• Zed et Dean : les incubes de Manhattan #1 de Dana Blue

    Éditions : Juno Publishing

    Sortie : 11 Mars 2021

     

    Un incube a besoin d’énergie vitale pour survivre. Sur Terre, certains clubs privés s’occupent de leur en fournir. Des humains n’ayant pas froid aux yeux signent des contrats et se proposent d’eux-mêmes comme nourriture en échange du frisson que leur procura une nuit torride avec un incube et d’un peu d’argent.

    Zed est un démon qui approche les deux-cents ans d’âge démoniaque. Pour fêter ça, ses amis lui organisent une fête dans un de ces clubs branchés incubes de New-York.

    Ivre, il ne s’attend à rien de particulier... jusqu’à ce qu’il rencontre Dean. Ce dernier n’est pas comme les autres. En plus d’être un Chasseur dont le travail de nuit est de terrasser les mauvais démons cherchant à s’en prendre aux humains, il possède des aptitudes normalement réservées aux êtres démoniaques... Pas totalement humain, il a lui aussi besoin de l’énergie vitale d’un incube pour accroître sa puissance.

    Sur les traces du démon qui a assassiné sa mère, il a besoin plus que jamais de devenir plus fort. Un soir, à la recherche d’un incube pour assouvir ce besoin, il tombe sur Zed, complètement ivre et facilement manipulable. Il l’amène dans son lit et prend ce qu’il veut, mais voilà qu’au petit matin, Zed ne veut plus partir et décide de l’accompagner dans sa quête. Dans quel pétrin Dean s’est-il mis les pieds ?

     

    &&&

     

    Pour une fois, je vais avouer que c'est la couverture qui m'a totalement séduite et donnée envie de découvrir cette histoire d'incubes. De plus des incubes, quoi, ça doit être chaud bouillant ces hommes-là.

    Zed est un démon, il a besoin de sexe, de beaucoup de sexe pour se nourrir, survivre. Dean est un chasseur de démons donc l'exact opposé de Zed. Leur rencontre au sein d'un club, dans lequel Zed fêtait ses deux cent ans, sera directe et explosive. De la piste de danse au lit direct. Pour Zed, une façon de s'alimenter mais pour Dean -un chasseur- quel est l'objectif? Pourquoi fait-il  tout pour mettre un démon dans son lit? Bizarre, me direz-vous !!

    Et bien pas tant que ça, nourrir un démon a des inconvénients mais aussi des avantages, autre que du sexe torride. Et si Dean a tout fait pour obtenir les faveurs de Zed, c'est bien qu'il a une idée derrière la tête. Car Dean n'est pas le traqueur habituel auquel font face les démons, il semble cacher des choses, des pouvoirs. Zed est bien décidé à découvrir ce qui se trame, au risque d'y laisser quelques plumes.

    Tout du résumé à la couverture me tentait, mais l'histoire m'a un peu moins plu. Je ne sais pas trop où j'ai moins accroché, peut-être que l'humour de Zed ne m'a pas parlé. J'aurai aimé plus d'atomes crochus entre ces deux personnages qui ne devraient pas se côtoyer. L'histoire a un peu de mal à se mettre en place, mais une fois qu'on en connait plus sur Dean, sur ce qu'il semble être, l'intérêt s'éveille énormément. On ne peut pas leurs retirer le fait qu'ils soient marrants à découvrir avec leurs caractères opposés, leurs tempéraments antinomiques mais voilà il m'a manqué un tout petit truc pour que ce roman me passionne vraiment. Je suis pourtant très cliente de ce genre d'univers, la magie, les monstres, le fantastique. C'est mon truc.

    Malgré mon avis un peu en demi-teinte, je suis curieuse de découvrir la suite de leurs mésaventures, qui j'espère, me titillera plus l'imagination. Rose taylor

    Merci à Juno Publishing pour ce SP.

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Éditions : Juno Publishing

    Sortie :  11 Mars 2021

    Lorsqu’un membre de la génération Y sur-instruit et sous-employé est rappelé à la maison pour aider l’entreprise familiale, il saute sur l’occasion pour quitter son travail ennuyeux, sa vie amoureuse encore plus et la ville derrière lui.

    Mais déménager à Shadowy Pines n’est pas tout à fait le changement de vie idyllique imaginé par Finn Parks.

    Comment faites-vous face lorsque vous découvrez que la magie – la vraie magie – est réelle ? Ou que vous venez également d’une longue lignée de sorcières puissantes ? Et ce bel homme avec toute cette énergie ? Eh bien, qui essaie peut-être de vous tuer.

    VDM.

     

    &&&

     

    Finn quitte tout de la grande ville : son boulot, son appartement pour retrouver sa famille composée de sa tante Poppy et son cousin Jude au cœur d'une petite bourgade, Shadowy Pines, et travailler avec eux dans la librairie familiale. Ce qui aurait pu commencer comme une espèce de renouveau social va totalement changer le cour de sa vie à lui mais aussi celui de son entourage.

    A peine arrivé, il prend de grandes décisions, fini les amours qui ne mènent à rien, fini d'avoir un boulot qui ne lui plait pas, il veut se concentrer, se recentrer sur ses proches et son avenir. Mais le destin, ce fieffé coquin, va lui mettre des bâtons dans les roues, introduire des grains de sable dans cette machine bien huilée. D'abord, il se sent observer en permanence depuis son arrivée et puis il y a Owen, le bel Owen, qui l'intrigue, qui le fait flamber de l'intérieur et dont il essaie, pourtant, de nier son attirance. Tous pleins d'événements  le bouleversent, le stressent. Il a l'impression qu'on lui cache quelque chose depuis son retour sans vraiment arriver à mettre le doigt dessus.

    Mes premières impressions étaient assez mitigées, j'ai trouvé la mise en place un peu longue, on sent qu'il se trame quelque chose autour de Finn, mais ça reste latent bien trop longtemps. Par contre, lorsque la vérité commence à voir le jour, il y a une montée en puissance de l'histoire, du suspens, de la romance. Les interactions entre les personnages se sont précisées, ont pris du sens. A partir de ce moment, je suis passé à une lecture plaisir où le fantastique prend le contrepied du réel tout en restant plausible.

    Moi qui suis super fan de l'étrange, des légendes, de la fantasy, adepte de la magie, j'ai vraiment kiffé l'univers construit par l'auteure. Finn va enfin découvrir ce qui a parsemé son passé, pourquoi il a tout perdu pour enfin toucher du doigt la sérénité et le bonheur. Il va en apprendre bien plus sur lui en quelques semaines que dans toute sa vie.

    Donc bien qu'il y ait quelques longueurs au départ, c'est un roman qui est empreint de mystère, qui permet de passer un super moment plein de tendresse, de liens familiaux, et tout ça aux frontières du réel. Rose Taylor

    Merci à Juno Publishing pour ce SP.

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Le Clan des Hauts Lacs : # 2 Résilience de Léa Gabriel

    Éditions : Juno Publishing

    Sortie : 11 Février 2021

     

    Je dévisageai l’homme, confus. Lui ; la seringue vide ; à nouveau lui. Je me retrouvai assis, par terre, sur le cul, les jambes étendues devant moi, les bras ballants.
    — Mais qu’est-ce que ? essayai-je d’articuler.

    Ma tête devint de plus en plus lourde, impossible de bouger, mes sens s’endormaient, les sons se diluaient dans l’air. Lionel hurla quelque chose du style, « Ne touchez pas à l’Aura ». Deux coups de feu claquèrent dans l’air, atténués par la sensation de coton enfoncé dans mes oreilles. L’odeur de la poudre assaillit mes narines. Comme au ralenti, je vis Lionel tomber, puis Priam et fus submergé par le goût ferreux du sang frais.

    La salope, elle venait d’abattre les deux pumas.

     

    @@@@@

     

    Second volet de l'histoire de Danaël, cet "aura" : être fantastique dont l'existence est, à elle- seule, un événement dans la vie des métamorphes. Après l'ordeal qui aurait du aboutir à une sélection d'alphas susceptibles de correspondre à l'aura, un désastre va s'abattre sur le clan des Hauts Lacs, des incendies criminelles se déclenchent autour du domaine, créant panique, blessés avec la conséquence de baisser la vigilance autour de Danaël. Ce dernier avec ses pouvoirs de guérisseur se retrouvera en première ligne afin de prendre soin des accidentés, mais des gens malveillants vont en profiter pour attenter à sa vie, à son pouvoir.

    Ouah, que dire si ce n'est que ce roman est loin d'être de tout repos, le premier est une vraie promenade de santé en comparaison. Mettant en place l'univers de ces métamorphes, leur mode de fonctionnement, leur adoration face à l'avènement de Danaël, il abordait déjà bien des tourments subis par ce dernier et son frère Noah. Mais là, l'auteure monte d'un voire de plusieurs crans,faisant grimper le taux de stress dans les veines de ses lecteurs.

    Construit en plusieurs parties, pour celui-ci, permettant d'appréhender successivement les points de vue de Danaël, de Noah et de Kylian, j'ai été vraiment surprise par la tournure des épreuves en cascade que vont subir nos héros. Je ne m'attendais pas à une telle suite, et même si elle est percutante, effrayante, elle m'a captivé. J'ai eu beaucoup de mal à lâcher ma lecture tellement je voulais savoir ce qu'il advenait de notre trio et de leurs comparses.

    Par un jeu de piste, on va suivre ce clan retracer un chemin long, rempli de déboires, de voyages au-delà des mers, faire des rencontres inattendues pour le bien des uns et des autres sans perdre de vue leur objectif premier : sauver leur aura. Des liens  précieux entre clans vont découler de cette triste histoire, des récits de légendes vont prendre corps, des secrets vont être dévoilés, bref on apprend encore beaucoup de choses sur ce peuple mystérieux empli de magie.

    L'auteure nous entraine dans un monde de violences, de tourments, de peines, de pertes de repères, de souffrances, de désespérance mais aussi de lumière au bout du tunnel, de liens qui se tissent solidement, d'amour indéfectible. Je suis passée par tout un spectre d'émotions qui m'ont serré le cœur la plupart du temps, sortir indemne de cette lecture était utopique.

    Si le premier épisode était bon et addictif, celui-là l'est encore plus, j'ai tremblé de concert avec Danaël, je me suis énervée avec Noah, j'ai plaint Kylian du début à la fin. Rien ne nous est épargné et surtout pas la fin qui nous laisse haletant, chaud bouillant pour la suite. Un vrai cliffhanger.Le seul regret que je pourrai avoir est de devoir patienter pour enfin connaitre la suite et retrouver tous ces personnages haut en couleur et attachant. Un volet magistralement réussi. Rose Taylor

    Merci à Juno Publishing pour ce SP.

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Éditions : Juno Publishing

    Sortie : 11 février 2021

     

    Le sergent-chef Alexei Dvorkin ne fait pas confiance facilement, et il ne le fait certainement pas aux espions. Il travaillera avec eux si on le lui ordonne, mais cela ne veut pas dire qu’il doit aimer ça. Sauf que l’agent Sean Delaney s’avère être l’exception à la règle. Il y a quelque chose à propos de Sean qui attire Alexei, comme la flamme attire le papillon. Alexei mentirait s’il disait qu’il n’était pas intéressé par ce qui se trouve derrière le masque de l’agent. Lorsqu’ils sont affectés ensemble pour une mission, Alexei jure de garder Sean en sécurité tout en essayant d’amadouer l’agent pour le conduire dans son lit.

    S’accrocher à l’espoir.

    L’agent Sean Delaney a passé toute sa vie d’adulte à vivre un mensonge pour son pays. Lorsque la FDM le charge de trouver des preuves d’actes criminels contre le propriétaire d’une société militaire privée, Sean sait exactement comment faire pour obtenir ce qu’il veut. Il ne sait tout simplement pas comment gérer les avances d’Alexei ni sa propre attirance pour le jeune soldat. Être un espion est un travail solitaire, et Sean sait qu’il devrait garder ses distances, mais dire non à Alexei n’est plus envisageable au moment où ils s’embrassent pour la première fois.

    Dans un monde de mensonges, la vérité peut être mortelle.

    Lorsque la mission est compromise, la seule chose à faire est de prendre la fuite. À l’aube de la trahison et sur le chemin du danger, la confiance fragile qu’ils partagent pourra-t-elle survivre à la bataille ?

     

    &&&&&

     

    Troisième volet de la saga des métahumains ayant été confrontés au splice : produit chimique hautement dangereux qui laisse peu de survivants, et ceux qui s'en sortent développent des pouvoirs que la société surveille de près. L'Alpha Team dirigé par Apollo est toujours sur le pied de guerre et lutte contre divers terroristes cherchant à utiliser illégalement le splice. Cette équipe de choc va devoir, encore une fois, jouer serrée et déployer tous ses talents.

    Pour ce volume, on suit Alexei et Sean plutôt que notre couple phare Jamie et Kyle. Au départ, j'avais un petit sentiment d'abandon de ces derniers car leur histoire est très loin d'être finie, mais au fil des pages, découvrir Alexei -frère adoptif de Kyle- et Sean -ex-agent de la CIA- interagir ensemble fut un vrai régal.

    De la puissance à fond, des personnalités détonantes, des scènes d'action époustouflantes, des héros confrontés à la vie soit sur le devant de la scène, soit caché derrière une couverture, soit dissimulé pour ne pas mettre en danger les leurs sont les différents ingrédients qui composent ce tome. L'auteure a toujours la même verve pour créer des situations inextricables qui semblent impossible à résoudre. Les protagonistes en bavent mais leur cohésion professionnelle alliée à leur amitié va les aider à affronter les coups du sort et surtout les retournements de situation.

    Le suspens est très présent, et je crois bien qu'on en redemande encore plus, même s'ils en bavent sévère. La passion et l'attirance font aussi parties du lot, les deux hommes se complètent parfaitement et veulent tout connaitre de l'autre. Les sentiments ne donnent pas vraiment dans le romantisme mais plutôt l'urgence, le sang qui bout, l'attraction sexuelle à fleur de peau, les phéromones qui se déchainent, ce qui rend le récit chaud bouillant.

    Le savant mélange d'actions dignes de sur-hommes méga entraînés, méga badass qui auraient tendance à tout pourvoir faire . Réussir à allier avec l'effervescence des connexions sensuelles et sexuelles en font un tome très réussi mais qui nous laisse en attente impatiente de la suite. Rose Taylor

    Merci à Juno Publishing pour ce SP badass.

     

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • HERO # 5 de Victoria Sue

    Éditions : MxM Bookmark

    Sortie : 25 Novembre 2020

     

    Eli n’avait que sept ans quand il fut donné en pâture à des monstres.

    Seize ans plus tard, il a l’occasion de prendre sa revanche, et avec ses capacités qui changent, rien ni personne ne l’arrêtera, surtout pas ce nouveau partenaire qui semble lire directement dans les sombres tréfonds de son âme.

    L’agent Daniel Connelly a quitté Washington afin de préserver sa santé mentale, mais les images de victimes innocentes continuent de le hanter, et il sait que les horreurs qu’il voit dans les yeux d’Eli sont exactement ce qu’il essaie d’oublier.

    Tout le monde brûle est l’histoire de deux hommes qui tombent amoureux. Sauf que l’un ne pense pas être capable d’aimer...

    Et l’autre ne pense pas mériter l’amour.

     

    &&&&

     

    J'étais impatiente de découvrir l'histoire d'Eli, personnage le plus mystérieux, le plus discret de ce groupe d'élite. Son histoire apparait par brides très très brèves tout au long des précédents volumes et laisse à penser au calvaire qu'il a dû vivre depuis qu'il a perdu sa mère. Donc d'un côté, on suit Eli, augmenté avec des pouvoirs touchants au feu, attisant les flammes, discret, secret, très introverti et d'un autre Daniel, le grand frère de Vance Connelly (faisant lui-aussi parti de l'équipe), au tempérament protecteur, empathique, ayant vu tellement d'horreurs qu'il a décidé de changer de vie.

    Les deux héros sont fragiles chacun d'une façon différente avec des fêlures qu'ils pensent incurables, les piégeant dans une vie qu'ils ne pensent mériter ni l'un, ni l'autre. Leur partenariat qui au départ va les surprendre -surtout Eli qui s'y refuse presque- va finalement leur apporter bien plus, créant des liens de confiance avant tout le reste.

    Ce dernier volume laisse toujours transparaitre le sentiment qu'on eut chaque héros augmenté de chaque tome, c'est à dire, l'impression d'être en dehors de la société, d'être jugé sans être réellement connu. Ils ont tous lutté -sauf Vance- contre ce partenariat avec des humains non-augmentés pour au final se rendre compte que ça leurs apportait une stabilité de vie quasiment inespérée, une nouvelle estime de soi au vu de leur passif. Et Eli ne fera pas exception, on sent sa lutte intérieure sous-jacente jusqu'au bout du livre contre ses instincts de protection,contre le réconfort que lui apporte Daniel.

    Leur passé totalement différent mais s'appuyant sur des douleurs similaires va les rapprocher, Daniel se rendra vite compte qu' Eli et lui ont bien plus en commun qu'une simple relation de travail.

    Malgré les avertissements sur des scènes potentiellement violentes, elles sont finalement peu présentes et laissent plus de place à l'imagination qu'à des descriptions réalistes et crues, le parti-pris de l'auteure de ne pas conter les tourments mais de les suggérer suffit à les rendre réalistes et durs à lire. Même si aucun des romans n'est une histoire "facile" , celui-ci est sans contexte le plus éprouvant, il touche l'enfant, son développement, son apprentissage de la vie et du déraillement qu'elle peut prendre quand de mauvaises rencontres se produisent.

    La légèreté est moins de mise, les sentiments s'éveillent mais souvent dans la retenue, on va bien que la psychologie est au cœur de leur affection, tout comme la confiance, l'apprivoisement  qui se tisse petit à petit avec un Daniel qui domine la situation d'une main de maître.

    Au milieu de ce maelstrom d'émotions, leur mission sera de démanteler un trafic d'humains mené par des hommes douteux, issus de leur passé. L'enquête va sérieusement leur pourrir la vie, les torturer au plus haut point. Comme dans les tomes précédents, on récolte de plus en plus d'informations sur le pourquoi et le comment des augmentés, leurs capacités et la malveillance par abus de pouvoir de certaines huiles espérant en tirer profit. Le tableau qui se peaufine avec chaque histoire tend à montrer la noirceur, la bassesse, l'appât du gain de la race humaine. C'est assez troublant de voir qu'on vit dans un monde dont le pouvoir va encore et toujours à l'argent.

    Le roman est moins émoustillant, moins sexuel mais le sujet est tellement lourd qu'il ne peut pas vraiment être traité de façon différente. Il reste sûrement -pour le moment- le tome le plus sombre, imprégné de colère, de dénigrement de soi tant en apportant une sorte de lumière au bout du tunnel. On y découvre un Daniel aussi intense que tous les autres Connelly de sa famille, aimant, compatissant  et merveilleux et un Eli qui peu à peu s'ouvre à la vie. C'est surtout sur ce dernier point que le roman devient fort pour moi, Eli qui retrouve ce qu'on lui a volé.

    Vivement la suite, pas sûr qu'elle soit plus rose mais j'ai hâte tout de même. Rose Taylor

     

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Le cercle d'Orion : les Loups de Sirius # 1 de Victoria Sue

    Éditions : Juno Publishing

    Sortie : 11 Février 2021

     

    Selon la légende, quand le genre humain aura perdu tout espoir, la déesse Sirius enverra trois des loups-garous les plus puissants jamais créés. Cependant, cette puissance a un coût : il leur faudra un quatrième compagnon, pour les apaiser et les aider à atteindre leur plein potentiel.

    Aden, un jeune garou, est l’oméga de sa meute depuis le jour où, à quinze ans, il ne s’est pas transformé comme les autres. Malmené et torturé à cause de ses capacités empathiques, il sait, le jour où on lui ordonne de courir pour l’amusement des chasseurs de sa meute qu’il s’agit d’une chasse qui se terminera par sa mise à mort. Ce qu’il ignore, cependant, c’est que la même nuit, il allait aussi rencontrer l’amour de sa vie et un début de réponse à ses interrogations, car Aden est bien plus qu’un oméga de meute.

    Ce qui commence comme une chasse se transforme rapidement en une nouvelle aventure, alors qu’Aden découvre qu’il a non pas une âme sœur, mais trois. Et son rôle d’amant n’est certainement pas trivial... le sort du genre humain en dépend.

     

    @@@

     

    Aden est un jeune oméga complètement maltraité par sa meute, il est constamment humilié, roué de coup et traité plus bas que terre. Il ne souhaite qu'une chose : le soulagement par la mort qu'il espère trouver lors d'une chasse instaurée par son alpha au cours de laquelle son avenir va prendre un nouveau tournant.

    Trois métamorphes loups : Blaze, Conner et Darric vont le sauver in-extremis d'un nouveau rouage de coups, d'une ultime humiliation afin de le guérir mais aussi d'en faire leur dernier compagnon. Aden ressent tout de suite des sentiments très forts pour les trois hommes même si il ne comprend pas ce qui se passe à la fois dans son cœur mais aussi dans son corps. Son isolement, son manque d'éducation le laisse perplexe vis-à-vis des bouleversements qu'il est en train de vivre. Reprendre du poil de la bête, apprendre à vivre et aimer sont désormais son univers mais les légendes autour des loups de Sirius commencent à apparaitre.

    De nombreuses luttes de pouvoir vont voir le jour, le quatuor va devoir imposer son autorité et faire face à des représailles aux lourdes conséquences. Ce qui ne va pas être sans conséquence sur chacun d'eux.

    J'aime beaucoup cette auteure, elle écrit toujours sur des sujets mêlant le paranormal, le fantastique, tout ce que j'aime à la base et notamment les métamorphes comme les loups-garous et leurs légendes. Donc, j'avais super hâte de lire cette nouvelle saga, et même si elle nous embarque dans des mythes qui m'ont fait voyagé, un côté légendaire que j'ai vraiment adoré, j'ai un peu moins pris de plaisir à la lecture, j'ai souvent trouvé les intrigues un peu hachées, confuses. Son style est moins fluide dans ce premier roman et surtout dans la première partie que j'ai trouvé une peu longue. Parallèlement, elle arrive à nous faire comprendre le passé d'Aden avec ses peines, ses souffrances, son enfer d'une façon qui fait froid dans le dos. Elle a un sacré talent pour créer des héros tourmentés.

    Par contre, j'ai beaucoup plus apprécié la second partie de l'histoire, lorsque tous les personnages, les tenants et aboutissants finissent par se mettre bien en place. L'écriture est plus fluide, on schématise mieux les caractéristiques de chacun, leur hiérarchie et on comprend mieux ce qu'est le cercle d'Orion et tout le pouvoir qu'il détient. La fin se termine pas tout à fait sur un cliffhanger mais presque, ce qui va me faire attendre la suite avec curiosité. Rose Taylor

    Merci à Juno Publishing pour ce SP.

     

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Protéger et servir : HERO # 4 de Victoria Sue

    Éditions : MxM Bookmark

    Sortie : 13 Avril 2020

    Protéger et servir... Vance Connelly a toujours voulu perpétuer la tradition familiale et rejoindre le département de Police de Tampa, mais ses rêves sont anéantis le jour où il se réveille avec la marque des augmentés sur le visage. Après des années de lutte pour s'adapter à sa nouvelle vie, c'est par hasard qu'il rencontre Talon Valdez et devient un fier membre des H.E.R.O. Samuel Angel Piper est impatient de quitter son travail d'infiltration à la DEA et devenir le partenaire - humain - de Vance. Mais son passé douloureux est toujours là, menaçant la vie qu'il s'est construite. Alors que l'équipe enquête sur une nouvelle drogue utilisant le sang des augmentés, de mystérieuses connexions avec le passé de Sam menacent non seulement sa vie, mais aussi celle de Vance.

     

    @@@@

     

    Bien que mon chouchou soit Finn depuis le départ, Vance Connelly vient juste derrière, très très près. Ce gentil géant, au cœur énormissime, complexé par sa taille est le plus gentil des hommes, et aussi des agents bossant au sein de l'unité HERO. Tout le monde ne le juge que sur son physique ce qui le fait souffrir en permanence et ce n'est pas la brindille qui lui sert de nouveau partenaire Sam qui le rassure, enfin surtout au départ.

    Sam Piper est un agent qui a longtemps bossé sous couverture, dont le physique lui permet de se fondre dans l'anonymat, de passer un peu inaperçu avant d'être recruté pour intégrer les HERO. Le passé, l'enfance tourmentée qu'il a fui en arrivant aux USA est sur le point de refaire irruption dans sa vie et son partenariat avec cet homme volumineux en taille comme en force n'est pas pour le rassurer. Les deux hommes vont devoir apprendre à se connaitre sans faux-semblant, sans façade pour pouvoir travailler ensemble.

    Je réitère mes premiers sentiments, après Finn, Vance est vraiment celui qui m'a fait palpiter le cœur,  bien qu'issu d'une famille aimante l'ayant entouré après l’apparition de sa marque, il n'en a pas moins souffert. Le regard des autres face à sa carrure imposante, les idées préconçues en découlant et  devoir revivre toutes ses craintes au-travers les yeux de son coéquipier lui fiche un grand coup au moral, et si il le cache bien, son cœur saigne surtout parce qu'il a craqué, brulé ses vaisseaux dés le premier regard pour Sam.

    Tel un héros d'une tragédie, il va tout faire pour l'autre, tendre le dos aux remarques, souffrir en silence et même raser les murs afin de tout de même rester dans le sillage de Sam sans lui faire peur. J'en ai beaucoup voulu à Sam d'éprouver autant mon Vance, de le rendre malheureux et peu sur de lui.

    L'auteure transpose les pensées de ce dernier lorsqu'il se dévalorise, que ça le blesse, lui fait perdre sa confiance en lui, son aura, on a envie de secouer Sam en lui hurlant d'ouvrir les yeux d'arrêter d'être stupide et de ne pas se limiter qu'au physique. Malgré tout, ce n'est pas le volume que j'ai préféré, je trouve qu'il manque un petit quelque chose, j'avais plus d'attente par rapport à Vance, que sa romance soit plus flamboyante, à la hauteur de la personnalité tellement altruiste, passionnée, aimante qu'on sent couver en lui.

    Le côté enquête, rebondissement est toujours là, on apprend de nouveaux trucs sur les augmentés, leurs pouvoirs, leur évolution, mais aussi hélas sur leur utilisation. Le mélange entre passé, présent et enquêtes continue à nous faire découvrir cet univers riche où les ficelles se croisent, se lient dans une lutte de pouvoir.

    Je le dis souvent mais cette notion de famille créée à partir de cette équipe d'élite entraine un changement dans la dynamique à la fois de l'unité HERO mais aussi des pouvoirs de chaque protagoniste. Tous les romans sont à dévorer, connaitre chaque individu est un vrai bonheur. Rose Taylor

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • THIRDS # 6 : Choix et conséquences de Charlie Cochet

    Éditions : MxM Bookmark

    Sortie : 16 Septembre 2020

     

    Celui qui tient un tigre par la queue ne doit pas lâcher prise.

    Depuis tout jeunes, Calvin Summers et Ethan Hobbs sont les meilleurs amis du monde, mais quelque part, en cours de route, leur amitié s’est transformée en quelque chose de plus fort. Suite à l’explosion du Centre de Jeunesse Therian, Calvin réalise combien la vie peut être courte et ne veut plus taire les sentiments qu’il éprouve pour son ami. Mais le changement est difficile à concevoir pour Ethan. S’il a appris à gérer son mutisme sélectif et son anxiété sociale, c’est grâce à Calvin. La confession de celui-ci le met face à une nouvelle épreuve qu’il craint de ne pas pouvoir surmonter : peut-il accepter de prendre le risque de perdre cette amitié qui lui est si précieuse ?

    En tant que partenaires et agents Défense au THIRDS, Calvin et Ethan se sont toujours serré les coudes. Faire partie de l’équipe d’intervention Destructive Delta est ardu, les missions sur le terrain sont terriblement dangereuses et le moindre faux pas pourrait leur coûter la vie, mais c’est ensemble que Calvin et Ethan ont fait face à l’adversité jusqu'à aujourd'hui. Alors, seront-ils capables de combattre leurs peurs pour bâtir un avenir à deux ?

     

    @@@@@

     

    Troisième couple de la série Thirds à passer d'amis à amants, à amoureux et pas n'importe quel couple : Calvin et Ethan.

    Ils se connaissent depuis l'enfance durant laquelle ils ont tous les deux soufferts mais de façon bien différente. Pour Calvin, avoir eu une jeunesse solitaire malgré la présence aimante de sa mère, obligée de travailler d'arrache-pied pour ne pas perdre le peu qu'ils avaient et pour Ethan avoir à lutter contre un mutisme social l'handicapant dans sa vie et même au sein de sa famille.

    Ethan, malgré son impressionnante apparence de tigre thérian, a toujours été malmené par ses camarades jusqu'à ce que Calvin déboule dans sa vie et prenne sa défense bec et ongles. Ces deux-là vont s'adopter l'un l'autre, créant des liens indéfectibles. A tel point qu'ils finissent par grandir ensemble, vivre ensemble et se retrouver ensemble dans l'unité de Sloane : Destructive Delta.

    Leur relation de prime abord platonique et amicale ne suffit plus depuis longtemps à Cal qui fond littéralement devant ce géant d'Ethan, mais par peur de bousculer son univers émotionnel, il ronge son frein, souffre en silence en attendant patiemment que la donne change en sa faveur.

    Jusqu'à ce que la vie s'en mêle et modifie leurs priorités. Les méchants sont toujours tapis dans l'ombre et s'attaquent de plus en plus aux Thirds, et ce sont les conséquences des compétences en tant que sniper d'élite qui vont bouleverser Cal et lui ouvrir les yeux .

    Ce volet est un peu moins centré sur les enquêtes, bien que les conflits thérians - humains soient toujours le fil rouge de cette série, l'histoire s'axe plus sur les relations sociales, le handicap, les liens familiaux, l'amour. Même si le roman parle moins de bagarres, de coups de feu, de poursuites en voiture, il creuse en profondeur sur les blessures du passé, l'invalidité  physique due à des terribles conséquences vaccinales, des souffrances psychiques difficilement gérables seul ainsi que les pressions familiales qui en découlent.

    Découvrir ce qui se trament dans les têtes d'Ethan et Calvin permet à ces deux-là de prendre leur place à part entière dans le groupe, car bien qu'ils soient également présents depuis le départ, on les apercevaient plus en toile de fond. Je suis heureuse que l'auteure les ai mis à l'honneur ainsi que leurs proches. Les liens se tissent de plus en plus entre les membres de cette équipe mais aussi avec ceux des autres escouades.

    Suivre leur progression à la fois physique mais surtout psychique depuis le premier tome est vraiment passionnant, on suit le tricotage de l'auteure pour nous rendre tous ses personnages sympa, amusants, aimants et aussi importants les uns que les autres. Une folle aventure à découvrir ou à redécouvrir. Rose Taylor

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Éditions : MxM Bookmark

    Sortie : 12 Aout 2020

     

    Ash Keeler, l’agent Défense le plus féroce du THIRDS au sein de la section Destructive Delta, est grossier et a mauvais caractère, mais son approche musclée est toujours synonyme de résultats, comme le démontre sa récente infiltration au sein de la Coalition. Grâce à ses compétences et à l’aide de son équipe, il a mis fin aux agissements du groupe extrémiste meurtrier, non sans prendre une balle pour sauver son coéquipier Cael Maddock. En conséquence de son geste, les fantômes du passé d’Ash refont surface et il ne peut ignorer plus longtemps ce qu’il a dans le cœur.

    Cael Maddock n’est pas étranger aux peines de cœur. En tant qu’agent Recon pour Destructive Delta, il a manœuvré avec succès dans la jungle urbaine qu’est la ville de New York, glanant ses propres cicatrices en cours de route. Pourtant, rien de ce qu’il a déjà affronté ne s’est révélé être un plus grand défi que le cœur d’Ash Keeler, son coéquipier soi-disant hétéro. Être amoureux n’est pas le seul danger qu’Ash et lui auront à affronter, alors que des blessures se rouvrent et que de nouveaux secrets émergent, ils sont contraints de remettre en question de vieilles loyautés.

     

    *****

    Pour ce nouveau chapitre dans l'histoire des THIRDS, on laisse Sloane et Dex un peu en repos quoique ce ne soit guère possible avec le tempérament de Dex, pour se pencher sur un couple complexe et énigmatique : Caël , le demi-frère de Dex, guépard thérian et Ash, le meilleur ami de Sloane, lion thérian dans toute sa splendeur.

    Depuis le début de leur collaboration au sein de Destructive Delta, ces deux-là ont un lien particulier, Caël égal à lui-même adorable, gentil, serviable allant jusqu'à donner sa chemise et Ash lui le connard fini avec tout le monde sauf avec le petit guépard thérian devant qui il courbe l'échine et se plie à ses quatre volontés.

    Tout dans le comportement, les gestes, les actes, les paroles montrent que Caël est dingue de Ash , fou amoureux de ce lion grognon et qu'il ne veut qu'une chose dans sa vie et son lit : Ash. Mais c'est bien plus compliqué à admettre pour Ash qui lutte d'abord ardemment contre son attirance prétextant en premier lieu son hétérosexualité, puis le fait qu'il ne soit pas assez bien pour Caël se cachant derrière son passé compliqué.

    Comme pour tous les précédents romans, le passé reste la pierre angulaire de ces hommes bruts de décoffrages ayant subi maints traumatismes, pour Ash seul Sloane, son ami d'enfance sait de quoi il retourne et il se refuse obstinément à entraîner Caël dans ses sombres secrets. Ce qui n'est évidemment du goût de ce dernier qui fera tout pour faire comprendre à son lion, qu'il est là quoiqu'il apprenne, quoiqu'il se passe, il restera à ses côtés.

    Question enquête, je crois que c'est celui qui, pour le moment, m'a le plus bluffé quant à une partie de son dénouement. Ce tome est haletant, violent dans ces éclaircissements et douloureux pour Ash et Sloane. Même si le couple mis en exergue est cher à mon cœur, ce sont bien les investigations qui tiennent en haleine, font penser que les affaires sur lesquelles bosse le THIRDS sont loin d'être aussi simples qu'il n'y parait. Les ramifications s'étendent tous les jours un peu plus.

    L'auteure reste dans cette dynamique d'écriture qui m'a séduite dés le départ, et au bout de tant de tomes, je pensais que ça perdrait un peu de cet engouement que j'ai eu dés la première ligne de lecture mais que nenni, mon enthousiasme est sans cesse renouvelé. Les histoires s'imbriquent les unes aux autres de façon affolante, pertinente et sans fausse note. Même si c' est déjà le cinquième volume, on sait d'avance que beaucoup de questions restent floues,sans réponse et  qu'il y a des énigmes dans les énigmes créant un climat de tension bien présent. 

    Heureusement que les liens au sein de Destructive Delta se renforcent encore plus, que l'humour des protagonistes et surtout Dex  mettent un peu de légèreté dans ce maelstrom de situations délicates.  De l'amitié,de l'amour, de la passion sont encore bien présentes dans ce roman ce qui le rend -encore une fois oui- addictif au plus haut point et à ne surtout pas passer à côté. Rose Taylor

     

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Royal Cookies : Merry Tales # 2  de Marie HJ

    Sortie : 10 Novembre 2020

     

    Recette des Royal Cookies (Cookies Royaux) : une pincée de mystère, un soupçon de magie, une bonne mesure de rêve, le tout saupoudré d’amour.

    Organiser un concours pour désigner le prochain souverain du Royaume de Jadewood Valley ?

    Cette fois, la Reine a réellement perdu la tête. Adrian en est persuadé.

    Cependant, il n’est qu’au début de ce Noël qui ne ressemblera à aucun autre.

    L’arrivée de Bowie au palais, n’arrange rien à l’affaire. Surtout que cet énergumène, censé être le nouveau fiancé de sa sœur, n’a d’yeux que pour lui et se fiche éperdument de la belle Anastasia. Ce qu’elle semble ne même pas remarquer. Collant, bizarre et beaucoup trop sexy… Définitivement trop tentant, mais tellement interdit !

    Sans compter cette invasion de lapins blancs aux mœurs douteuses, un cousin machiavélique qui ne reculera devant rien pour arriver sur le trône, et un bon paquet de cookies en tous genres…

    Quelque chose ne tourne pas rond au sein de la royauté.

    Au-delà de la magie et du merveilleux, l’enjeu des Cookies Royaux pourrait bien être plus important qu’il n’y paraît.

    Un simple vœu adressé à une étoile un soir d’hiver pourrait bien changer à jamais l’existence de deux hommes que la vie semblait avoir oubliés.

     

    &&&&&

     

    C'est la seconde année que Marie HJ nous offre un conte de Noël et là je vais commencer sérieusement à m'y habituer et à en redemander. Car d'un, je suis fan de l'auteure et c'est plus vrai de bouquins en bouquins et de deux , je suis méga fan de la période de Noël donc je recherche souvent les romances de Noël.

    L'histoire d'Adrian, un des princes de Jadewood Valley est triste, il a perdu ses parents jeune et même si il vit auprès de sa grand-mère, sa sœur et quelques membres de sa famille, il cache sa nature et ses désirs sous une épaisse couche de responsabilités. Il se refuse à aimer par crainte des qu'en dira-t'on et par égard pour sa famille afin d'assurer une descendance. Mais tout ce beau vernis protecteur va exploser lorsqu’il fera la rencontre singulière de Bowie.

    Bowie n'est pas comme les autres, en plus de son physique attrayant qui aimante le beau prince, il est franc du collier, il envoie régulièrement bouler le protocole et par dessus le marché, il parle avec des lapins... Un mélange détonnant qui le rend irrésistible aux yeux d'Adrian et de Queeny, sa sœur.

    C'est une décision de leur grand-mère, la reine Sophia qui va bouleverser l'ordre établi et provoquer bien des remous au sein de la royauté. Ils vont tous devoir se livrer corps et âme pour que l'avenir reste bon et serein à Jadewood Valley. L'exercice sera périlleux pour les princes et princesse mais tellement amusant pour les lecteurs.

    Comme le précédent volume -à relire forcément et d'urgence-, celui-ci est rempli d'humour avec des tas de situations poilantes allant de lapins un peu tordus à des cookies plus ou moins honnêtes, d'amour, de passion, de situations stressantes comme la passation de pouvoir ou la fonte des neiges. Chaque page nous entraine dans le tendre,  le cocasse, le féerique, le magique.

    Tous les paysages sont idylliques, on sent l'odeur des sapins sous la neige, du bois qui flambe, des gâteaux qui cuisent jusqu'aux scintillements des guirlandes, des boules, et des lumières brillant à chaque recoin de ce royaume. C'est un enchantement à tous les niveaux.

    C'est là que je me rend compte de mon indécrottable amour de cette période qui fait oublier le quotidien, surtout cette année. L'addiction a été immédiate encore plus que pour Dear Santa et pourtant j'avais déjà bien mordu à l'hameçon. J'ai été transporté, amusé, aucun des personnages ne s'est avéré mon préféré comme ça m'arrive régulièrement dans les livres car ils m'ont tous conquis à 200% enfin sauf deux mais chut, vous le saurez très vite en découvrant l'histoire !!! Rose Taylor

    Merci à Marie HJ pour cette féerie de Noël sous forme de SP.

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique