• Une romance sur fond People et image publique avec Un mariage inconvénient de M.J O'Shea publié en Avril 2018 chez Dreamspinner Press dans la série Dreamspun Desire.


    Un Mariage Inconvénient de M.J O'SheaLe pitch: 

    Kerry Pickering a un problème. En tant qu’agent publicitaire pour le bad boy d’Hollywood Jericho Knox, son devoir est de le maintenir au top de l’actualité. Jusqu’à maintenant, les fêtes de Jericho et ses frasques publiques lui avaient rendu la tâche facile. Cependant, Jericho possède un secret et lorsque ce secret est révélé de la manière la plus désastreuse et spectaculaire qui soit, il revient à Kerry de réparer les choses à sa manière.

    L’équipe décide que la meilleure ligne de conduite à adopter est de s’arranger afin que le public tombe amoureux... de la relation secrète de Jericho. Celle qui n’existe pas encore. Pour l’instant.

    Elle cherche une personne de confiance pour jouer ce rôle. Quelqu’un parmi les proches. Et cette personne est Kerry. Mais que se passera-t-il lorsque Kerry découvrira que, pour lui, les sentiments ne sont plus seulement imaginaires ? Jericho peut-il l’aimer en retour ou se contente-t-il de jouer la comédie ?

      
                                                                          ° ° ° 

    Une petite romance comme sait nous les faire cette auteur avec son fil rouge qui vous tient tout du long et sa mécanique de fin toujours rapide et frustrante.

    Jericho, acteur célèbre, en mal de d'image publique politiquement correcte se voit obligé d'afficher une relation sérieuse pour ne pas perdre un rôle important pour sa carrière. Kerry chargé, par l'agence qui s'occupe de la star, de recruter la candidate potentielle au couple parfait se voit magistralement propulsé au rang de fiancé quand l’homosexualité cachée de l'acteur est divulguée au grand jour.

    Kerry est embarrassé, croit rêver puis retombe vite les pieds sur terre face au comportement agressif d'un Jericho persuadé de l'arrivisme du jeune homme.
    C'est alors une vie de flashs, de luxe et et de soirées qui s'offre à un jeune Kerry habitué à partager son intimité avec son frère et son coloc dans la plus grande simplicité. Le jeune homme plein de bonne volonté fait de son mieux et parvient peu à peu à tisser un lien d'abords amical avec la star revêche qui semble cacher de bien sombres pensées. 

    Un duo qui fonctionne plutôt bien et on se surprend à prendre presque plus Jericho en affection tant son personnage est biaisé depuis le départ  (même si la thématique "rockstar" qui n'est pas ce quelle parait est plutôt éculée), on apprécie ce côté un peu normal de sa personne, de ne pas lui trouver toutes les excuses pour son comportement et de ne pas chercher à tout prix à créer deux personnalités aux antipodes l'une de l'autre. Les deux personnages sont aussi sensés et perspicaces quand à leur monde et c'est plutôt la force des événements qui les pousse l'un vers l'autre que la magie gravitationnelle de la rencontre explosive. Kerry plaît par sa douceur et sa jeunesse déjà consciente de la vie réelle que ce soit dans la sienne ou de l'autre côté du miroir quand Jericho figure évidemment  le héros plus torturé.

    Le tout donne une histoire directement inspirée de l'actu tabloïds que l'on lit tous plus ou moins, que ce soit chez son coiffeur au déhanché sympa ou chez son toubib qui nous fait attendre deux plombes entre un vieux qui tousse et un microbe qui hurle dans les bras d'une mère aveugle aux désirs soudain d'infanticide de ses voisins de siège. Un récit  sympathique qui nous donne une grosse envie de savoir si Jericho va vraiment souffler dans la trompette de Kerry ( tu pensais sérieusement que j'allais pas l'oser celle-là, avoue ?).

    Bien entendu MJ O'Shea ne nous épargne pas son modèle de fin à tuer son voisin, cette fin rapide et expéditive que l'on trouve dans beaucoup de ses romans et il est temps que ça cesse dediou !
    Ses romans sont souvent très agréables et attractifs même si très normés mais je rêve enfin d'une fin plus complète qui satisferait ce plus bas instinct en moi celui de la romanceaddict ! Yop.

                                                                           

    Un Mariage Inconvénient de M.J O'Shea

      


    Vous le trouverez ici : Un Mariage Inconvénient 
     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Fans de kilt et d'hommes torturés  voilà la suite de Tartan Candy de KC Burn avec Kilt versus cravate à motifs paru chez Dreamspinner Press le 13 Août 2019.


    Kilt versus cravate à motifs (Histoires de tissu t. 2) de KC BurnLe pitch: 
    Quand sa vie s’est effondrée deux ans plus tôt, Will Dawson a pris un nouveau départ en Floride. Son travail au service informatique d’Idyll Fling, un studio de films pornos gays, est idéal pour lui. Lorsque son patron l’oblige à accueillir un nouvel employé, il ne s’attend clairement pas à voir apparaître Dallas Greene, l’homme à cause duquel il a perdu son travail et son compagnon, quand il était encore dans le Connecticut. Il ne sait pas quelles sont les intentions de Dallas, mais il ne se laissera pas duper par un loup caché sous un physique de mannequin. Pas une deuxième fois.


    Même si Dallas a accepté avec empressement l’aide de son frère pour lui obtenir un travail, ses compétences sont réellement utiles pour Idyll Fling. Travailler avec Will est un plus, puisque Dallas n’a jamais pu l’oublier. Une bonne relation de travail, ce serait déjà un début, mais Dallas en veut davantage.

    Cependant, Dallas ne sait pas combien Will se montre méfiant à son égard, et celui-ci ignore que l’homme pour lequel il se sent déchiré entre amour et haine est en réalité le frère de son patron. Lorsque toutes les vérités éclatent, une question se pose à eux : comment une relation construite sur des mensonges peut-elle perdurer ?

     

                                                                        ♦ ♦ ♦

    Une jolie petite histoire qui nous emmène un peu plus dans les studios pornos déjà aperçus dans le premier tome. Cette fois c'est avec celui qui s'occupe de toute la logistique informatique  des studios, Will, que nous découvrons une romance toute douce meme si elle renferme beaucoup de rancoeurs pour les deux protagonistes. 

    Will a redémarré  une nouvelle vie au sein d'Idyll Flying après avoir perdu job et petit ami dans son ancienne ville. S'il est heureux d'avoir pu rebondir il en a gardé une peur farouche de déléguer et de se faire doubler. Persuadé  qu'un  ancien collègue de travail l'a trahi et poussé vers la sortie c'est avec rage qu'il  constate l'arrivée  de Dallas, l'ennemi, comme son nouveau coéquipier. Pour Dallas c'est à la fois une surprise et un espoir de voir son amour caché se réaliser enfin. Figé lui aussi dans les souffrances liées à son ancien poste c'est sur un malentendu et bien des secrets que leur partenariat se met en place avec beaucoup de difficultés. 

    Du kilt, de la jambe velue et un jeune homme souffreteux que l'on  meurt d'envie de prendre  dans ses bras, il y a tout ce qu'il faut pour me titiller le cervelet. L'histoire est sympa, drôle par moments et plus touchante à d'autres mais elle reste cependant un peu légère. Les rancoeurs de Will souvent illogiques, meme si le personnage en a finalement conscience et le verbalise, et elles pénalisent un peu l'intensité de leur lutte.  On rentre cependant facilement dans le jeu et on apprend à apprécier ces deux là car c'est tout de même assez plaisant de les voir se détester et  s'attirer autant.
    Le personnage de Dallas est assez juste avec ses faiblesses, son manque d'estime et ses besoins désespérés de trouver sa moitié. Celui de Will, qui est censé être le bougon  désagréable, est un peu moins crédible meme si on s'y attache quand même. Sa rage si puissante au depart s'écroule un peu trop vite face à son attraction pour le jeune Dallas et ne laisse de lui qu'un homme terriblement addict au jeune homme. C'est dommage car on perd aussi bien de la force du personnage que de la tension entre les deux héros. On comprend parfaitement son craquage, c'est vrai, et on passe dessus rapidement car c'est loin d'être gênant  au déroulement  du récit. 

    Les personnages secondaires, dont ceux du premier tome, sont assez importants pour completer une histoire qui aurait été un peu vide sans eux. Certains s'en tirent  bien en devenant de vrais protagonistes d'autres un peu moins car on aurait aimé les voir et les connaître un peu plus. L'univers porno gay est ici abordé d'une façon assez soft, sans s'y  appesantir et sans  l'occulter pour autant. Les choses sont toujours propres et sans problèmes  on en connait que l'ambiance que l'on supposerait à de petits studios à  la démarche  presque familiale. 

    On a droit a un happy end tout en romantisme et en douceur et cela ravira les plus fleurs bleues d'entre vous. C'est donc un roman sympathique, distrayant mais je dois avouer après avoir lu les deux tomes dans la foulée ne pas etre vraiment fan de la plume de l'auteure meme si elle est plus que correcte.  Cela reste un joli mm de tradition qui se lit facilement et qui nous fait imaginer avec plaisir  les kilts sous toutes ses formes. Yop. 

    Merci à Dreamspinner Press pour ce sp.

                                                                            

                                                                             

    Kilt versus cravate à motifs (Histoires de tissu t. 2) de KC Burn

     


    Vous le trouverez ici: Kilt versus cravate à motifs (Histoires de tissu t. 2)

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • A chacun sa romance de Lane Hayes paru en Juin 2019 chez Dreamspinner Press est assurement une très bonne surprise. Entre bagels et froufrous  soyeux plongez avec plaisir dans un  roman a l'ambiance toute new yorkaise ou deux hommes aux perspectives différentes finissent par croiser leurs espoirs dans une même romance. 


    A chacun sa romance de Lana HayesLe pitch: 
    Zeke Gulden est un cadre impitoyable de Wall Street. Son attitude à la fois dure et sensée lui a bien servi dans le monde cruel des affaires, mais moins dans sa vie personnelle. Lorsqu’il découvre que son ex-petit ami l’a trompé avec un collègue, Zeke ne peut laisser passer cela ; pas avant d’avoir trouvé un moyen de se venger. Cependant, son géniteur a d’autres idées. La nouvelle recrue du magasin de bagels est assez colorée, mais le père de Zeke est persuadé qu’il est l’homme parfait pour son fils.


    Benny Ruggieri, New-Yorkais extrêmement fier, rêve de devenir un grand créateur de costumes de théâtre. En attendant, il cumule deux emplois à temps partiel dans l’industrie alimentaire. Benny ne nourrit aucun espoir lorsque son patron le met en contact avec son fils couronné de succès. Il se dit qu’au moins, il peut s’amuser un peu en faisant se tortiller l’homme d’affaires coincé. Au lieu de cela, les deux hommes deviennent d’improbables amis soumis à une attirance inexplicable qu’ils ne peuvent pas ignorer. Benny est peut-être celui qui aidera Zeke à mettre de côté sa quête de vengeance, si celui-ci est prêt à lâcher prise et à pardonner ce qu’il ne peut pas oublier… et à céder à une romance inattendue.


                                                                             ****

    Zeke est un de ces suitmen de wall street, carré, precis et efficace: il va toujours droit au but pour gagner, que ce soit de l'argent ou de la reconnaissance. Seul gay d'une fratrie de quatre garçons il navigue avec aisance dans son milieu tout en essayant de digérer une rupture récente qui lui laisse un goût de défaite. Trompé  par son ex, c'est pour lui intolérable de laisser derrière lui cette idée d'échec. C'est plongé dans ses ruminations de vengeance qu'il fait la rencontre de Benny par l'intermédiaire de son père, Georges, fondateur d'une illustre boutique de bagels où ce même Benny travaille. 
    Le jeune créateur aux mèches colorées est aussi lumineux et volubile que Zeke peut être sombre et taciturne. Décidant de céder aux tentatives de Georges, père et patron, de les reunir, les deux hommes finissent par se donner rendez vous. Chacun alors prend sur lui d'explorer une relation biaisée depuis le départ avec pourtant des aspirations bien différentes.

    La romance est suave et chaude, elle se dessine avec finesse entre moments de confidence et de chaleur intense comme deux hommes murs pleins de désirs plus ou moins refoulés peuvent la vivre. C'est vraiment hyper agréable de les suivre et de les voir évoluer. Zeke le détaché  se noie avec élégance dans son passé et ses manques quand Ben surfe sur sa personnalité flamboyante pour assumer aux yeux de tous ce qu'il est. 
    Ce sont deux personnages dits classiques de la romance: le grincheux ténébreux qui n'a qu'un type d'homme et le gay extravagant qui remue facilement des hanches. Deux antipodes qui devraient lamentablement s'échouer sur des chemins mille fois déjà lus et pourtant c'est loin d'être le cas. Si on a bien cette hésitation perpétuelle du lâcher prise de la part de Zeke, ce personnage nous offre pourtant une facette beaucoup plus tangible quand il décide de franchir ses aprioris. Ici on ne nous impose pas un duo impossible mais bien deux hommes pas forcément attirés l'un par l'autre qui apprennent à se connaitre et s'apprécier. A aucun moment on ne se berce de procédés trop soudains ou trop changeants, les choses se déroulent calmement avec une douce continuité qui monte pas à pas l'édifice de leur couple. Deux personnages assez crédibles dans leur construction et leur psychologie qui dieu merci semblent échapper à la loi des abdos sculptés et des corps absolus. Deux hommes aussi plaisant dans leurs qualités que leurs petits travers. 

    Simpliste et trop facile ? Oh que non ! C'est au milieu des quartiers les plus connus de la grande pomme que nos deux héros peu à peu découvrent  la richesse de leur personnalité  par le biais de leur histoire commune. Une histoire fondée sur une forte essence familiale, sur la présence maternelle salvatrice et sur la douleur du temps qui passe et voit nos modèles se flétrir pour n'être plus que le souvenir de cette prestance si imposante. C'est émouvant, c'est frustrant et c'est collant comme ce passé qu'on se trimballe tous, ce fondement qui nous construit et nous entrave en même temps. L'auteure réussit à nous accrocher de bout en bout entre romance et histoire familiale même si la narration est essentiellement concentrée sur l'histoire de Zeke. 

    J'ai  aimé la romance, je suis passée outre les deux trois moments un peu déjà vu et je n'ai pas lâché le livre avant son dénouement. Plus qu'un couple c'est un ensemble de personnages auquel on s'attache avec surtout en filigrane les amours des générations passées et leur impact sur celles d'aujourd'hui que ce soit en conséquence ou en modèle. C'est  assez agréable de ne pas seulement se promener sur les émotions sensuelles de deux hommes mais aussi sur leurs souvenirs, sur leurs regrets et leurs espoirs. C'est  toujours agréable de découvrir en même  temps qu'un personnage la passion et ses désirs incontrôlables plutôt que le simple désir des corps meme si celui ci reste bien présent.

    Ce deuxième tome, ou hors série, est une très bonne surprise. C'est bien écrit, c'est à la fois sensuel et tendre, saupoudré d'un poil de nostalgie et c'est aussi un bel hommage aux mères  quand elles font tout ce qu'elle peuvent pour garder une cellule protectrice la plus propice qui soit. C'est une leçon sur ce pardon qui peut parfois vous libérer de chaînes qui, sans que l'on s'en soit aperçu, nous ont poussées à construire des modes de vie à revoir, sur la facilité plus ou moins efficace à s'accepter et à affronter le regard des autres. 
    A chacun sa romance c'est aussi à chacun de prendre sur soi et de décider que les choix et les désirs ca évolue et que ca doit toujours laisser place à la surprise du changement et au plaisir de simplement vivre le présent. Un très bon moment plein d'amour brillant où deux hommes charmants nous égratignent le coeur à coup de sourires et de gestes tendres qui font du bien. Yop
     
                                                                                

    A chacun sa romance de Lana Hayes

                                                                                
     





     
                                           
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Teddy : Le clan des Marian 2 de Lucy Lennox

    Éditions : Juno Publishing

    Sortie : 18 Juillet 2019

    Teddy : s’il y a une chose que je ne fais pas, c’est m’engager. Vous ne devenez pas un photographe primé en restant au même endroit. Je suis toujours sur la route, à la recherche de la photo suivante, du prix suivant, du corps brûlant suivant. C’est ainsi que j’ai atterri sous le porche de M. James Marian au milieu de nulle part en Alaska. Il est connu sous le nom de « l’homme qui murmurait à l’oreille des animaux sauvages », et je veux le photographier en action. Il est réticent au début, mais je peux être persuasif.

    Rapidement, je l’ai dans mon lit en train de dire « oui » encore et encore, mais mon habileté à ficher le camp est entravée par une tempête de neige à Denali.

    Jamie : Je me suis toujours considéré du genre à me marier. Jusqu’à ce que je sois abandonné au pied de l’autel. Maintenant, j’ai une nouvelle devise : ne jamais s’engager et ne jamais tomber amoureux. Alors, quand un photographe animalier arrogant décide que je suis la clé pour son chef - d’œuvre suivant, cela semble être l’arrangement parfait : le professionnel n’est en ville que pour une brève mission, puis il partira. Pas d’engagement, pas d’attaches, et aucune chance que mon coeur soit brisé à nouveau.

    Il n’y a qu’un problème : je pense que je suis en train de tomber amoureux. Maintenant, je crains d’être peut-être du genre à me marier, après tout. Et il ne l’est certainement pas.

     

    # # # # #

     

     Après la rencontre amoureuse de Blue et Tristan au cœur du vignoble de Napa, on découvre Teddy, grand photographe animalier harcelant Jamie -le frère de Blue- le vétérinaire spécialiste de la faune sauvage: " l' homme qui murmurait à l'oreille des animaux sauvages". Fini le soleil de Californie, on plonge à Denali, en Alaska, pour découvrir une belle romance entre deux hommes fous de nature et de solitude.

    Chacun avec leur expérience de la vie plus ou moins douloureuse, ils vont apprendre à se connaitre, à s'apprécier et à batifoler d'un commun accord. Mais quand les sentiments commencent à s'en mêler, les deux hommes vont lutter contre cette attirance de peur d'y laisser leur cœur et leurs plumes.

    Dans la même veine que le précédent volet, on retrouve de l'humour, de l'amour, de la passion mais aussi des situations à risque. L'auteure, par le biais de Jamie, de sa profession, envoie un message sur les menaces que peuvent représenter la faune considérée bien trop souvent comme "mignonne" ôtant le côté violent et dangereux de cette dernière. Par l'approche du roman, au travers des photos de Teddy qui prendra en compte dés le début les craintes de Jamie; l'auteure nous fait comprendre l'importance de la conservation de notre environnement afin de préserver l'ensemble de la vie sur terre. Sans être un pamphlet écologique, ce second volume nous ouvre les yeux -si ce n'est déjà pas le cas- sur ce qui nous entoure et la beauté de la nature dans laquelle nous vivons.

    L'amour reste tout de même au centre avec des atermoiements existentiels de la part des deux hommes qui finiront par ouvrir les yeux et se diriger dans la même direction. La fin nous donne un petit avant-goût du prochain tome qui va être attendu avec impatience  pour retrouver toute cette famille un peu folle mais tellement attachante. Un vrai régal à dévorer. Rose Taylor

    Merci à Juno Publishing pour ce SP.

    Vous le trouverez ici : Teddy: Le clan Marian #2

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Sweet Summer # 4 Dorian de Marie HJ

    Sortie : 14 Aout 2019


    Sweet Summer
    Un été pour tout changer.
    4 cœurs esseulés
    3 destinations
    2 mois de vacances
    1 pacte, l’amour à trouver …
    L’été sera-t-il « Sweet » pour ces 4 amis prêts à relever le défi ?

    Livre 4, Dorian
    Apprendre à respirer, s’autoriser à aimer.
    Bousculer les chaînes et les habitudes qui empêchent d’avancer. Sortir la tête de l’eau, pour enfin respirer, et discerner, comprendre qui l’on est. Repousser les obstacles du passé, marcher à deux sur le même chemin, s’entraider, se dévoiler. Aimer, à ne plus pouvoir s’arrêter.

    @@@@@

    Après avoir kiffé Marlone - etTristan- , fondu sur Milan - et Emeric-, découvert Valentin -et Eliés-, c'est autour de Dorian d'avoir explosé mon pauvre petit cœur. Il est sans contexte mon préféré dans cette tétralogie !!!

    Dorian est le dernier des beaux gosses à errer au sein d'un célibat pas vraiment voulu mais plutôt subi par les contraintes de son boulot très voir trop prenant et de sa famille qui le pressure comme c'est pas permis. Il est submergé par son devoir envers son patron avec pour conséquence de ne jamais prendre ni jours de congés, ni vacances, affublé d'un entourage qui pense à lui que lorsqu'ils ont besoin d'argent. Bref, il est trop bon, trop gentil, trop compréhensif en plus d'avoir un physique à tomber. Côté sentiment, à part sa bande de potes -sa famille de substitution- qui le soutiennent en toutes circonstances, c'est le désert... Il n'a pas le temps pour rien et surtout pas pour lui.

    Et puis il y a cet homme, une complicité de longue date entre eux, cet homme dont il a sauvé la vie, redonné un second souffle et dont il est épris depuis le premier jour. Mais voilà l'amour, la passion valent-ils la peine de détruire l'amitié, les liens ?

    Final en apothéose pour cette saga estivale qui sent bon les vacances, le sable chaud, l'air iodé,  l'amour et pas seulement celui d'été. Dorian devient officiellement mon chouchou même si toutes ses histoires sont hyper attachantes, les deux premières étaient déjà sincères et adorables, les deux dernières intenses et un peu plus torturées. Marie nous emporte dans des passés tous bien différents, plus ou moins difficiles mais aboutissant à une "famille" faites d'amis sincères qui s’agrandit pour semer encore plus de sentiments. Dans une société où l'amour et les différences attirent, hélas, encore bien des actes intolérables de malveillance et de violences, il peut exister des lieux et des gens qui sont là pour protéger, soutenir et lutter contre la connerie humaine. Même si le fond de toutes ces histoires relate des faits sociétaux, ça reste des romances torrides entre des mecs bien badass à déguster sans modération. Rose Taylor

    Merci Marie pour ce SP.


     Vous le trouverez ici : Sweet Summer #4 Dorian

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Sweet Summer # 3 Valentin de Marie HJ

    Sortie : 02 Aout 2019

    Sweet Summer
    Un été pour tout changer.
    4 cœurs esseulés
    3 destinations
    2 mois de vacances
    1 pacte, l’amour à trouver …
    L’été sera-t-il « Sweet » pour ces 4 amis prêts à relever le défi ?

    ***

    Livre 3, Valentin

    Museler les fantômes du passé pour enfin avancer.Vivre ou simplement survivre ? Ne plus laisser passer l’existence, mais y plonger, en profiter. Ouvrir enfin les bras, apprendre à respirer, goûter à la vie… Glisser sur la déferlante et tenter de la dompter… Les vacances de Valentin seront-elles le déclencheur de son bonheur ?

     

    @@@@@

     

    Après le camp d'adolescents au bord du lac avec Marlone, la croisière de rêve avec Milan, c'est au tour de Valentin de passer à la casserole.

    Au sein du camping des Pins, près d'un super spot de surf, avec un van d'enfer, une amie un peu folle mais géniale et un adorable chiot, Valentin décide de passer des vacances tranquilles et reposantes. Mais c'est sans compter sur le véto canon Eliés qui fait irruption dans sa vie pour chambouler ses sentiments, ses sensations.

    Malgré le décor idyllique, le sable fin, le cadre parfait pour "farnienter" les doigts de pieds en éventail, Valentin a du mal à se libérer, il  cache son corps, ses blessures visibles et invisibles aux yeux de tous, pansant ses fêlures passées tant bien que mal. Eliés, au tempérament plus volcanique -chaud, très chaud, très très chaud- va vite découvrir comment amadouer et tempérer les craintes de Valentin pour apprendre à le connaître avant de l'aimer. Va s'en suivre la naissance d'une romance pleine de douceur pour s’apprivoiser l'un l'autre.

    Troisième aventure de ce quatuor de super mecs badass comme on les aime, unis par des liens qu'ils ont développé, tissé au sein de l'association Sweet Home. L'auteure nous emporte encore une fois, avec le cœur, vers un personnage qui en a beaucoup bavé, qui n'en est pas sorti indemne, mais qui a survécu au pire. On suit Valentin avec ses douleurs et traumatismes, avec son expérience de la vie biaisée dès l'adolescence,survivant à ses propres démons et sa mésestime de lui-même. Sa rencontre avec ses potes vont lui ouvrir la voie vers la rédemption vis-à-vis de lui-même mais aussi des autres. Une chouette nouvelle qui ne parle pas que d'amour mais aussi de l'existence de lieux d'écoute, d'aide prônant la tolérance contre l'ignorance,l'étroitesse d'esprit, la haine des préjugés, des différences quelles qu'elles soient : handicap , sexualité, taille, âge , physique..

    Et sur un plan plus léger, des interactions savoureuses par sms des quatre copains- que j'aime de plus en plus fort-  qui interagissent merveilleusement bien ensemble avec des répliques toujours aussi déjantées et décapantes, une belle découverte que celle de Valentin qui me fait attendre avec impatience Dorian. Rose Taylor

    Merci Marie pour ce SP.

    Vous le trouverez ici : Sweet Summer #3 Valentin
     

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Résumé :

    A la recherche des saints

    C’est la dernière chance pour Mitch de sauver sa carrière à l’Institut Écossais d’Archéologie. Son ex, Lewis, a volé ses recherches sur les légendaires Saints Pictes, de mystiques statues préceltiques cachées quelque part sur la très brumeuse île de Dove Island. Mitch part pour la côte, en espérant rejoindre les Saints avant que son traitre d’ex ne les revendique.

    À ses côtés se trouve son très dévoué assistant, Owen. Il adore Mitch mais reste du genre silencieux et loyal. Malgré lui, Mitch est toujours aveuglé par ses souvenirs du flamboyant Lewis. Il menace de détruire sa joie nouvellement trouvée auprès d’Owen – et, alors que la course pour les Saints s’intensifie, il perd de vue son objectif. Mitch apprendra-t-il à apprécier l’amour d’un homme aussi doux avant de sombrer avec Owen dans les mortels mystères de Dove Island ? 

     

    La chance de Crecerelle

    Kestrel et Rory forment ensemble la meilleure équipe d’Elite de Sauvetage en Montagne de Wester Fleet. Ils se confient mutuellement leur vie depuis cinq ans et sont plus proches que des frères. Mais les sentiments de Rory pour son magnifique et téméraire partenaire sont loin d’être fraternels.

    Être partenaires d’escalade signifie un équilibre parfait d’amour et de pratique, et l’ESM de Wester Fleet possède un code bien strict de non-fraternisation. Rory pourrait tout perdre en se confessant. Et Kes est une véritable énigme – parfois distant, parfois semblant implorer la dévotion que Rory souhaite plus que tout lui donner.

    Kes est bien parti pour devenir le prochain chef de l’ESM. En dehors de son impatience avec les amateurs d’escalade et de son incapacité à retenir sa langue, il est le plus qualifié pour ce job. Quand lui et Rory sont chargés de guider deux importants visiteurs à travers la chaîne de Wester Fleet, c’est pour tester son tact à en dire le moins possible. Mais rien dans cette mission n’est tel qu’il le paraît, et rapidement Kes est confronté au plus terrifiant défi de sa vie.

    Date de parution : 2017        Publié par  : MxM Bookmark

    Les hommes du nord  - l'intégrale   de Harper Fox

    Le roman se compose de deux nouvelles aux même similitudes

    Les cadres de ces histoires sont fabuleux. Ces dernières se déroulent dans une nature omniprésente. Celle-ci entoure les hommes qui se déplacent sur son territoire jusqu'à les pousser à se libérer de certaines chaines. D'ailleurs, les parcours ou chemins empruntés qui montent vers la cime de montagnes, collines n'est pas sans rappeler les cogitations de ses mêmes hommes qui trouveront un point culminant en même temps qu'ils atteignent leur destination. Le fait d'achever une quête semble débloquer chez eux une vérité propre qui les pousse à enfin voir le bonheur qui leur tend les bras. 

    Deux types d'hommes se donnent la réplique. Ceux qui traînent l'ombre d'un passé les empêchant de voir véritablement leur présent et futur. Puis ceux qui, ironiquement dans l'ombre, protègent et prennent soin des premiers. Lorsqu'un point de rupture est atteint, les seconds ne s'éloignent pas pour autant des premiers mais restent au contraire présents tout en essayant de se préserver d'éventuelles nouvelles meurtrissures. 

    C'est une lecture qui nous emporte dans des univers bien particuliers et quelque peu oniriques par certains aspects. On y prend goût assez facilement, se laissant porter par ces univers uniques et ces personnages qui le sont tout autant. Deux nouvelles qui pourraient bien devenir des lectures réconfortantes et douces.

    Manon



    Vous le trouverez ici : Les hommes du nord

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Sweet Summer #2 Milan de Marie HJ

    Sortie : 19 Juillet 2019

    Sweet Summer
    Un été pour tout changer.
    4 cœurs esseulés
    3 destinations
    2 mois de vacances
    1 pacte, l’amour à trouver …
    L’été sera-t-il « Sweet » pour ces 4 amis prêts à relever le défi ?
    Livre 2, Milan
    Franchir le pas et oser avouer, ou préférer aimer en secret ?
    Aux grés des flots de la mer Égée, laisser les cœurs s’envoler, ou maintenir les œillères ? Ignorer une âme en souffrance ou mettre une amitié en danger ?
    En embarquant sur le voilier familial, Milan ne s’attend pas à se retrouver noyé dans un tourbillon d’émotions trop longtemps bridées… Il est peut-être l’heure de découvrir certaines vérités…

     

    @@@@@

     

    Après les tribulations de Marlone et Tristan, c'est au tour de Milan de passer à la casserole. Ce dernier est en vacances d'été avec sa famille et deux familles qui sont amies depuis qu'ils sont jeunes. Les six parents sont potes et associés  et par extension les enfants sont très liés : Chloé, Elsa, Emmeric et Milan sont amis d'enfance.

    Si Milan est un gay assumé,il revendique son statut en le vivant très bien et au grand jour, Emmeric, lui, est plus secret, plus jeune, et totalement raide dingue amoureux de Milan depuis des années. Il le vit très mal, son caractère effacé, doux-rêveur ne l'incite pas à être entreprenant.

    Un petit coup de pouce vont les aider Milan et lui à ouvrir les yeux et leur cœur. A bord d'un grand voilier voguant en Méditerranée, ils profitent tous d'être ensemble dans un cadre idyllique même si ils en viennent tous à se mêler des affaires des uns et des autres.

    Bien que cette histoire soit totalement différente de celle de Marlone et Tristan -tant mieux en même temps - elle n'en est pas moins addictive et prenante. Elle s'axe plus sur la douceur des sentiments, les élans du cœur mais aussi des sens. Milan est celui qui a les yeux bouchés et ne voit rien à l'évidence, Emmeric est celui qui mérite un gentil coup de pied aux fesses -j'insiste sur le gentil car il est trop mignon et adorable, oui oui je fonds pour lui- ce qui donne des échanges assez savoureux, marrants et quelques fois bien tordus.

    Bref, je pense que vous avez imaginé que j'avais repris mon transat avec délice pour dévorer cette suite, sauf que non j'ai quasiment fait une nuit blanche tellement je voulais savoir ce qu'il advenait d'eux. A dévorer donc sans modération en attendant Valentin. Rose Taylor

    Merci à Marie HJ pour ce SP.

    Vous le découvrirez ici : Sweet Summer #2 Milan


     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Sweet Summer # 1 Marlone de Marie HJ

    Sortie : 05 Juillet 2019

    Sweet Summer
    Un été pour tout changer.
    4 cœurs esseulés
    3 destinations
    2 mois de vacances
    1 pacte, l’amour à trouver …
    L’été sera-t-il « Sweet » pour ces 4 amis prêts à relever le défi ?
    ***
    Livre 1, Marlone
    La vie est un combat.
    Pour Marlone, ancien boxeur au cœur trop souvent malmené, ce n’est plus à prouver. Mais au milieu d’une forêt, autour d’un lac ou d’un torrent, au chaud devant un feu de camp, les choses peuvent parfois s’avérer plus douces… Et peut-être… faire battre deux cœurs à l’unisson.

     

    @@@@@

     

    Quatre potes en mal d'amour pour passer l'été à trouver leur âme sœur, pour arrêter de naviguer entre coups d'un soir et déceptions en cascade, pour découvrir ce qu'est l'amour. Quatre potes qui se sont rencontrés au sein d'une association aidant les jeunes en détresse , qui ont tout de suite accrochés et sont devenus des meilleurs amis pour la vie.

    La première incursion va se faire avec Marlone, le prof de boxe et éducateur d'enfants l'été au sein de camp de vacances. Il est beau à tomber, musclé, tatoué, un brin canaille mais surtout un cœur en or. Il adore s'occuper de enfants un peu rudes pour leurs apprendre à s'aimer, se comprendre et comprendre ce qui se passe autour d'eux. Sa propre expérience lui a ouvert la voie à beaucoup de sagesse mais ce qui lui manque c'est l'autre, un homme qui ferait battre son cœur à la chamade, le rendrait tout chose.

    Lors d'un camp de vacances au bord d'un lac, son univers va quitter son axe avec l'arrivée de Damien mais surtout de son père Tristan. Tristan, un père qui surnage dans un quotidien compliqué entre une ex-femme un peu agressive, un gamin qui ne lui montre pas trop de respect et une acceptation de sa propre sexualité  encore difficile pour lui. Leur rencontre va faire des étincelles et aboutira à une histoire d'amitié, d'attraction et d'amour.

    Comme avec tous les romans de Marie, c'est un premier opus d'une saga estivale à dévorer dans un hamac -un transat pour moi- en sirotant un truc bien frais tout en frissonnant de sexytude, de badasserie tout du long ... Il se lit bien, très bien, on y rencontre des hommes trop attachants, des dialogues savoureux et piquants, des analogies marrantes à coups de sms, un joyeux mélange qui nous fait attendre avec impatience le volume et protagoniste suivants de cette bande de potes adorables et addictifs. Leurs interactions sont savoureuses, on a presque envie d'aller plonger dans ce lac avec Marlone et Tristan. Rose Taylor

    Merci beaucoup Marie pour ce SP.

    Vous le trouverez ici : Sweet Summer #1 Marlone

     

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Le premier tome - Love Me Only- m'avait déjà beaucoup surprise en me faisant passer de dubitative au départ à conquise à la fin et je ne suis toujours pas déçue par cette suite qui nous permet de découvrir le sombre David sous un autre jour.


    Love Me Better saison 2 de Ryanne Kelyn et Effie HollyLe pitch: David Taylor. 33 ans. Gay. Médecin, ou presque. De nouveau célibataire.

    Tout est parti en vrille. Mon couple, mon corps, mon travail… J’avais le monde à mes pieds, mais je l’ai écrasé dans ma chute. Trois années de relation prennent de la place. Et ce n’est que lorsqu’elles s’achèvent qu’on le réalise. Harry a laissé un vide sidéral derrière lui. Physique et affectif. J’essayais de remonter la pente, quand le destin s’est acharné sur moi. Cette voiture ne m’a pas seulement fauché, elle m’a détruit. Au fond du trou, il ne me reste qu’une seule option : noyer ma déprime au Michel-Ange. 
    Le Barbu planté derrière son bar doit se dire que je ne suis qu’un autre mec défoncé par la vie. Et, bordel, il a raison ! La logique voudrait qu’il ne soit que le témoin d’un épisode honteux. Mais le regard pénétrant et l’aura envoûtante de Virgil font exploser mon abstinence forcée depuis l’accident.
    Comment est-ce que j’ai fini à poil dans le lit de ce Hipster ? Pourquoi m’attire-t-il autant alors qu’il est aux antipodes de mes mecs habituels ? Mais surtout, l’un de nous deux réussira-t-il à briser notre instinct de dominant ?

                                                                         ! ! ! !

     

    Retrouver David,  dont la voix manquait beaucoup dans le premier tome, a été un vrai plaisir. Sa rencontre avec Virgil, son hipster du bâtiment, encore plus !

    On avait quitté ce cher David avec une idée de lui très précise faite de condescendance, de possessivité et de jalousie dominatrice. J’espérais beaucoup le retrouver dans sa propre histoire et les deux auteures ne m'ont pas déçue même si je m’étais préparée à un joli retournement de personnalité pour lui.

    Le roman est aussi prenant que son prédécesseur, avec toujours le même dynamisme dans les mots et cette narration au présent qui passe plutôt bien. Le fil est assez bon, on y trouve peu d’incohérence et on retrouve, je trouve, avec habileté et finesse quelques allusions à l'histoire passée et ses personnages. C'est fait avec beaucoup de doigté (n'essaie même pas de ricaner !!) sans jamais être lourd (alors que je déteste relire ce que j'ai déjà lu) et en amenant ces souvenirs sous le jour de l’évolution de David. Une évolution commencée malgré lui avec un accident qui bouleverse sa vie et sa rencontre avec un barbe-man le poussant lui aussi à revoir ses certitudes et attentes.

    J'ai beaucoup, beaucoup, aimé leur relation à la fois très mature (j'adore leurs dialogues à ces deux-la) dans leurs échanges et agissements et à la fois très romanesques dans leurs débordements. J'ai, pour une fois, apprécié que des comportement excessifs, sans être validés, soient cantonnés à ce qu'ils sont : des défauts, des travers que l'ont a du mal à corriger et que parfois on ne souhaite pas corriger. Je suis du genre à ne pas aimer le trop parfait où tout se polisse dans le bon sens de la morale et lire de temps en temps des perso qui resteront dans leurs décisions imparfaites ne me pose aucun problème. 

    J'ai, d'emblée, foncé sur cette opposition de deux mâles dominants qui malgré tout acceptent de jouer le jeu et de tenter quelque chose : cette situation donne l'occasion de beaucoup de choses et on n'en ressort pas déçu.
    Le problème c'est cette sensation que David change un peu vite, on est tellement habitué à sa personnalité forte et autoritaire que ce n'est que plus loin dans le roman que l'on comprend à quel point son accident et ses conséquences l'ont métamorphosé. Le lire se découvrir sous un jour nouveau, le voir évoluer de ses rancœurs à ses nouvelles aspirations, le voir explorer de nouvelles facettes de la vie aurait été encore meilleur avec un peu plus de résistance et d'introspection de sa part. Ici la part est complètement donnée à son histoire d'amour avec Virgil (normal c'est leur tome aussi hein!) et leurs ébats. Alors pour certains ça sera trop pour d'autres, comme pour moi, ça sera ce qu'il faut dans le sens où c'est assez bien fait  et que c'est assez logique vu la nature des deux hommes.

    Son histoire avec Virgil est irrémédiablement empêtrée avec leurs ex, les non-dits, les problèmes d'ego et de reconnaissance et aussi , beaucoup, avec cette petite bande d'amis qui ne tient pas toujours sa langue. La même bande d'amis qui met en exergue certains plus que d'autres, comme Emilio, qu'on devine lui aussi bientôt présent dans un tome futur, mais surtout sur cette présence prépondérante de leurs ex comme un reflet de leurs échecs respectifs. 
    On découvre avec parcimonie une partie du passé de David par le biais de son frère (lui, je le sens bien pour un tome 3 aussi)  et de celui de Virgil par son neveu. Leur romance est vraiment agréable avec son lot de petits rebondissements et on vibre beaucoup avec eux.  

    En conclusion, c'est la suite d'une découverte sans déception et de deux auteurs qui tirent vraiment bien leur maille du filet. Vous aviez aimé Noam, David et Harry vous allez forcement adorer Virgil le lumbersexuel gay presque parfait et David le doc divin dans ses costumes comme dans ses jeans . Yop.

    Love Me Better saison 2 de Ryanne Kelyn et Effie Holly


                                                                               

     




    Vous les trouverez ici: Love Me Better 
     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique