• Éditions : MxM Bookmark

    Sortie : 21 Décembre 2020

     

    En l’espace de quelques jours, Dex a été enlevé, torturé, tué et ressuscité. Il est devenu à demi therian, s’est vu offrir la position d’espion et a accepté la demande en mariage de son petit ami jaguar therian, Sloane. Cela fait beaucoup à encaisser et, même s’il n’a pas encore digéré tout ce qui s’est passé, il sait qu’il doit avancer.

    Après les événements d’Illusions & faux-semblants, Dex et Sloane font face à la plus terrifiante des situations : révéler la vérité à leur équipe, Destructive Delta. Une fois la tempête passée, rien ne sera plus jamais pareil, et il appartiendra à Dex de prouver que, face au changement, une seule chose reste inébranlable : la famille.

     

    @@@@@

     

    Huitième volume de cette série toujours aussi haletante. Dans ce court roman, peu d'enquêtes de terrain à proprement parlé mais beaucoup de choix décisifs pour la vie de la famille Destructive Delta.

    Après tous les événements qui sont survenus à Dex, Sloane et leurs équipiers, ils n'aspirent qu'à du repos et un peu de tranquillité. Mais, même si bons nombres de questions ont été résolues, d'autres se sont nouvellement posées. Dex et Sloane décident alors de prendre leur avenir commun en mains. Ils sont sûrs d'eux mais craignent énormément les réactions de leur équipe.

    C'est un volume court, ce qui change beaucoup par rapport à tous les autres où il y a quantité d'interventions, de bagarres et de secrets dévoilés. Je le qualifierai de plus diplomatique comme lecture avec l'affirmation de Dex qui prend à bras le corps son destin, entrevoit une partie de son passé. Une sorte de paix s'installe en lui, qui consolide sa place au sein du THIRDS et dans sa vie avec Sloane.

    Même si l'auteure inclut toujours de la tension autant psychologique que physique, le seul point qui m'a laissé sur ma fin est la taille de cet épisode. Il est trop court. Ce seul bémol ne m'empêche pas d'apprécier totalement les retrouvailles avec la folie douce de Dex, les liens se solidifiant au sein de l'équipe ainsi que le pouvoir qu'ils acquièrent dans le THIRDS.

    Bien qu'il soit très vite dévoré, on y apprend tout de même quelques trucs très intéressants pour la suite. Donc à ne surtout pas le louper. Rose Taylor

     

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • THIRDS # 7 : Illusions et faux-semblants de Charlie Cochet

    Éditions :  MxM Bookmark

    Sortie : 23 Septembre 2020

     

    Dexter n’a jamais eu la vie facile, mais il a toujours trouvé le courage de relever la tête et d’avancer avec le sourire. Arraché des bras de Sloane, son compagnon et partenaire au THIRDS, Dex se retrouve dans une situation aussi mystérieuse et dangereuse que l’est le therian qui l’interroge. Il se voit également confirmer ce qu’il a toujours soupçonné : la mort de ses parents n’était pas un accident.

    Faire la lumière sur les meurtres de John et Gina Daley enclenche une série d’événements qui changeront à jamais les vies de Dex et Sloane. Alors que les secrets enfouis refont surface révélant de terribles vérités, l’amour que se portent Dex et Sloane est mis à l’épreuve avec, en jeu, bien plus que leur relation. Et si traverser ces eaux troubles gorgées d’homicides et de secrets d’État ne suffisait pas, une chose inexplicable arrive à Dex... et rien ne sera plus jamais comme avant.

     

    &&&&&

     

    Je suis un chouia en retard dans les publications de mes chroniques pour cette série mais c'est juste parce que je savoure... Oui, je savoure complètement cette tribu humains /  thérians avec tellement de bonheur.

    Mais avant d'arriver aux ultimes tomes de la série, je vais vous parler de celui-là qui est juste haletant, déroutant et qui donne pleins de frissons dans le dos.

    Dex et Sloane vivent enfin ensemble, et à part les événements environnants qui deviennent pesants, tout le reste va bien. Destructive Delta est remplie d'amour, de couples qui se sont enfin trouvés et donc le boulot n'en est que plus efficace.

    Mais comme rien ne peut rester paisible et tranquille, Dex est enlevé une nuit des bras-même de Sloane. Il est menacé, torturé et questionné jusqu'à ce qu'il arrive à s'échapper. Son passé et la mort de ses parents refaisant surface en même temps.

    Va alors commencer pour les deux compagnons et leurs amis, leur famille un long chemin parsemé d'embuches pour découvrir la vérité. Celle que le THIRDS et même le TIN essayent de leur cacher à tout prix. Mais le flair hors-pair de Dex va être mis à rude épreuve.

    Encore un roman plein de suspens. Si les découvertes sur l'apparition, la vie, le comportement des thérians se dévoilaient au fil des bouquins, c'est dans celui-là qu'on entre vraiment au cœur de sujet. Dex est le centre de l'histoire, il se retrouve dans une situation que personne n'aurait pu prévoir. L'amitié, l'amour et une sacrée volonté vont lui être nécessaire pour surmonter le problème et survivre.

    Encore une fois, la plume, le style, l'ambiance, l'humour de l'auteure m'ont complètement emballée. Je dévore avidement cette série encore et encore, à chaque sortie d'un nouveau volume et plus. La psychologie, le physique, les passions dont elle a affublé Dex le rendent génial, addictif, similaire à ce qu'on voudrait aspirer dans la vraie vie. J'adore son côté fonceur, optimiste, joueur. Il porte presque la série à lui tout seul. Bon ok, c'est pas tout à fait vrai. Il a aussi Sloane, que j'ai eu encore envie de baffer dans cet épisode même s'il assure un max après.

    L'ensemble des personnages construisant cette histoire prend de plus en plus de place. Et une bonne place. La famille s’agrandit pour amener plus de bonheur, de stabilité. Cette joyeuse tribu me rend heureuse  à chaque fois que je plonge dans l'histoire.

    Donc vous aurez compris qu'il est indispensable de découvrir ce tome pour pouvoir lire vite les suivants. Non non c'est vrai, je ne suis pas objective du tout. Rose Taylor

     

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    2 commentaires
  • Timber Manor

    Éditions : Juno Publishing

    Sortie : 08 Avril 2021

     

    Alors qu’il se remet de la perte récente de ses parents, Daniel Donnelly reçoit un appel de sa tante, qui lui cède sa fortune et son patrimoine familial, Timber Manor. Bien que son père semble discret sur le passé, le besoin de famille et la curiosité de Daniel le poussent à visiter les lieux.

     

    Situé dans une région isolée du nord-ouest, Timber Manor s’est délabré au fil des ans. Ses couloirs sont vides et une fine couche de poussière recouvre les meubles jonchés de feuilles. Lorsque Daniel arrive pour commencer les réparations, des choses étranges se produisent. Des cauchemars hantent ses nuits. Des souvenirs qui ne sont pas les siens perturbent ses jours. Vivant avec les tragédies du passé, Timber Manor menace de détruire Daniel.

     

    Le Shérif Hale Davis a grandi sur les terres du manoir. En voyant Daniel lutter, il s’est juré de protéger le jeune homme qui a capturé son cœur et de l’aider à résoudre le mystère qui se cache derrière ces événements, et à affronter le passé – non seulement pour sauver la vie de Daniel, mais aussi celle de sa famille, dont l’âme même est en jeu.

     

    &&&&&

     

    Première lecture de cet auteur qui m'a faite frissonné. Incursion dans le monde des esprits, spectres, revenants et autres créatures surnaturelles déclenchant des sueurs froides.

    Daniel vient de perdre ses parents dans un accident tragique, il se retrouve seul jusqu'à ce que sa tante -la sœur de son père- l'invite à la rejoindre dans la demeure familiale. Commence alors pour le jeune homme une nouvelle vie. Il a un deuil à affronter, une tante à découvrir et des événements bizarres qui apparaissent autour de lui.

    Une rencontre fortuite avec le shérif de la ville la plus proche, Hale, va vite devenir la lumière au bout du tunnel. Un soutien inconditionnel face de l'étrange aventure qu'il va vivre dans cette demeure inquiétante. Hale tombe très vite sous le charme de Daniel, ensemble ils vont se découvrir.

    Mais la noirceur règne sur ce manoir, des secrets enfouis refont surface avec la venue de Daniel. Son entourage commence à redouter les phénomènes étranges qui apparaissent, les cauchemars qui émergent. Que va finir par découvrir Daniel sur son passé, celui de sa famille ?

    Plus qu'un roman d'amour -et de loin- c'est une histoire haletante de fantômes, d'apparitions, de meubles qui bougent, de courants d'air. Me voilà revenue aux premières lectures qui m'ont faites frémir pendant mon adolescence. Ça faisait bien longtemps que je ne m'étais immergée dans un récit effrayant. Et franchement, c'est un vrai délice de plonger dans ce monde, de frissonner pour Daniel, Hale, Carol et tous les autres. Une belle ribambelle de gens qui s'aiment, qui tentent de se protéger les uns des autres des forces du mal.

    J'ai adhéré totalement à l'intrigue qui s'esquisse assez vite, mais dont les ramifications sont bien plus complexes qu'on pourrait le penser au départ. Je me suis faite happée par l'histoire terrible de cette famille qui avait tout pour être heureuse. Le destin peut être cruel et jouer bien des tours aux gens biens. Les personnages sont attachants, leurs liens sont très présents et de plus en plus évidents au fil des pages. Daniel, se pensait seul au monde, va finalement comprendre qu'il a lui-aussi une famille. Il va se reconstruire, accepter ses défauts, trouver le grand amour et s'épanouir .

    Que dire d'autre si ce n'est de vous inciter à découvrir ce récit, le dévorer pour comprendre pourquoi j'ai adoré ce roman, cette histoire, ces deux personnages. Lecture intense assurée. Rose Taylor

    Merci à Juno Publishing pour ce SP effrayant.

     

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Mon boss est un léopard de Maje Adams

    Sortie : 08 Avril 2021

    Croire ou ne pas croire aux métamorphes ? Telle est la question…
    En ce qui le concerne, Victor y croit fermement, il a même l’extrême certitude que son boss, Léo, en est un magnifique spécimen. Selon lui, cet homme charismatique, surnaturellement séduisant et sexy dont il est l’assistant dissimule forcément un instinct fauve et férocement indomptable, dont il est, au passage, complètement accro et fasciné.
    Pour Léo Clawert, directeur d’un labo de recherche spécialisé dans les traitements spécifiques pour félins, le danger et les ennemis sont monnaie courante. Cependant, s’il a l’habitude de composer avec la menace, l’attitude quelque peu insistante de cet homme attirant et étonnant qui s’est autoproclamé son assistant personnel change la donne.
    Comment rester de marbre face à ses cadeaux originaux ? Ou pire, sera-t-il capable d’ignorer cette attirance qui les pousse l’un vers l’autre ?
    Comment gérer les mystères qui les rapprochent autant qu’ils leur interdisent toute confidence ?

     

    &&&&&

     

    Encore une plongée dans un roman de cette auteure que je kiffe quelque soit le pseudo qu'elle porte et quelque  soit le thème qu'elle aborde. Et là j'ai été bluffée du début à la fin. J'ai tout simplement adoré l'univers (oui oui, j'adore les métamorphes, geekerie quand tu nous tiens) et les personnages.

    Victor a un boulot -comment dire- simple dans une entreprise de produits vétérinaires, il est l'assistant photocopies du boss Léo. Ce même Léo sur lequel il bave littéralement depuis trois ans. Il s'imagine des tas de trucs notamment que ce dernier est en fait un léopard. Mais voilà il se contente de l'admirer de loin, de l'aimer en secret et de lui offrir des cadeaux farfelus. Oui car Vic est un rêveur, un homme fantasque qui adore les super-héros, les comics, et les métamorphes. Sa vie tourne autour de ça et de ses merveilleux potes atteints des mêmes folies.

    De son côté, Léo ressent lui-aussi cette même attirance. Il lutte contre pour protéger sa meute car il est bien évidemment à moitié fauve. Ses hormones se déchainent de façon incontrôlée en présence de Vic . Mais il lutte car son individualité doit être tue, cachée du regard des autres afin de rester à l'abri.

    Voilà comment débute cette histoire un peu folle. Folle oui car en plus de toucher le fantastique, elle parle de clan, de divers métamorphes aux noms délirants. Je vais juste m'arrêter deux secondes sur ce point car franchement rien que cette partie vaut le détour et une bonne crise de rires. L'esprit de cette auteure, ses délires, la façon dont elle les transcrit en histoire comme si c'était la vie réelle, c'est jubilatoire. Je plonge à chaque fois dans son univers et là encore plus. Un énorme coup de cœur. Et encore, je ne vous parlerai pas des titres des chapitres!

    Mais ce livre ne se résume pas non plus qu'à des trucs un peu déjantés, il y a aussi de l'amour, de la passion, du mal-être, de la compréhension, des découvertes... Même si Léo est super charismatique, c'est Vic, l'adorable Vic qui m'a le plus plu. Il est tellement dans sa propre galaxie, qu'on n'a qu'une envie le rejoindre pour ôter de ses épaules le lourd poids d'une vie trop terre à terre.

    Donc comme vous l'aurez sans aucun doute compris, j'ai kiffé. Vraiment kiffé. Tellement que j'ai eu beaucoup de mal à sortir de cette histoire, je vais devoir supplier l'auteure pour avoir une voire des suites. Je n'en dis pas plus pourtant il y aurait encore beaucoup de matière mais ce serait gâcher le plaisir de cette découverte.Foncez la lire. Rose Taylor

    Merci à Maje Adams pour son merveilleux SP.

     

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Zed et Dean : les incubes de Manhattan #1 de Dana Blue

    Éditions : Juno Publishing

    Sortie : 11 Mars 2021

     

    Un incube a besoin d’énergie vitale pour survivre. Sur Terre, certains clubs privés s’occupent de leur en fournir. Des humains n’ayant pas froid aux yeux signent des contrats et se proposent d’eux-mêmes comme nourriture en échange du frisson que leur procura une nuit torride avec un incube et d’un peu d’argent.

    Zed est un démon qui approche les deux-cents ans d’âge démoniaque. Pour fêter ça, ses amis lui organisent une fête dans un de ces clubs branchés incubes de New-York.

    Ivre, il ne s’attend à rien de particulier... jusqu’à ce qu’il rencontre Dean. Ce dernier n’est pas comme les autres. En plus d’être un Chasseur dont le travail de nuit est de terrasser les mauvais démons cherchant à s’en prendre aux humains, il possède des aptitudes normalement réservées aux êtres démoniaques... Pas totalement humain, il a lui aussi besoin de l’énergie vitale d’un incube pour accroître sa puissance.

    Sur les traces du démon qui a assassiné sa mère, il a besoin plus que jamais de devenir plus fort. Un soir, à la recherche d’un incube pour assouvir ce besoin, il tombe sur Zed, complètement ivre et facilement manipulable. Il l’amène dans son lit et prend ce qu’il veut, mais voilà qu’au petit matin, Zed ne veut plus partir et décide de l’accompagner dans sa quête. Dans quel pétrin Dean s’est-il mis les pieds ?

     

    &&&

     

    Pour une fois, je vais avouer que c'est la couverture qui m'a totalement séduite et donnée envie de découvrir cette histoire d'incubes. De plus des incubes, quoi, ça doit être chaud bouillant ces hommes-là.

    Zed est un démon, il a besoin de sexe, de beaucoup de sexe pour se nourrir, survivre. Dean est un chasseur de démons donc l'exact opposé de Zed. Leur rencontre au sein d'un club, dans lequel Zed fêtait ses deux cent ans, sera directe et explosive. De la piste de danse au lit direct. Pour Zed, une façon de s'alimenter mais pour Dean -un chasseur- quel est l'objectif? Pourquoi fait-il  tout pour mettre un démon dans son lit? Bizarre, me direz-vous !!

    Et bien pas tant que ça, nourrir un démon a des inconvénients mais aussi des avantages, autre que du sexe torride. Et si Dean a tout fait pour obtenir les faveurs de Zed, c'est bien qu'il a une idée derrière la tête. Car Dean n'est pas le traqueur habituel auquel font face les démons, il semble cacher des choses, des pouvoirs. Zed est bien décidé à découvrir ce qui se trame, au risque d'y laisser quelques plumes.

    Tout du résumé à la couverture me tentait, mais l'histoire m'a un peu moins plu. Je ne sais pas trop où j'ai moins accroché, peut-être que l'humour de Zed ne m'a pas parlé. J'aurai aimé plus d'atomes crochus entre ces deux personnages qui ne devraient pas se côtoyer. L'histoire a un peu de mal à se mettre en place, mais une fois qu'on en connait plus sur Dean, sur ce qu'il semble être, l'intérêt s'éveille énormément. On ne peut pas leurs retirer le fait qu'ils soient marrants à découvrir avec leurs caractères opposés, leurs tempéraments antinomiques mais voilà il m'a manqué un tout petit truc pour que ce roman me passionne vraiment. Je suis pourtant très cliente de ce genre d'univers, la magie, les monstres, le fantastique. C'est mon truc.

    Malgré mon avis un peu en demi-teinte, je suis curieuse de découvrir la suite de leurs mésaventures, qui j'espère, me titillera plus l'imagination. Rose taylor

    Merci à Juno Publishing pour ce SP.

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Éditions : Juno Publishing

    Sortie :  11 Mars 2021

    Lorsqu’un membre de la génération Y sur-instruit et sous-employé est rappelé à la maison pour aider l’entreprise familiale, il saute sur l’occasion pour quitter son travail ennuyeux, sa vie amoureuse encore plus et la ville derrière lui.

    Mais déménager à Shadowy Pines n’est pas tout à fait le changement de vie idyllique imaginé par Finn Parks.

    Comment faites-vous face lorsque vous découvrez que la magie – la vraie magie – est réelle ? Ou que vous venez également d’une longue lignée de sorcières puissantes ? Et ce bel homme avec toute cette énergie ? Eh bien, qui essaie peut-être de vous tuer.

    VDM.

     

    &&&

     

    Finn quitte tout de la grande ville : son boulot, son appartement pour retrouver sa famille composée de sa tante Poppy et son cousin Jude au cœur d'une petite bourgade, Shadowy Pines, et travailler avec eux dans la librairie familiale. Ce qui aurait pu commencer comme une espèce de renouveau social va totalement changer le cour de sa vie à lui mais aussi celui de son entourage.

    A peine arrivé, il prend de grandes décisions, fini les amours qui ne mènent à rien, fini d'avoir un boulot qui ne lui plait pas, il veut se concentrer, se recentrer sur ses proches et son avenir. Mais le destin, ce fieffé coquin, va lui mettre des bâtons dans les roues, introduire des grains de sable dans cette machine bien huilée. D'abord, il se sent observer en permanence depuis son arrivée et puis il y a Owen, le bel Owen, qui l'intrigue, qui le fait flamber de l'intérieur et dont il essaie, pourtant, de nier son attirance. Tous pleins d'événements  le bouleversent, le stressent. Il a l'impression qu'on lui cache quelque chose depuis son retour sans vraiment arriver à mettre le doigt dessus.

    Mes premières impressions étaient assez mitigées, j'ai trouvé la mise en place un peu longue, on sent qu'il se trame quelque chose autour de Finn, mais ça reste latent bien trop longtemps. Par contre, lorsque la vérité commence à voir le jour, il y a une montée en puissance de l'histoire, du suspens, de la romance. Les interactions entre les personnages se sont précisées, ont pris du sens. A partir de ce moment, je suis passé à une lecture plaisir où le fantastique prend le contrepied du réel tout en restant plausible.

    Moi qui suis super fan de l'étrange, des légendes, de la fantasy, adepte de la magie, j'ai vraiment kiffé l'univers construit par l'auteure. Finn va enfin découvrir ce qui a parsemé son passé, pourquoi il a tout perdu pour enfin toucher du doigt la sérénité et le bonheur. Il va en apprendre bien plus sur lui en quelques semaines que dans toute sa vie.

    Donc bien qu'il y ait quelques longueurs au départ, c'est un roman qui est empreint de mystère, qui permet de passer un super moment plein de tendresse, de liens familiaux, et tout ça aux frontières du réel. Rose Taylor

    Merci à Juno Publishing pour ce SP.

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Le Clan des Hauts Lacs : # 2 Résilience de Léa Gabriel

    Éditions : Juno Publishing

    Sortie : 11 Février 2021

     

    Je dévisageai l’homme, confus. Lui ; la seringue vide ; à nouveau lui. Je me retrouvai assis, par terre, sur le cul, les jambes étendues devant moi, les bras ballants.
    — Mais qu’est-ce que ? essayai-je d’articuler.

    Ma tête devint de plus en plus lourde, impossible de bouger, mes sens s’endormaient, les sons se diluaient dans l’air. Lionel hurla quelque chose du style, « Ne touchez pas à l’Aura ». Deux coups de feu claquèrent dans l’air, atténués par la sensation de coton enfoncé dans mes oreilles. L’odeur de la poudre assaillit mes narines. Comme au ralenti, je vis Lionel tomber, puis Priam et fus submergé par le goût ferreux du sang frais.

    La salope, elle venait d’abattre les deux pumas.

     

    @@@@@

     

    Second volet de l'histoire de Danaël, cet "aura" : être fantastique dont l'existence est, à elle- seule, un événement dans la vie des métamorphes. Après l'ordeal qui aurait du aboutir à une sélection d'alphas susceptibles de correspondre à l'aura, un désastre va s'abattre sur le clan des Hauts Lacs, des incendies criminelles se déclenchent autour du domaine, créant panique, blessés avec la conséquence de baisser la vigilance autour de Danaël. Ce dernier avec ses pouvoirs de guérisseur se retrouvera en première ligne afin de prendre soin des accidentés, mais des gens malveillants vont en profiter pour attenter à sa vie, à son pouvoir.

    Ouah, que dire si ce n'est que ce roman est loin d'être de tout repos, le premier est une vraie promenade de santé en comparaison. Mettant en place l'univers de ces métamorphes, leur mode de fonctionnement, leur adoration face à l'avènement de Danaël, il abordait déjà bien des tourments subis par ce dernier et son frère Noah. Mais là, l'auteure monte d'un voire de plusieurs crans,faisant grimper le taux de stress dans les veines de ses lecteurs.

    Construit en plusieurs parties, pour celui-ci, permettant d'appréhender successivement les points de vue de Danaël, de Noah et de Kylian, j'ai été vraiment surprise par la tournure des épreuves en cascade que vont subir nos héros. Je ne m'attendais pas à une telle suite, et même si elle est percutante, effrayante, elle m'a captivé. J'ai eu beaucoup de mal à lâcher ma lecture tellement je voulais savoir ce qu'il advenait de notre trio et de leurs comparses.

    Par un jeu de piste, on va suivre ce clan retracer un chemin long, rempli de déboires, de voyages au-delà des mers, faire des rencontres inattendues pour le bien des uns et des autres sans perdre de vue leur objectif premier : sauver leur aura. Des liens  précieux entre clans vont découler de cette triste histoire, des récits de légendes vont prendre corps, des secrets vont être dévoilés, bref on apprend encore beaucoup de choses sur ce peuple mystérieux empli de magie.

    L'auteure nous entraine dans un monde de violences, de tourments, de peines, de pertes de repères, de souffrances, de désespérance mais aussi de lumière au bout du tunnel, de liens qui se tissent solidement, d'amour indéfectible. Je suis passée par tout un spectre d'émotions qui m'ont serré le cœur la plupart du temps, sortir indemne de cette lecture était utopique.

    Si le premier épisode était bon et addictif, celui-là l'est encore plus, j'ai tremblé de concert avec Danaël, je me suis énervée avec Noah, j'ai plaint Kylian du début à la fin. Rien ne nous est épargné et surtout pas la fin qui nous laisse haletant, chaud bouillant pour la suite. Un vrai cliffhanger.Le seul regret que je pourrai avoir est de devoir patienter pour enfin connaitre la suite et retrouver tous ces personnages haut en couleur et attachant. Un volet magistralement réussi. Rose Taylor

    Merci à Juno Publishing pour ce SP.

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Éditions : Juno Publishing

    Sortie : 11 février 2021

     

    Le sergent-chef Alexei Dvorkin ne fait pas confiance facilement, et il ne le fait certainement pas aux espions. Il travaillera avec eux si on le lui ordonne, mais cela ne veut pas dire qu’il doit aimer ça. Sauf que l’agent Sean Delaney s’avère être l’exception à la règle. Il y a quelque chose à propos de Sean qui attire Alexei, comme la flamme attire le papillon. Alexei mentirait s’il disait qu’il n’était pas intéressé par ce qui se trouve derrière le masque de l’agent. Lorsqu’ils sont affectés ensemble pour une mission, Alexei jure de garder Sean en sécurité tout en essayant d’amadouer l’agent pour le conduire dans son lit.

    S’accrocher à l’espoir.

    L’agent Sean Delaney a passé toute sa vie d’adulte à vivre un mensonge pour son pays. Lorsque la FDM le charge de trouver des preuves d’actes criminels contre le propriétaire d’une société militaire privée, Sean sait exactement comment faire pour obtenir ce qu’il veut. Il ne sait tout simplement pas comment gérer les avances d’Alexei ni sa propre attirance pour le jeune soldat. Être un espion est un travail solitaire, et Sean sait qu’il devrait garder ses distances, mais dire non à Alexei n’est plus envisageable au moment où ils s’embrassent pour la première fois.

    Dans un monde de mensonges, la vérité peut être mortelle.

    Lorsque la mission est compromise, la seule chose à faire est de prendre la fuite. À l’aube de la trahison et sur le chemin du danger, la confiance fragile qu’ils partagent pourra-t-elle survivre à la bataille ?

     

    &&&&&

     

    Troisième volet de la saga des métahumains ayant été confrontés au splice : produit chimique hautement dangereux qui laisse peu de survivants, et ceux qui s'en sortent développent des pouvoirs que la société surveille de près. L'Alpha Team dirigé par Apollo est toujours sur le pied de guerre et lutte contre divers terroristes cherchant à utiliser illégalement le splice. Cette équipe de choc va devoir, encore une fois, jouer serrée et déployer tous ses talents.

    Pour ce volume, on suit Alexei et Sean plutôt que notre couple phare Jamie et Kyle. Au départ, j'avais un petit sentiment d'abandon de ces derniers car leur histoire est très loin d'être finie, mais au fil des pages, découvrir Alexei -frère adoptif de Kyle- et Sean -ex-agent de la CIA- interagir ensemble fut un vrai régal.

    De la puissance à fond, des personnalités détonantes, des scènes d'action époustouflantes, des héros confrontés à la vie soit sur le devant de la scène, soit caché derrière une couverture, soit dissimulé pour ne pas mettre en danger les leurs sont les différents ingrédients qui composent ce tome. L'auteure a toujours la même verve pour créer des situations inextricables qui semblent impossible à résoudre. Les protagonistes en bavent mais leur cohésion professionnelle alliée à leur amitié va les aider à affronter les coups du sort et surtout les retournements de situation.

    Le suspens est très présent, et je crois bien qu'on en redemande encore plus, même s'ils en bavent sévère. La passion et l'attirance font aussi parties du lot, les deux hommes se complètent parfaitement et veulent tout connaitre de l'autre. Les sentiments ne donnent pas vraiment dans le romantisme mais plutôt l'urgence, le sang qui bout, l'attraction sexuelle à fleur de peau, les phéromones qui se déchainent, ce qui rend le récit chaud bouillant.

    Le savant mélange d'actions dignes de sur-hommes méga entraînés, méga badass qui auraient tendance à tout pourvoir faire . Réussir à allier avec l'effervescence des connexions sensuelles et sexuelles en font un tome très réussi mais qui nous laisse en attente impatiente de la suite. Rose Taylor

    Merci à Juno Publishing pour ce SP badass.

     

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • HERO # 5 de Victoria Sue

    Éditions : MxM Bookmark

    Sortie : 25 Novembre 2020

     

    Eli n’avait que sept ans quand il fut donné en pâture à des monstres.

    Seize ans plus tard, il a l’occasion de prendre sa revanche, et avec ses capacités qui changent, rien ni personne ne l’arrêtera, surtout pas ce nouveau partenaire qui semble lire directement dans les sombres tréfonds de son âme.

    L’agent Daniel Connelly a quitté Washington afin de préserver sa santé mentale, mais les images de victimes innocentes continuent de le hanter, et il sait que les horreurs qu’il voit dans les yeux d’Eli sont exactement ce qu’il essaie d’oublier.

    Tout le monde brûle est l’histoire de deux hommes qui tombent amoureux. Sauf que l’un ne pense pas être capable d’aimer...

    Et l’autre ne pense pas mériter l’amour.

     

    &&&&

     

    J'étais impatiente de découvrir l'histoire d'Eli, personnage le plus mystérieux, le plus discret de ce groupe d'élite. Son histoire apparait par brides très très brèves tout au long des précédents volumes et laisse à penser au calvaire qu'il a dû vivre depuis qu'il a perdu sa mère. Donc d'un côté, on suit Eli, augmenté avec des pouvoirs touchants au feu, attisant les flammes, discret, secret, très introverti et d'un autre Daniel, le grand frère de Vance Connelly (faisant lui-aussi parti de l'équipe), au tempérament protecteur, empathique, ayant vu tellement d'horreurs qu'il a décidé de changer de vie.

    Les deux héros sont fragiles chacun d'une façon différente avec des fêlures qu'ils pensent incurables, les piégeant dans une vie qu'ils ne pensent mériter ni l'un, ni l'autre. Leur partenariat qui au départ va les surprendre -surtout Eli qui s'y refuse presque- va finalement leur apporter bien plus, créant des liens de confiance avant tout le reste.

    Ce dernier volume laisse toujours transparaitre le sentiment qu'on eut chaque héros augmenté de chaque tome, c'est à dire, l'impression d'être en dehors de la société, d'être jugé sans être réellement connu. Ils ont tous lutté -sauf Vance- contre ce partenariat avec des humains non-augmentés pour au final se rendre compte que ça leurs apportait une stabilité de vie quasiment inespérée, une nouvelle estime de soi au vu de leur passif. Et Eli ne fera pas exception, on sent sa lutte intérieure sous-jacente jusqu'au bout du livre contre ses instincts de protection,contre le réconfort que lui apporte Daniel.

    Leur passé totalement différent mais s'appuyant sur des douleurs similaires va les rapprocher, Daniel se rendra vite compte qu' Eli et lui ont bien plus en commun qu'une simple relation de travail.

    Malgré les avertissements sur des scènes potentiellement violentes, elles sont finalement peu présentes et laissent plus de place à l'imagination qu'à des descriptions réalistes et crues, le parti-pris de l'auteure de ne pas conter les tourments mais de les suggérer suffit à les rendre réalistes et durs à lire. Même si aucun des romans n'est une histoire "facile" , celui-ci est sans contexte le plus éprouvant, il touche l'enfant, son développement, son apprentissage de la vie et du déraillement qu'elle peut prendre quand de mauvaises rencontres se produisent.

    La légèreté est moins de mise, les sentiments s'éveillent mais souvent dans la retenue, on va bien que la psychologie est au cœur de leur affection, tout comme la confiance, l'apprivoisement  qui se tisse petit à petit avec un Daniel qui domine la situation d'une main de maître.

    Au milieu de ce maelstrom d'émotions, leur mission sera de démanteler un trafic d'humains mené par des hommes douteux, issus de leur passé. L'enquête va sérieusement leur pourrir la vie, les torturer au plus haut point. Comme dans les tomes précédents, on récolte de plus en plus d'informations sur le pourquoi et le comment des augmentés, leurs capacités et la malveillance par abus de pouvoir de certaines huiles espérant en tirer profit. Le tableau qui se peaufine avec chaque histoire tend à montrer la noirceur, la bassesse, l'appât du gain de la race humaine. C'est assez troublant de voir qu'on vit dans un monde dont le pouvoir va encore et toujours à l'argent.

    Le roman est moins émoustillant, moins sexuel mais le sujet est tellement lourd qu'il ne peut pas vraiment être traité de façon différente. Il reste sûrement -pour le moment- le tome le plus sombre, imprégné de colère, de dénigrement de soi tant en apportant une sorte de lumière au bout du tunnel. On y découvre un Daniel aussi intense que tous les autres Connelly de sa famille, aimant, compatissant  et merveilleux et un Eli qui peu à peu s'ouvre à la vie. C'est surtout sur ce dernier point que le roman devient fort pour moi, Eli qui retrouve ce qu'on lui a volé.

    Vivement la suite, pas sûr qu'elle soit plus rose mais j'ai hâte tout de même. Rose Taylor

     

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Le cercle d'Orion : les Loups de Sirius # 1 de Victoria Sue

    Éditions : Juno Publishing

    Sortie : 11 Février 2021

     

    Selon la légende, quand le genre humain aura perdu tout espoir, la déesse Sirius enverra trois des loups-garous les plus puissants jamais créés. Cependant, cette puissance a un coût : il leur faudra un quatrième compagnon, pour les apaiser et les aider à atteindre leur plein potentiel.

    Aden, un jeune garou, est l’oméga de sa meute depuis le jour où, à quinze ans, il ne s’est pas transformé comme les autres. Malmené et torturé à cause de ses capacités empathiques, il sait, le jour où on lui ordonne de courir pour l’amusement des chasseurs de sa meute qu’il s’agit d’une chasse qui se terminera par sa mise à mort. Ce qu’il ignore, cependant, c’est que la même nuit, il allait aussi rencontrer l’amour de sa vie et un début de réponse à ses interrogations, car Aden est bien plus qu’un oméga de meute.

    Ce qui commence comme une chasse se transforme rapidement en une nouvelle aventure, alors qu’Aden découvre qu’il a non pas une âme sœur, mais trois. Et son rôle d’amant n’est certainement pas trivial... le sort du genre humain en dépend.

     

    @@@

     

    Aden est un jeune oméga complètement maltraité par sa meute, il est constamment humilié, roué de coup et traité plus bas que terre. Il ne souhaite qu'une chose : le soulagement par la mort qu'il espère trouver lors d'une chasse instaurée par son alpha au cours de laquelle son avenir va prendre un nouveau tournant.

    Trois métamorphes loups : Blaze, Conner et Darric vont le sauver in-extremis d'un nouveau rouage de coups, d'une ultime humiliation afin de le guérir mais aussi d'en faire leur dernier compagnon. Aden ressent tout de suite des sentiments très forts pour les trois hommes même si il ne comprend pas ce qui se passe à la fois dans son cœur mais aussi dans son corps. Son isolement, son manque d'éducation le laisse perplexe vis-à-vis des bouleversements qu'il est en train de vivre. Reprendre du poil de la bête, apprendre à vivre et aimer sont désormais son univers mais les légendes autour des loups de Sirius commencent à apparaitre.

    De nombreuses luttes de pouvoir vont voir le jour, le quatuor va devoir imposer son autorité et faire face à des représailles aux lourdes conséquences. Ce qui ne va pas être sans conséquence sur chacun d'eux.

    J'aime beaucoup cette auteure, elle écrit toujours sur des sujets mêlant le paranormal, le fantastique, tout ce que j'aime à la base et notamment les métamorphes comme les loups-garous et leurs légendes. Donc, j'avais super hâte de lire cette nouvelle saga, et même si elle nous embarque dans des mythes qui m'ont fait voyagé, un côté légendaire que j'ai vraiment adoré, j'ai un peu moins pris de plaisir à la lecture, j'ai souvent trouvé les intrigues un peu hachées, confuses. Son style est moins fluide dans ce premier roman et surtout dans la première partie que j'ai trouvé une peu longue. Parallèlement, elle arrive à nous faire comprendre le passé d'Aden avec ses peines, ses souffrances, son enfer d'une façon qui fait froid dans le dos. Elle a un sacré talent pour créer des héros tourmentés.

    Par contre, j'ai beaucoup plus apprécié la second partie de l'histoire, lorsque tous les personnages, les tenants et aboutissants finissent par se mettre bien en place. L'écriture est plus fluide, on schématise mieux les caractéristiques de chacun, leur hiérarchie et on comprend mieux ce qu'est le cercle d'Orion et tout le pouvoir qu'il détient. La fin se termine pas tout à fait sur un cliffhanger mais presque, ce qui va me faire attendre la suite avec curiosité. Rose Taylor

    Merci à Juno Publishing pour ce SP.

     

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique