusion sommaire que cette situation charnelle lui convient. 
     
    Le premier tome se concentre sur cette attirance dévorante pour Charles qui anime Nathanaël , sur ce plaisir qu'il prend, qu'il subit à chaque rencontre et sur ces habitudes plus ou moins saines qui se nouent. On découvre en parallèle le décor des Cévennes que l'auteur décrit avec beaucoup de talent, de précision et de beauté et la vie de ce domaine animé autant par ses habitants que par ses murs ou ses cultures agricoles. Des bâtisses au passé très présent qui dicte encore un certain art de vivre. Nathanaël apprend, participe et évolue avec une facilité fragile au sein d'un milieu à des années lumières de son quotidien même si son enfance l'en  rapproche cependant. Les journées sont rudes et les week-ends chauds et brutes avec un Charles qui garde une aura de maître et de dominant au charisme inébranlable. Un Charles, d'ailleurs, dont on apprend très peu pendant un long moment ce qui bien évidement renforce ce côté sombre et mystérieux qui lui donne un certain charme au départ. On finit cependant par lui trouver un cote Dark (même si sa couleur c'est le vert - trop drôle je sais ) avec son comportement à la limite de l'abus de faiblesse. On reste prudent sur cet sorte de magma composé d'attraction, de question et de soumission qui semble enfouir le jeune homme malgré lui. Un tome donc aussi bien consacré la découverte de la nature des hommes que celle des lieux qui nous laisse sur notre faim et l'envie de forcément en savoir plus.
     
     
    Ce pauvre Nathanaël se pense conscient et en accord avec Charles et ce n'est que le tome 2 qui petit à petit va inverser la tendance de leur relation. Quand les espoirs du jeune homme deviennent de vrais besoins c'est vers les montagnes et leur berger qu'il se tourne pour retrouver un peu de liberté  et peut etre avoir une vision plus large de sa nouvelle vie.
    Nathanaël est bien sur consentant sur tous les points mais le cœur a ses aspirations qui parfois contrarient celles du corps même si celui ci est particulièrement satisfait. Mais il est tout de même victime d'une emprise psychologique forte, d'une tension sexuelle plus qu’évidente et du petit jeu pas très clair du maître du domaine. On jongle sans cesse entre cette certitude que Nathanaël est bel et bien un adulte consentant et ce sentiment, qu'il nous révèle par la narration, de dépendance et de souffrance face à la situation. C'est donc une sorte de fuite salvatrice qui va le mener à exiger de son amant un tout autre rapport s'achevant sur une porte de sortie qui n'est pas du tout dans mes choix préférentiels en terme de romance.

    BJ Valbornhe nous offre donc deux tomes ( qui aurait gagné à n'être qu'un seul) sur des sentiments et des sensations d'un parcours plus que sur une véritable histoire. Cette vision plus masculine de la relation, du couple ou pas, du sexe et de la sensualité est assez propre à cette maison d’éditions que j'aime bien pour ces choix différents justement. Et cet auteur n'échappe pas à la règle avec un récit plaisant, parfois déroutant par les directions qu'il prend et parfois surprenant dans sa narration variée. Un roman qui ne comblera peut etre pas les amatrices de vraies romances mais qui aura le mérite d'apporter un peu de fraîcheur et de liberté avec les codes du genre. Yop.


                                                                       

    Le maître de stage. Le stagiaire et son maître de BJ Valbornhe

     

    Merci à Textes Gais pour ce sp.

    Vous les trouverez ici : Le Maître de stage  Le stagiaire et son maître
      
    « Un ciel plein de mystères de Rick R. Reed My pretty policeman de Niyama »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    bj-valbornhe
    Mercredi 27 Février à 09:18

    Merci pour cette lecture attentive et fidèle de mon travail.

    J'espère offrir un délassement plaisant et un peu rêveur à qui se plongera dans ces deux courts romans qui, en effet, ne font en réalité qu'un seul opus.

    Qui sait, peut-être nos personnages poursuivront-ils leur cheminement dans une suite... où ils seront heureux et auront beaucoup d'enfants... ou pas !

    Bonne lecture et encore merci  bj

      • Mercredi 27 Février à 11:11

        je me laisserais facilement tenté par essayer de vous convaincre de faire une suite lol!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :