• Résumé : 

    Quand Sage rencontre Isaiah pour la première fois, il est intrigué par ce caractère étrange et ne serait pas contre le mettre dans son lit.

    Quand Isaiah rencontre Sage pour la première fois, il n’a qu’une envie : le torturer avant de le tuer et ainsi en faire sa quatorzième victime.

    Entre problèmes émotionnels, famille compliquée, mensonges et envies de meurtre, Sage et Isaiah vont devoir faire des compromis s’ils veulent arriver à faire de ce qui a commencé par un baiser suivi d’un coup de poing quelque chose de mieux.

    Visiblement, sortir avec le fils d’un des plus grands mafieux du pays quand on est soi-même un tueur en série, ce n’est pas si simple. Et inversement.

    Date de parution : 2019        Publié par : MxM Bookmark

    Rage au cœur   de Jeferly Dupont et Eireen Sergent

    Ce roman se démarque des autres, c'est certain. Déjà son thème et le choix de ses auteurs de prendre comme personnages principaux un tueur en série et un membre de famille mafieuse. Ne cherchez pas ce qui est beau ou romantique. Non, ces hommes dictent eux mêmes leur lois. 

    Il y a un côté fascinant à entrer dans la tête de Isaiah. Il nous apparaît d'abord comme un homme froid et calculateur avant de nous laisser voir et apprécier ce qu'il cache au fond de lui. Si dans les débuts le personnage de Sage nous laisse penser qu'il sera celui à se faire  mener par le bout du nez, on en revient tout aussi rapidement. Il est difficile de parler plus en détail de ces hommes qui portent ce roman et son histoire de par leurs essences mêmes. 

    Le récit nous laisse tour à tour captivé et songeur. Les atrocités sous entendues ou commises nous apparaissent acceptables tant l'immersion dans ce monde est réussie. Et pourtant, on n'en voit que peu mais on en ressent beaucoup. 

    "Rage au cœur" est un roman atypique qui vous atteint en pleine poitrine et, d'une certaine façon, fait fondre votre cœur.

    Manon





    Vous le trouverez ici :  Rage au coeur

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Ren : Barretti Sécurité #3 de Sloane Kennedy

    Éditions : Juno Publishing

    Sortie : 09 Mai 2019

    Trois hommes réunis par les circonstances qui ont trouvé quelque chose dont aucun d’eux ne savait qu’ils avaient besoin...

    Ren Barretti est enfin rentré à la maison après un an de captivité aux mains des terroristes qui ont massacré son équipe des Forces spéciales. Mais il ne peut pas échapper aux cauchemars qui le tourmentent ou à la culpabilité d’être le seul à s’en être sorti. La vie à laquelle ses frères aînés l’ont ramené n’existe plus pour lui et pour les protéger, ainsi que leurs proches, de la colère et de la douleur qui le rongent, Ren doit disparaître.

    L’inspecteur Declan Hale a ressenti une attirance indéniable pour le très hétéro Ren Barretti , douze ans plus tôt, lorsque son frère a épousé sa sœur. Mais bien que le Ren qui est rentré à la maison ne soit pas celui qui en est parti, tous les sentiments de Declan remontent à la surface et il intervient pour aider le seul homme qu’il a toujours voulu. Et même s’il n’y a pas d’avenir pour eux, assurer la sécurité de Ren est tout ce qui compte et Declan risquera tout afin que cela se produise.

    L’ancien soldat et mercenaire Jagger Varos est revenu à Seattle après des années à fuir son passé, et il espère que son arrivée dans le groupe Barretti Sécurité l’aidera à faire de cette ville qu’il a laissée derrière lui de nouveau son foyer. Mais au bout de quelques semaines, son nouveau départ est mis à l’épreuve après de multiples affrontements avec l’inspecteur Hale. Lorsqu’il découvre accidentellement que Declan cache Ren à ses frères, celui-ci se trouve déchiré entre sa loyauté envers Vin et Dom Barretti qui lui ont offert un nouveau départ, et la nécessité de protéger le jeune homme qu’il a lui-même aidé à sauver de ses ravisseurs.

    Pour Declan et Jagger, c’est la haine au premier regard, mais ils se rendent vite compte qu’ils auront besoin l’un de l’autre s’ils ont le moindre espoir de sauver Ren de lui-même. Et ni l’un ni l’autre ne s’attend à ce que leur méfiance réciproque se développe en quelque chose d’autre, ni à ce que Ren lui-même ne trouve dans chacun d’eux ce dont il a besoin pour reconstruire sa vie et se réconcilier avec qui il est vraiment..

     

    @@@@

     

    Avant-dernier de la fratrie Barretti, Lorenzo - Ren- a subi l' isolement, la torture, la malnutrition au fond d'une grotte à l'étranger pendant plus d'un an. Ses deux grands frères Vin et Dom tentent depuis tout ce temps de le retrouver et de le ramener au pays. Grâce à un tuyau anonyme, Vin réussit à lui remettre la main dessus. Affaibli, traumatisé, en proie à d'horribles cauchemars, Ren les fuit et trouve refuge auprès de Declan, un inspecteur de police ex-beau frère de Dom, le frère de Ren. Declan est un policier dans le placard, amoureux depuis tellement longtemps de Ren qu'il n'ose même pas en parler.

    Mais l'arrivée de Jagger qui bosse aussi pour Vin et Dom, va bouleverser le fragile équilibre mental de Declan. Il va se retrouver confronter à son attirance pour Jagger, son amour pour Ren et à son propre regard. Sa situation semble inextricable surtout que les deux hommes en face de lui, lui mettent des bâtons dans les roues chacun d'une façon différente.

    On a affaire à une plongée dans l'univers des syndromes post-traumatiques et surtout du comment se relever de l'enfermement, de la torture une fois rentré à la maison. L'auteure nous fait découvrir les tourments, les cauchemars, les visions et réactions de Ren suite à son isolement, sa captivité. Elle transmet explicitement la guerre interne qui se joue dans le cerveau de ce dernier avec une intensité qui ne laisse pas indifférent. La destruction de la psyché est implicite et la reconstruction est longue, douloureuse et compliquée. En plus de tout ça, Ren doit faire face à son attirance pour non pas un mais deux hommes alors qu'il avait toujours préféré les femmes.

    L'histoire de ce trio est passée au peigne fin du point de vue de chaque personnage dont on découvre pour chacun leurs tourments internes, leur passé, leur quotidien et l'évolution des sentiments qu'ils développent les uns pour les autres. L'acceptation de former un trouple va aussi leur rendre la vie un peu plus difficile, au départ pour eux-même et ensuite vis-à-vis des autres.

    Cette histoire d'amour s'imbrique parfaitement avec les deux premières, celle de Mia et Vin, celle de Cade et Rafe avec plus ou moins de simultanéité. D'un côté, on suit Ren, Jagger, Declan et de l'autre celle du clan Barretti qui est très soudé. Plus que des partenaires de boulot, ils forment une famille qui a subi bien des tourments pour arriver à trouver un équilibre, une certaine paix tous ensemble. Un chouette récit à découvrir même si on n'est pas très partenaires multiples. Rose Taylor

    Vous le trouverez ici: Ren: Barretti Sécurité 3

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Un roman policier en deux tomes, parus chez Textes Gais en Juin 2019, qui mêle avec tout le savoir faire de la romance des moments aussi sensuels que sombres et deux personnages charismatiques.


    Manhattan District: Kelyos & Jared 1 et 2 de Onyx
    Tome 1 et 2 le pitch:
     
    Mis à pied pour violences, Jared Conrad n'imaginait pas, en acceptant ce poste au département de la police de New York, qu'il plongerait de nouveau dans les ennuis

    Désespérément attiré par le sublime lieutenant Kelyos Sullivan, il met tout en œuvre pour le soutenir dans sa mission d'infiltration du milieu mafieux. Et quand cette dernière tourne mal, il n'hésite pas à s'impliquer auprès du jeune homme.
    Kelyos est immédiatement captivé par le sombre personnage. Son aide est inespérée.
    Durement touché lors de l'infiltration, il trouve en Jared un soutien solide.
    L'affaire connaît un rebondissement inattendu et oblige le jeune lieutenant à accepter l’impensable. Jared doit alors braver tous les interdits.






    Edit: L'auteur nous a signalé que des modifications et réajustements ont été apportés sur une dernière version sortie il y a peu donc aucune raisons de bouder son plaisir.

    Un roman policier parfait pour une lecture d'été, c'est addictif, sombre et sensuel  et ça va droit à l'essentiel : l'intrigue, qu'elle soit policière ou amoureuse.

    Nos deux flics se croisent donc au cours d'une infiltration où Kelyos investit beaucoup de lui-même. Seul depuis un long moment parmi une tripotée de collègues homophobes ou simplement silencieux face à ses problèmes, Sullivan a pris l'habitude de se débrouiller seul et d'aller jusqu'au bout de ses convictions. C'est un homme doux qui s'assume au quotidien et qui ne lâche pas une affaire quand il la flaire dangereuse mais nécessaire.
    Jared arrive pile au bon moment pour l'aider à mener à bien ses projets, projets qui semblent en contrarier plus d'un et qui ont donc mené le jeune flic vers de sérieux ennuis.

    L'intrigue est fort bien menée, toujours trépidante et terriblement angoissante. Le récit se focalise sur le suspens, distille habilement, et justement, les instants d'horreur dans lesquels viennent se nicher des moments d'amour qui rendent respirable l'atmosphère très glauque de cette enquête. Le fil narratif tient vraiment bien la route, même s'il enfile comme une perle après l'autre des scènes évidentes, et il sait garder son lecteur en haleine ça c'est certain. Les sujets évoqués sont assez douloureux et le héros lumineux doit passer par un véritable parcours du survivant au milieu de types mafieux tous plus horribles les uns que les autres. L’histoire se déroule sur deux tomes prenant une dimension plus personnelle dans le second. Si le premier plante le décors, les personnages et l'ambiance, le deuxième volet, plus introspectif sur les conséquences de cette enquête, nous entraîne dans une lutte acharnée contre les hommes du mal et contre la perte de tout ce que Kelyos avait jusqu’à ce jour. Toute l'histoire ne souffre d'aucun temps morts, le timing semble avoir été parfaitement géré pour le déroulement des événements et chaque passage délivre son lot d'information ou de vérités. On a vraiment du mal à lâcher le fil, bien qu'il n'ait rien de transcendant, tant le rythme y est soutenu et tant la "présence" particulière de chaque personnage y est prépondérante.

    La relation amoureuse entre nos deux hommes occupe elle aussi un terrain très important dans l'histoire, elle en devient même le moteur principal très vite et ça n'est pas pour déplaire à une addict dans mon genre. Leur histoire, pour une fois, ne passe pas des retournements amoureux insensés  même si on a droit au petit "mais pourquoi moaaaaa je suis pas assez bien" "et "est-ce qu'il m'aime vraiment" alors que c'est évident même pour le chat de l'histoire !   Bon ce n'est pas bien grave je vous l'accorde. Je tique un peu plus quand nos deux hommes de l'ordre deviennent un peu trop fleur bleue dans leur dialogues et leur comportement au point que cela en devient parfois un peu surréaliste dans le contexte. Je n'ai rien contre la tendresse et l'amour mais les câlins dans le cou dans les couloirs du bureau et un peu partout sur leur lieu de travail ça rend le coming out automatique sans même qu'on nous l'annonce. 
    Les deux hommes sont de nature assez douce en fait et peuvent justifier ainsi ce romantisme un peu trop exacerbé qui me régale par moment mais me hérisse à d'autres. Leur relation se développe, il est vrai, sans autre heurts que les horreurs de leur métier et si j’apprécie cette langueur et cette douceur entre eux, j'aime moins la propension qu'elles occupent dans l'histoire reléguant les faits importants de l'intrigue au second plan. On ne peut s’empêcher cependant de craquer pour l'alchimie qui existe entre eux, d’apprécier le bien être que cela génère au milieu d'un parcours sombre et définitivement lié à la souffrance des héros comme des victimes.

    Heureusement toute une galerie, plus ou moins originale, complète le tableau policier  entre les collègues supermen de Jared et ceux plus "gays " de Kelyos. Chacun amène ainsi une petite part d'autre chose, de l'humour avec Shura, du mystère et de l’émotion avec Noah, de l'assurance avec Isahys et ... beaucoup d'autres choses très prometteuses avec les futurs couples qui se dessinent. Les méchants n'ont rien à envier à un bon psychopathe de base, un travail aussi sobre que sérieux est réellement présent sur eux ; les gentils sont vraiment des gentils comme on rêve d'en avoir autour de soi en cas de problème. J'ai beaucoup aimé la personnalité trouble de l'agent Filling et je suis assez pressée de le retrouver dans son histoire perso même si je sais que d'autres héros passeront en priorité sur lui bien sur. 

    Le point noir qui m'a réellement dérangé est le problème de compréhension sur certains passages. On a parfois du mal a distinguer qui parle dans les dialogues, il y a même je pense des inversions de prénoms par endroits qui font que l'on se sent vraiment perdu. Quelques passages semblent montrer un certain relâchement dans le texte tant au niveau de l'expression que de la clarté pour ensuite reprendre le rythme assez équilibré du roman. Cet aspect, combiné à plusieurs poncifs romanesques (beaucoup de sexe des fois ça nuit au sexe ...OMG et c'est moi qui dit ça !!) et scénaristiques un peu trop faciles, fait que l'ensemble perd un peu d'impact sans pour autant  vraiment nuire à son effet addictif.

    En conclusion, c'est une bonne lecture mm, le genre qu'on dévore très vite grâce à tous ces personnages choupinets vs vilains et une bonne dose de sexe sur laquelle on ne crache pas ... même en période de canicule !  A quand la suite, à qui le tour, on ouvre les paris ? Yop.

    Merci à Textes Gais pour ce sp.

     

    Manhattan District: Kelyos & Jared 1 et 2 de Onyx

     

    Vous les trouverez ici : Manhattan District: Kelyos & Jared #1   Manhattan District: Kelyos & Jared #2

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Roi de Pique : Four Kings Sécurité # 1 de Charlie Cochet

    Éditions : Juno Publishing

    Sortie : 06 Juin 2019

    Lorsque les cartes sont truquées en votre défaveur, les rois égaliseront les chances .

    Anston « Ace » Sharpe, ancien soldat des forces spéciales, mène actuellement une bataille différente – celle qui touche le monde de la sécurité privée dans l’État de Floride. En tant que propriétaire de Four Kings Sécurité, Ace et ses frères Kings s’occupent de tout, du transport armé aux enquêtes en passant par le cyber-renseignement et la protection des dirigeants. Suffisant, intrépide et téméraire, Ace n’a pas peur de prendre des risques.

    Après des années passées aux côtés de son père, Colton Connolly est prêt à prendre les rênes de Connolly Maritime, mais la retraite de son père est suspendue lorsque Colton commence à recevoir des menaces de mort. Comme si cela ne suffisait pas, son père signe un contrat avec Four Kings Sécurité pour assurer à Colton une protection 24 heures sur 24, malgré son refus catégorique. La vie de Colton est bouleversée. La dernière chose dont il a besoin est une ombre, notamment sous la forme exaspérante et sexy comme le péché d’Ace Sharpe, qui semble avoir pour mission de le rendre fou.

    Les étincelles volent au moment où Colton et Ace se rencontrent sur la piste de danse d’un night-club. Mais être impliqué avec un client, même aussi fougueux et beau que Colton Connolly, est une ligne qu’Ace ne veut pas franchir. De son côté, Colton est peut-être attiré par Ace, mais il s’est déjà brûlé auparavant. Il est peut-être prêt à mettre sa vie entre les mains d’Ace, mais pas son cœur.

    Alors que les nuits de Floride se réchauffent, leur passion grandit. Ace et Colton sont confrontés à un choix difficile: franchir le pas et tout risquer, ou bien jouer prudemment et s’en aller ?

    Si Ace peut empêcher une menace mortelle de voler à Colton la chance d’un avenir...

     

    *****

     

    D'anciens militaires bérets verts aux grandes capacités physiques, stratégiques et intellectuelles s'associent pour former une société de surveillance en tout genre.On suit  surtout Ace : le roi de pique, l'un des quatre "kings" fondateurs de la Four Kings Sécurité qui va devoir protéger de près Colton menacé de mort. L'alchimie entre les deux hommes est explosive même si les deux luttent contre : l'un qui ne veut pas de protection rapprochée, l'autre qui doit agir avec professionnalisme.

    Mais l'attirance devient comme une drogue, un volcan qui couve, les jeux de séduction entre Ace et Colton vont les entraîner à la limite de leur attirance. Les répercutions pourraient être lourdes de conséquences sur leur vie personnelle comme professionnelle.

    Premier livre de cette auteure que je découvre et j'ai adoré. La plongée dans l'univers des gardes du corps -même si j'ai vu Bodyguard !!! - ne m'était pas familière, le style et l'écriture rendent cette découverte intéressante et on prend conscience des problèmes que ce type de surveillance provoque dans la vie courante des gens devant y faire face. Le bouleversement permanent d'autres personnes qui envahissent votre maison, modifient totalement votre façon de vivre, s’immiscent dans les moindres recoins de votre intimité sont vraiment bien décrites, le ressentiment de Colton devient alors plus que visible et compréhensible. Toutes ces détails font qu'on s'immerge dans l'intrigue très facilement et on attend ardemment le final pour trouver celui qui commet tous ces méfaits.

    Le second point, qui m' a fait particulièrement kiffé, est tout ce qui est en rapport avec les jeux de cartes, les rois, et les déclinaisons autour de ce thème que l'auteure manie pour renforcer la cohésion de ce groupe si soudé par les épreuves de la vie. Ex-militaires ayant vécus des situations traumatiques, ils ont réussi à surmonter les horreurs des guerres, des affrontements pour créer une complicité plus forte que tout entre eux. Les échanges entre les protagonistes sont subtils, on adore leur façon de communiquer, leurs liens fraternels, leurs passes d'armes amusantes ainsi que les liens et l'amour qu'ils partagent à cause de leur passé.

    Tout comme l'histoire d'amour qui se déroule facilement, on accroche très vite à l'étalage de séduction de Colton, au stoïcisme de fer d'Ace et à leur rapprochement charismatique et explosif pour les hormones ! Les altercations qu'ils échangent sont des moments de sourire, les rapports entre tous les personnages sont forts, on n'a qu'une hâte : découvrir l'histoire des autres rois de cette fine équipe. Rose Taylor

    Merci à Juno Publishing pour ce SP.

     

    Vous le trouverez ici : Roi de Pique: Four Kings Sécurité #1

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Survivant de T.M. Smith

    Éditions : Juno Publishing

    Sortie : 06 juin 2019

    Le monde de Taylor Langford se brise alors qu’il n’a que treize ans : ses parents sont tués, le laissant seul et orphelin. Sans parents vivants, il serait certainement une autre statistique sans l’intervention du policier qui l’a trouvé dans le vide sanitaire où sa mère l’avait caché cette nuit fatidique. Malgré la tragédie et l’angoisse qui en ont résulté, Taylor sait à quel point il est chanceux.

    Frank Moore est une jeune recrue du service de police de Dallas lorsque son partenaire et lui répondent à un appel à Devonshire, l’un des quartiers les plus riches de la ville. Ils pensent que le jeune garçon présent sur de nombreuses photos dans la maison a été kidnappé jusqu’à ce qu’ils le retrouvent, ébranlé mais vivant. L’agent Moore reconnaît la douleur dans les yeux de l’enfant, ayant lui-même perdu sa mère d’un cancer alors qu’il n’était qu’un petit garçon. Il intervient, s’assurant que Taylor soit placé dans une famille d’accueil aimante. Au fil des ans, Frank devient un élément incontournable de la vie de Taylor.

    Dix ans plus tard, l’affaire n’est toujours pas résolue, et l’adolescent autrefois dégingandé et incertain est maintenant diplômé de l’université et sait exactement ce qu’il veut : rentrer chez lui, vers l’homme qui a contribué à le façonner ainsi que sa vie, l’homme qu’il aime depuis toujours, Frank Moore. Mais Taylor n’est pas la seule personne à retourner à Dallas, et même si Frank est distrait par ses propres sentiments conflictuels et le nouveau lien qui s’établit entre eux, l’horrible passé se glisse dans leur vie, déterminé à achever ce qui avait été commencé dix ans plus tôt.

     

    &&&&&

    L'histoire de Frank et Taylor ne commence pas comme un conte de fée loin de là. Même si Frank et Taylor, c'est l'évidence, rien ne les prédestinait à être ensemble si ce n'est un horrible événement qui va priver Taylor de ses parents et bouleverser tout un tas de personne.

    Taylor, malgré l'horreur qu'il a vécu, a pu grandir au sein d'une famille adoptive aimante, attachante et quelque peu atypique. Une famille composée d'un couple qui va lui donner tout l'amour possible, d'un duo de policiers qui l'avait sorti de cet enfer, tout un ensemble de gens qui ont forgé un rempart entre lui et son passé douloureux pour lui permettre de lécher ses blessures et d'essayer d'évoluer comme un adolescent normal. Mais voilà les sentiments amoureux s'en sont mêlés du côté de Taylor qui a bien grandi et de Frank, le jeune policier qui a toujours veillé sur lui. Et l'évidence une fois admise, un équilibre merveilleux s'est en mis en place pour les deux hommes.

    Ouah que dire si ce n'est que je n'ai pas pu lâcher le livre, tant par le suspens que par la montée en puissance des sentiments. D'un côté, une enquête douloureuse sur des meurtres sanglants qui va nous tenir en haleine, usant de toute un palette de sentiments : l'horreur, la peur, l'angoisse mais aussi la reconstruction qui s'en suit. Au fil des pages, on accompagne Taylor dans son douloureux retour vers une vie plus équilibrée, tentant de canaliser ses cauchemars, pour s'approcher du bonheur. On le voit devenir un homme, découvrir l'amour, ses premiers émois, les premières inclinations qu'il éprouve pour Frank... Parallèlement, Frank qui est toujours resté dans les parages immédiats du gamin, combat le trouble grandissant qu'il ressent, refusant de se donner le droit d'aimer quelqu'un de plus jeune mais dont il est totalement fou.

    L'évolution amoureuse des deux hommes va se faire doucement mais sûrement, l'auteure a pris le temps de les faire se connaître, d'interagir ensemble fraternellement jusqu'à ce que les émotions l'emportent sur l'amitié, et que l'amour, la passion les balaient d'un vent violent et salvateur. Le tout savamment mêlé de personnages secondaires haut en couleur et attachants, composant une famille aimante et là dans tous les pires moments comme dans les meilleurs.

    L'enquête reste tout de même comme une toile de fond avec son lot de suspens, de surprise jusqu'au dénouement final, on est sur le qui-vive. Le final termine en apothéose comme un vrai conte de fées. Le livre est à découvrir absolument, un bon mélange de genre du polar à la romance avec une petite dose de sexe piquant qui en fait mon coup de cœur de juin à n'en pas douter. Rose Taylor

    Merci à Juno Publishing pour ce chouette SP.

    Vous le trouverez ici: Survivant

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Traqués d'Aurore Doignies publié chez Juno Publishing fait partie de ces romances policières qui en porte plutôt bien le nom. 


    Traqués d'Aurore DoigniesLe pitch: 
    Depuis sa sortie du coma suite à une violente agression qui l’a laissé profondément meurtri des années plus tôt, Lester Burkhills a abandonné son poste de journaliste. À présent simple serveur dans un bar, il vivote dans l’ombre. Spectateur de sa vie et de celles des autres, il évite les ennuis en longeant les murs. Jusqu’au jour où Sebastian, un homme énigmatique et dangereux avec qui il s’est étrangement lié d’amitié, lui apprend qu’un contrat pèse sur sa tête. Qui serait prêt à dépenser 250 000 dollars pour tuer un simple serveur ? Et surtout, pourquoi ?

     

     


    Je me dois de prévenir dès maintenant que la dernière partie de cette chronique risque de comporter des spoils donc soyez vigilant si vous ne souhaitez pas en savoir plus que nécessaire.

    Un roman dense et palpitant qui mêle avec dextérité les arcanes politiques, le journalisme d'investigation et l'actualité chaude des pays en guerre. L'histoire commence doucement et fait rentrer en scène les protagonistes peu à peu distillant un suspens certain au fil de l'avancée des événements. De l'obscurité des agences secrètes à la profondeur des enquêtes de terrain l'auteur nous entraîne avec son héros Lex dans une recherche de vérité troublante sur son passé mais aussi sur l'exploration des différentes façons d'aimer. 

    L'enquête et les rebondissements sont rondement menés et que ce soit la naïveté de Lex ou la sûreté et la force de Sébastien et Rafael, les deux tueurs ultra expérimentés,  chaque chapitre marie habilement l'introspection des relations,  le secret des sentiments et des désirs personnels et le jeu oblique des mondes sous-terrains de l'espionnage. Les deux frères unis depuis toujours se dévoilent tour à tour selon leur contradictions et leur antagonisme puissant malgré une attirance née depuis leur plus jeune âge. Confrontés sur plusieurs périodes de temps à leurs réels désirs ils sont alors face aux événements et à leur bouleversements obligés de faire face à des vérités longtemps maintenues sous le joug d'un silence qui permet aux actes de ne pas suivre le chemin de ces dites vérités. 
    Le roman tissé comme une toile autour de la variété des amours, qu'elles soient exclusives ou plurielles, permet au milieu du capharnaüm de l'action, de mettre en valeur les sentiments exprimes par chacun sans jamais tomber dans la facilité, l'évidence ou le cliché. On y perçoit avec tendresse et subtilité la possibilité de s'aimer à plus de deux, le questionnement sur la pérennité des unions  hors normes et la recherche toute simple de ce que l'on désire vraiment. Il est difficile d'en parler car le spoil n'est jamais vraiment loin et ce serait tout autant gâcher votre plaisir que votre surprise.

    Le récit aborde plusieurs chapitres de notre actualité brûlante et le travail poussé  de l’auteure sur ces parties est indéniable. S'il peut à de rare moment être parfois comme un poids mort (trop d'information tue l'important au bout du compte) pour le rythme, et pas toujours judicieusement placé au regard de l'action, il est cependant indispensable au bon sens et à la logique des événements.
    L’écriture est toujours parfaitement maîtrisée servant au mieux un milieu froid et dangereux où le mensonge et la manipulation prévalent sur l'importance des sentiments personnels de chacun.
    On a pas forcement l'impression de personnages principaux  mais plutôt de toute une galerie de rôles qui interagissent avec efficacité. Ici un jeune ex journaliste perdu dans sa naïveté et son trauma, là des hommes forts et aguerris à l'art de tuer et encore plus loin toute une panoplie de rôles secondaires qui donnent un corps plus complexe et plus torturé à l'intrigue. Le sens de la famille reste un élément central et parfois dévastateur pour tous ces personnages qui tentent tous de survivre aussi bien dans un monde professionnel difficile que dans une sphère privée trouble et incertaine.

    L'auteure nous livre des couples usuels au départ qui se dessinent au fur et à mesure bien moins évidents que ce que l'on pensait. Si certains comme Storm et Halysia sont droits dans leurs baskets d'autres comme Lex, Seb ou Raf laissent profiler des sentiments moins certains, plus enclins aux luttes intérieures, qui m'ont par moment laissée assez perplexe d'où les questions qui suivront plus bas.  J'ai  été déçue par le personnage de Lex que j'ai trouvé sans saveur comme s'il avait été difficile de lui donner une personnalité autre que celle d'un traumatisé reclus comparé à celle plus flamboyante de tous ceux qui l'entoure. Ses remises en questions permanentes face aux certitudes de Sébastian finissent par être lassantes, totalement injustifiées  et ce jusqu'au bout, j'ai eu beaucoup de mal à adhérer à son schéma psychologique trop vide lors que c'est un homme très sympathique. L'intensité entre Raf et Sebastian est terriblement  frustrante, autant quelle est passionnante,  mais je suppose qu'il y avait des choix à faire au point de vue scénario même si j'aurais préféré une autre direction. On sent nettement une première partie où les choix des uns et des autres sont encore entre attente fébrile de l'autre, résignation,  espoir et prise de décision. puis cette seconde partie où les choses une fois éclaircies prennent doucement une routine parfois lassante (comme les rapports entre Raf et ses compagnons qui m'ont je dois le dire parfois un peu saoulée, les questions à répétition de Lex sur son passé de journaliste qui reviennent trop souvent sans rien faire avancer ni dans sa psyché ni dans l'histoire).


    En conclusion je dirais que c'est un roman riche et dense dans son contenu, sombre dans son traitement où même les happy end laissent un goût amer sans que cela nous empêche de les attendre avec ferveur. Rien n'est jamais évident ou gagné d'avance, rien n'est rose, sucré  ou trop convenu et ce grâce à un traitement des personnages réaliste c'est à dire plus contradictoire et moins clivant. Un gros point fort pour la personnalité lumineuse et très charismatique de Rafael que j'ai adoré voir se dépêtrer dans ses sentiments, pour moi, c'est le vrai héros du roman.  Un point faible à mon sens : il est difficile de cerner les personnages principaux au bout du compte certains éclipsant totalement les autres par leur charisme beaucoup plus net et on peine à réellement considérer le couple choisi comme le plus justifié . Un roman donc fort bien construit,  palpitant et très mouvementé  tant sur l'action  que  sur les sentiments.


    Attention c'est  là que les spoils arrivent malgré moi puisque ce roman m'a  laissé la tête pleine de questions donc les non curieux pour vous ça s'arrêtera là ! 

            

                                                                           

    Traqués d'Aurore Doignies

     


    Si j'ai assez aimé ce roman il n'en reste pas moins qu'il a soulevé beaucoup de questions auxquelles je n'ai pas trouvé de réponses et qui je dois le dire ont laisse une part de frustration en fin de lecture.


    -Pourquoi ressent-on Sébastian comme renonçant à une relation plurielle pour Lex l'exclusif alors qu'en fin de roman on le trouve représenté comme lui même un exclusif n'ayant jamais pu s'habituer à la facon d'aimer de Raf? 

    -Pourquoi Raf lui même ressent cette terrible souffrance envers le manque d'attention de Sébastian, pourquoi souffrir de ne pas être le plus important à ses yeux alors qu'il est lui même non exclusif? 

    -Qu'est-ce qui motive une femme subtile et rusée  comme Halysia à pousser les deux hommes ensemble au départ de leur couple alors qu'elle sait pertinemment les sentiments qu'ils ont l'un  pour l'autre et qu'elle sait que sébastian n'est pas un homme à  femme?

    -Qu'est-ce qui pousse Storm à aimer Halysia alors qu'il semble depuis toujours profondément amoureux de Raf, on ne tombe pas forcement amoureux d'un troisième parce que le second lui est amoureux de ce troisième? 

    -Qu' est-ce qui a change pour le même Storm entre le moment où il déclarait que c'était Raf et Seb ensemble ou rien et le moment où on a l'impression qu'il n'y a plus que Raf qui compte? 

    -Quand est-il de cet amour si fort que l'on nous décrit  entre Raf et Seb qui au final s'efface au bénéfice d'autres personnes? 

    -Et très sincèrement qu'est-ce que Sébastian trouve à un mec comme Lex là ça me dépasse?

    Ce sont ces quelques questions parmi d'autres qui me laissent un poil perplexe un certain cote brouillon des sentiments des uns et des autres et sur l'approche de cet amour pluriel qui au demeurant reste très touchant et suffisamment explicite pour que quelqu'un  comme moi qui est plutôt du cote de l'exclu puisse parfaitement se dire "ah mais oui c'est tout a fait possible" . Yop.

     

                                                                                 

    Traqués d'Aurore Doignies

     

    Vous le trouverez ici: Traqués

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Dans la série je lis donc je bave, il était attendu et il ne m'a pas déçu, le dernier tome des Marshals de Mary Calmes, publié chez MxM Bookmark, semble clore avec panache une série au couple déjà culte.

     

    Liés à jamais, envers et contre tout: Marshals, T4 de Mary CalmesLe pitch:  Le marshal adjoint des États-Unis Miro Jones a finalement tout ce qu’il a toujours désiré : il est fou amoureux et marié à l’homme de ses rêves – son partenaire Ian Doyle –, il réussit dans son travail et tous ses amis sont eux aussi bien établis. Les choses sont toutes en place, bien comme il faut… jusqu’à ce qu’elles ne le soient plus.

    Le changement n’a jamais été facile pour Miro et lorsque plusieurs situations au travail contraignent son équipe à se scinder et, pire encore, lorsque les qualités individuelles d’Ian et les siennes les orientent sur des chemins différents, il est persuadé que tout vient de partir en fumée. Cependant, avant même qu’il puisse s’inquiéter de l’avenir, son passé vient lui rendre une petite visite, ébranlant son monde davantage encore. Décider de la bonne route à emprunter n’est pas une décision facile, mais alors qu’il apprend que certains chemins sont façonnés et d’autres encore inexploités, son choix semble être le bon, après tout. S’il parvient à éviter tous les rebondissements, alors peut-être qu’Ian et lui pourront enfin vivre heureux jusqu’à la fin de leurs jours

     

                                                                         * * * * *

    Un tome de conclusion donc qui ne fait pas défaut à ses prédécesseurs avec une fois de plus la suite enivrante des amours de Ian et Miro.

    Si le dernier tome était un peu brouillon celui-ci est sous le jour plus précis et introspectif des questions futures et de la pérennité des choses. Plus que la relation entre nos deux marshals c'est tout leur univers qui se voit chamboulé, bousculé et remis en cause. On y retrouve toujours avec le même plaisir Miro et Ian, leurs collègues de travail, les amies de Miro heureusement toujours présentes pour lui, les différents personnages qu'ils ont pu croiser au cours de leurs aventures et bien évidemment le "prince charmant" qui ne peut s’empêcher de resurgir dans sa vie. Le tout est toujours à l'unisson de l'ambiance créée auparavant avec un monde de beaux hommes par paires qui sont tous toujours aussi parfaits comme si la laideur ou simplement la normalité ne faisaient pas partie de ce dit monde, des dialogues à rallonge comme seule l'auteure sait nous les faire accepter et de l'addiction, toujours plus d'addiction. Bref la formule  Mary calmes dans toute sa splendeur et en tant que fan (après tout c'est elle qui m'a fait basculer dans le mm) je dois dire que j’adhère complètement ! 

    On retrouve cette dynamique sensuelle du couple phare mais comme on le pressentait déjà dans les autres on devine que cette série était en fait plus l'histoire de Miro que du couple.  Si Miro est l’élément moteur de la série c'est tout de même grâce à Ian qu'il se réalise , lui donnant enfin la satisfaction d’être quelqu'un d'important au yeux d'un autre pour qu'enfin il se sente lui même être quelqu'un. Désormais uni à son partenaire dans tous les sens, Miro semble voir s'ouvrir devant lui un monde nouveau fait de possibilité et d'angoisses et c'est la sécurité des certitudes et de l'amour de Ian Doyle qui parachève leur histoire. Miro dévoué à tous depuis toujours, pris dans un amour indéfectible pour son partenaire et un besoin irrépressible de famille se retrouve désormais face à cette recherche inconsciente de parentalité et de fonction nourricière que Sam kage lui révèle malgré lui. De nouvelles perspectives, de nouveaux enjeux qui jonglent du travail à la vie privée ne les dissociant vraiment jamais et c'est cette fois la force de tout son entourage et leur appui qui porte littéralement notre mashal Jones. 

    C'est un tome plus sombre car on plonge encore un peu plus dans la psyché blessée du jeune Miro orphelin toujours bien tapi sous l’étoile du marshal et son rapport trouble à un certain serial killer, comme cette supposée soumission à son ancien béret vert, permettent au lecteur une approche plus sensible de l'homme et de ses failles. Brèches bien entendu largement comblées par l'attention d'un homme fougueux au possible, tendre et terriblement attachant par son petit coté enfant sauvage (ouiii les connaisseuses ont compris que je parlais de superIan) qui nous donne par la même occasion un véritable showroom de sensualité, de moments plus câlins et de petits aperçus de vie privée tellement touchant. C'est chaud, c'est torride (comme ça l'a toujours été d'ailleurs ) et va falloir sérieusement préparer vos mouchoirs (pas pour les larmes ...non non..pour la bave surtout croyez moi !).

    Un récit très équilibré, très rythmé qui livre une parfaite apogée d'une saga qui en un seul premier tome avait subjugué bon nombre de lectrices grâce à une dynamique toute propre a l’écriture de Mary calmes mêlée de moments complexes et d’échanges intimes où l'amitié prend autant de valeur sentimentale que l'amour. Une série dont les héros auront très vite fait de rejoindre le podium de Ty et Zane (on me dit dans l'oreillette que Ian est déjà en train de pousser pour se faire une place et que Miro lève les yeux au ciel # cestpasmignonca ) et que je vais quitter à regret (en réalité je songe au vaudou pour forcer l'auteure à nous les ramener !). Une saga terrible, intense et soignée jusqu'au bout de ses couvertures qui m'aura offert frisson, émotion et chaleur jusqu'à la dernière page ! 
    Nous sommes déjà nombreux et nombreuses à avoir craqué sur ce duo, à avoir pesté d'attendre entre chaque tome pour ensuite le dévorer ( à défaut de pouvoir s'attaquer directement à ces deux hommes hein!) en quelques heures effrénées comme de pauvres junkies et pour celles pour qui ce n'est pas encore le cas (oui j'en vois deux ou trois qui se planquent là-bas) je n'ai qu'un seul cri à pousser : mais bon dieu comment vous faites pour être aussi stoïques ?  Yop.

                                                                                   

    Liés à jamais, envers et contre tout: Marshals, T4 de Mary Calmes




    Vous le trouverez ici : Liés à jamais, envers et contre tout: Marshals, T4

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Une surprenante novella d'une centaine de pages, plus thriller que policière, de Daniel French publiée chez Textes Gais en 2019.

    Que dieu me protège de Daniel French

    Le pitch:
     

    Sébastien, un jeune caméraman homosexuel, tue son nouveau colocataire, Nicolas, fraîchement sorti d’une secte religieuse.

    Au fil de l’interrogatoire de police, le lecteur découvre le drame derrière ce geste qui semble, au départ, si gratuit.
    Préface Denis-Martin Chabot.

                 

                     Ξ Ξ Ξ

    Un court roman, à l'accent définitivement québécois, qui se joue en huis clos lors d'une garde à vue.

    Sébastien est seul, transi de peur et et de souvenirs rouges sang qui l'assaillent, il a tué son coloc. Un enquêteur entre dans la pièce où il est détenu et commence alors un long dialogue qui nous restitue le fil des événements sordides qui ont amené un jeune homme bien dans sa peau à commettre l'acte ultime. Il serait bien entendu malvenu de vous la jouer "explications plus claires" puisque la moindre indication serait forcement un spoil. 

    On prend plaisir à découvrir Sébastien à travers ses propres mots et son histoire. Il est difficile de parler d'un style ou d'une plume quand elle vient d'un autre pays même francophone. Il est certain qu'on est face à un vrai parler du pays et c'est tout autant surprenant qu'amusant comme peut l'être un bel accent. Cela, heureusement, ne gène en rien la lecture et nous fait découvrir un tout autre sens de la formulation mais il m'est en revanche impossible d'exercer mon sens critique à ce niveau là.

    Le fil conducteur est rapide et prenant, il crée avec succès sa petite tension même si parfois on sent le héros un peu loin de la panique qu'il est sensé ressentir. L'histoire en elle-même  n'est pas forcement neuve et elle nous renvoie directement sur une Glenn Close hallucinée toute de blanc vêtue. 
    On sent bien que l'inspecteur n'est que le prétexte à la mise en valeur du propos presque "monologue" de Sébastien mais je crois qu'au bout du compte ce personnage aurait gagné à être plus développé  pour nous offrir un réel échange. Un effet miroir des événements qui aurait permis à Sébastien (et à nous) de comprendre comment il en était arrivé la et surtout comment il avait pu laisser les choses dégénérer à ce point. Le rythme du récit souffre donc un peu du manque d'un  autre point de vue qui aurait pu compléter celui du lecteur.

    D'autres personnages évoqués sont également passés un peu à la trappe mais restent suffisamment esquissés pour leur donner une réelle participation au climat froid et clinique de la tragédie. L'ensemble me donne l'impression d'être trop concentré sur le héros principal et prend le risque de perdre de cette nervosité et de cette dynamique qu'auraient pu apporter les personnages secondaires servant souvent à ponctuer à demi mots une tension progressive et angoissante.

    L'aventure est toutefois originale, bien écrite, actuelle et nous révèle un peu de ces dernières années d'un jeune trentenaire gay à Montréal. Le titre et la dernière phrase sont le paradoxe exacerbé de cette sordide expérience que traverse le héros et c'est un point final qui fait preuve d'astuce  et de clin d’œil très pertinent. Un court récit qui me change de mes lectures habituelles, qui dépayse par ses origines et son vocabulaire nappé de sirop d’érable et qui malgré tout fait son petit effet. Yop 

                                                                         

    Que dieu te protège de Daniel French

     

     

    Vous le trouverez ici :Que dieu te protège.


      
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    2 commentaires
  • L'héritage meurtrier de C.S. Poe

    Éditions : Juno Publishing

    Sortie : 21 Mars 2019

    Aubrey Grant vit dans le paradis tropical de la vieille ville de Key West, où il possède un joli cottage, un vélomoteur, et un travail génial de gérant pour la propriété historique d’un ancien capitaine de la marine. Avec son bientôt-petit-ami, le séduisant agent du FBI Jun Tanaka en visite pour un peu de repos, rien ne pourra nuire à leurs projets de vacances, même pas la narcolepsie d’Aubrey.

    Mais un squelette dans un placard de la maison historique de la famille Smith leur met des bâtons dans les roues. Malgré les tentatives d’Aubrey et de Jun de profiter de leur temps ensemble, l’identité du squelette les entraîne dans un mystère dont les origines remontent à plus d’un siècle. Ils découvrent l’histoire d’un trésor perdu depuis longtemps, le roi des pirates auquel il appartenait et un meurtrier des temps modernes qui ne reculera devant rien pour trouver les richesses cachées.

    Le partenariat improbable entre un agent spécial et un historien peut être exactement ce qu’il faut pour percer ce mystère et enfin mettre un terme à une vieille tragédie de Key West. Mais tandis qu’Aubrey traque le X qui marque l’endroit du trésor, un seul faux mouvement pourrait être le dernier.

     

    &&&&&

     

    Aubrey Grant est un historien en charge d'une maison célèbre ayant abrité un capitaine de marine à Key West  en Floride dont il gère l'entretien et la rénovation avec succès et efficacité. Il est impatient de retrouver l'agent du FBI Jun Tanaka qui est en passe de devenir son petit ami et qui lui rend visite pour de courtes vacances. Mais rien de se passe comme prévu, de congés idylliques dans un lieu de rêve, ils vont se retrouver à enquêter dans le présent mais aussi dans le passé sur les traces de pirates opérant dans la région plus d'un siècle auparavant. Jun se retrouve à suivre un Aubrey au tempérament fougueux et curieux pour démêler bien des mystères.

    L'approche de l'histoire a été pour moi très attrayante d'une part par la couverture et d'autre part par le résumé. Le livre a tenu toutes ses promesses question histoire, suspense, romance, mon seul bémol est sur les personnages de la couverture- bien que magnifique- qui sont trop jeunes par rapport aux ages respectifs qu'ils ont dans le récit. C'est pas vraiment un gros point négatif, il suffit de les imaginer plus vieux!

    Le côté sentimental apparaît différemment des autres romans, car leur relation est déjà un peu esquissée au départ de cette histoire. Ils se connaissent depuis des années et concrétisent enfin la relation qui s'est tissée et a évolué petit à petit entre eux depuis leur rencontre. Ces retrouvailles sont la "cerise sur le gâteau", le "ça passe ou ça casse" pour enfin franchir le pas d'une vraie relation amoureuse. L'auteure a su mêler le côté déluré et volontaire d'Aubrey qu'on devine allant de pair avec son physique et la douceur, la retenue toute japonaise de Jun dont le boulot semble aux antipodes de son caractère. J'ai adoré ce parallèle qui semble improbable de prime-abord mais qui finalement marche super bien et en font une douce romance sans heurt ni anicroche.

    Malgré ce tendre côté sentimental, le thème principal reste l'enquête sur le passé de ce capitaine Thomas J. Smith qui a bourlingué de part les mers et dont l'histoire est loin d'être aussi simple qu'il n'y parait. La recherche d'indices par Aubrey va entraîner Jun le professionnel à mettre son nez dans l'affaire pour protéger l'amateur qui va se fourrer dans des situations assez scabreuses. Le récit montre comment les historiens font leurs recherches à partir de pas grand chose pour finir par émettre une hypothèse voir une vérité sur des faits passés. C'est passionnant de noter l'élaboration d'une théorie à partir d'une petite supposition et toute l'enquête qui s'en suit.

    Parallèlement, une affaire criminelle va occuper Jun et la police locale, où là, on découvre les ficelles judiciaires plutôt qu'archéologiques. Toutes les astuces d'une bonne intrigue sont présentes avec des tas de suspects potentiels, des effractions, des vols, des meurtres, un mélange savamment dosé de suspense pour nous tenir en haleine pratiquement jusqu'au bout. Bien que les deux personnages exercent des métiers différents, ils réussissent à partager chacun leurs talents pour clôturer cette enquête bien dépaysante. Un super bon moment de lecture détente. Rose Taylor

    Merci à Juno Publishing pour ce chouette SP.


    Vus le trouverez ici :L'héritage meurtrier

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Résumé :

    Quand l’inspecteur Peyton de Scotland Yard arrive à Lays Harbour, minuscule port de pêche du sud des Cornouailles, c’est pour y enquêter sur une étrange affaire de meurtre qui bouleverse cette paisible bourgade. Quatre plaisanciers ont été retrouvés morts dans l’épave de leur voilier et ses investigations s’annoncent délicates, surtout quand il croise le regard d’azur d’un suspect des plus troublants.

    La tempête fait rage autour du vieux phare et l’inspecteur Peyton se trouve face à un terrible dilemme. Et si l’implacable assassin qu’il poursuit ne faisait qu’un avec celui qui a ravi son cœur ? Il est prêt à tout pour le découvrir, quitte à mettre en jeu sa carrière. Et sa vie. 

    Date de parution :Novembre 2016     Publié par : Editions Voy'el

    Tempête sur Cave Bay  Inspectuer Peyton, CID-1  de Isabelle Wenta

     

    La première chose qui ressort de cette lecture c'est son ton. Le lecteur à cette impression d'être immergé dans un polar bien noir. "Tempête sur Cave Bay" est un roman policier à n'en pas douter. On y trouve le détective qui mine de rien mène son enquête en ayant un coup d'avance sur les événements, un lieu plus ou moins clos avec d'horribles homicides, des personnages quelques peu dépaysants. 

    Bien que le récit soit contemporain, le cadre lui semble être figé hors du temps. On sent la touche de ces séries de détectives à la fois modernes et vieillottes. Étrangement, ce style s'impose de lui-même. Le tout s'accorde parfaitement et ne dérange pas la lecture. On voit très bien ce village dont les habitants ont cet air revêche et où la technologie n'a pas su corrompre les esprits. C'est une atmosphère particulière qui s'attache le lecteur dès les premières pages. 

    Comme dans tout bon roman policier, on ne cesse de s'interroger au fil de des pages. Mais qui est donc ce meurtrier que l'inspecteur Peyton recherche ? Le mystère reste aussi épais que le brouillard qui s'empare du lieu jusqu'à la fin. Si peu d'indices, voir aucun, dispersés ça et là. Je dois bien confesser n'avoir pas su les voir pour ma part,  mais je me fais tout le temps avoir de toute façon. 

    J'avoue que la dernière partie de ce polar, et notamment les quelques pages de fin, m'a particulièrement troublée. On est si loin des fins que j'ai pu lire jusqu'ici. L'auteur nous sort de notre zone de confort que ça nous plaise ou non. On en ressort avec un cerveau travaillant à cent l'heure sur le devenir de l'histoire et aux interactions futur entre Gabriel et Lawrence. 

    Gabriel Payton est de ces flics taciturnes qui suivent les procédures et font du bon boulot. Il est tiraillé entre son attirance pour ce gardien de phare tellement sexy, le fait de succomber à ses charmes et son enquête. Il est la caricature de l'homme droit pour qui le devoir a beaucoup d'importance à ses propres yeux. Lawrence, ou Laurie, est plus jeune d'une dizaine d'année. Son père étant dans l'incapacité de prendre soin de son plus jeune fils, c'est lui qui prend la relève. Pour cela il devient le gardien du phare et s'occupe de son frère. Il reste un mystère comme c'est le personnage de Gabriel nous semble l'être. On entrevoit de petites choses mais les personnages ne se connaissent pas assez pour tisser ces liens qui les feront se dévoiler.

    "Tempête à Cave Bay" est un roman sombre qui envoûte son lecteur alors que celui-ci se demande déjà ce que la suite des aventures de l'inspecteur Peyton lui réservera. 

    Manon



    Vous le trouverez ici : Tempête sur Cave Bay


    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique