• Éditions : Dreamspinner Press

    Sortie : 27 Aout 2019

     

    À ces quatre mots, un frisson glacé dévala le long de la colonne vertébrale de Miki St John, surtout quand ils émanaient avec une ferveur presque religieuse de son frère en tout, sauf par le sang, Damien Mitchell. Cependant, ces mots n'étaient rien, comparés à ce qu'il ajouta.

    Et nous partons en tournée.

    Quand Crossroads Gin prend la route, Damien espère que cela les rapprochera. Il y a quelque chose de magique dans le fait d'être en tournée, surtout lorsque vous voyagez dans une fourgonnette où il n'y a pas de roadies, de gérants ou d'amants pour servir de tampon. Le groupe est déjà proche, mais Damien sait qu'ils peuvent l'être davantage... des sortes de frères, pas uniquement liés par des liens familiaux, mais aussi par leur intense amour de la musique.

    Tandis qu'ils voyagent d'un concert à l'autre, le groupe est hanté par des erreurs du passé et des démons personnels, mais ils continuent. Pour Miki, Damie, Forest et Rafe, la scène est l'endroit où ils prennent véritablement vie et la musique qu'ils jouent est aussi importante pour eux que l'air qu'ils respirent.

    Mais les démons et les problèmes ne les laisseront pas tranquilles, au cours des kilomètres parcourus, le groupe fera face à ses plus grands défis: dépasser ses défauts les plus profonds et ne pas s'entre-tuer les uns les autres.

     

    &&&&

     

     Miki, Damien, Forest et Rafe ont mis tous leurs différents de côté, intégré toutes leurs diverses fragilités pour faire fonctionner le nouveau groupe : Crossroad 's Gin, leur rêve à tous pour attaquer d'un bon pied une tournée aux travers les USA.

    Autant dire que se séparer de leurs amoureux est dur pour le groupe mais encore plus pour le clan Morgan dont la trouille devient de plus en plus forte au gré d'événements qui jalonnent immanquablement le parcours des musiciens. C'est à croire que malgré un présent plus serein pour chacun d'eux, le quatuor attire la poisse.

    Cinquième roman de la série plus paisible car pas vraiment d'enquête sanglante, explosive ou  limite un peu gore mais plus des petits aléas de la vie -plus ou moins - qui suivent Miki, Damien, Forest et Rafe sur le chemin des hôtels un peu miteux, des scènes délabrées, des parkings sombres , des gens limite louches... Leur tournée se fait à la dure car il leurs faut remettre le pied à l'étrier mais chacun d'eux ressent ce besoin d'aller au delà de leur zone de confort et de se confronter enfin à la vraie vie.

    Un à un chacun des protagonistes va connaitre, va confronter à sa plus grande peur et grâce à leurs conjoints qui ne seront jamais bien loin, affrontera cette angoisse sachant qu'il est aimé, chéri et qu'il fait partie d'une grande famille où l'on se sert les coudes.

    Un volet où l'accent est vraiment posé sur cette notion de tribu Morgan, indéfectible, l'appartenance farouche avec un amour allant au-delà de tout. C'est ce côté matriarcat / patriarcat que j'ai vraiment apprécié, le couple Brigid / Donal fait front envers et contre tout, pour entourer leurs enfants d'un cocon douillet de protection mais aussi d'interdépendances, de liens entrelacés entre tous les membres de ce clan irlandais.

    La lecture est moins prenante puisqu'il n'y a pas vraiment d'enquêtes, de découvertes amoureuses mais elle permet de mettre en place une autre facette des personnages et leur amour commun, leur passion vitale pour la musique. C'est plus doux , moins de tensions mais on s'y plonge toujours avec autant de plaisir. Rose Taylor

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Éditions : Juno Publishing

    Sortie : 10 Septembre 2020

     

    Ceci est le commencement de l’histoire de Josh et Gabe de la série "Teinté de mystères".

    Venez découvrir où tout a commencé !

     

    Éditions : Juno Publishing

    Sortie : 10 Septembre 2020

     

    Gabriel Wyatt est un inspecteur de la grande ville vivant dans une bourgade de l’Ohio. Il s’attend à une existence paisible lorsqu’il déménage de Miami, Floride, mais ce sera bien la dernière chose qu’il trouvera. À la place, Gabe découvre un meurtre, le chaos et un coiffeur à la langue bien pendue qu’il ne peut se sortir de la tête.

    Josh « Jazz » Roman est propriétaire d’un salon de coiffure dans une petite ville, avec des rêves aussi grands qu’il a de caractère. Lorsqu’il se retrouve au milieu d’une enquête qui mène l’inspecteur rêveur sur le pas de sa porte, Josh se rend compte que la plus grande menace qui pèse sur lui n’est pas un meurtrier qui rôde, mais un homme qui veut ce qu’il a juré de ne jamais donner à nouveau : son coeur.

    Les deux hommes nient qu’il y ait quoi que soit entre eux bien que l’attirance soit magnétique. Gabe peut-il convaincre Josh de baisser sa garde ou celui-ci laissera-t-il les douleurs de son passé détruire ses chances de trouver le bonheur ?

     

    @@@@@

     

    J'ai fait le choix de chroniquer les deux volumes ensemble car d'un c'est une suite et de deux la préquelle est plus de la taille d'une nouvelle que d'un roman. Bien que cette préquelle soit petite, elle est géniale à découvrir avant de se plonger dans l'univers du roman et la "grosse enquête" car oui dans les deux, il y a du meurtre, du sang -un tout petit peu seulement- du flic adorable, du salon de coiffure où tout le monde veut aller. Un univers bien ordonné qui sera vite bouleversé, trop bouleversé pour cette petite ville bien tranquille et tout ça, deux fois de suite ! Pour le moment ...

    Josh est coiffeur, il a réussi à créer son propre salon, son univers avec deux de ses amis d'enfance, la clientèle est au rendez-vous avec tous les potins du coin. C'est dans une ambiance agréable, heureuse et paisible que tout va partir en cacahouètes. D'abord, sa voisine dans le premier roman, puis sa première cliente dans le second, l'horreur pour Josh qui va affronter ses pertes difficilement mais aussi le séduisant Gabe dont le premier contact l’horripile pas mal.

    Gabe est policier et avec son collègue, ils vont poursuivre les enquêtes bon train même si les soupçons vont vite s’orienter vers Josh. Mener de front ses investigations et lutter contre son attirance magnétique envers Josh ne se révélera une mince affaire pour le stoïcisme de Gabe.

    Ce sont les premières écritures que je découvre de cette auteure, et son style m'a beaucoup plu, tout est rondement manœuvré pour détendre le lecteur, il y a une bonne dose de polar, pas trop sanglant mais avec suffisamment de suspense pour que ça soit cohérent et qu'on ait envie de savoir qui est responsable de quoi. Il y a des événements qui surviennent qui m'ont laissé comme surprise dans le bon sens,  qui ont stimulé mon intellect à la recherche du coupable et m'ont passionné autant que pour les auteurs de polars purs.

    D'autre part, la rencontre entre Josh et Gabe est explosive, ils luttent l'un contre l'autre mais le désir sexuel est intense, ça se sent à toutes les pages ou presque. Lire alternativement leurs pensées, c'est vraiment un truc que j'adore dans les bouquins, ça pose les deux personnages sur un plan d'égalité. On en arrive à les aimer autant l'un que l'autre, ce qui est souvent un peu plus difficile comme exercice pour moi lorsqu'il n'y a qu'un seul narrateur ou un seul point de vue. Là, je dois bien dire que je n'ai pas su pencher vers l'un ou l'autre, ils m'ont tous les deux séduits.

    J'ai passé un super moment en leur compagnie, j'ai d'ailleurs hâte de connaitre la suite. Rose Taylor

    Merci à Juno Publishing pour ce SP.

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Sloe Ride : # 4 de Rhys Ford

    Éditions : Dreamspinner Press

    Sortie : 24 Juillet 2018

     

    Ce n’est pas facile d’être un Morgan. Surtout quand les cadavres commencent à s’accumuler et qu’il n’y a rien que vous puissiez faire pour l’empêcher. 

    Quinn Morgan n’a jamais vraiment correspondu au moule familial. Il rêvait d’une vie avec des livres au lieu de badges et de connaissances au lieu de loi… et d’une vie avec Rafe Andrade, le bad boy, ami de ses frères aînés et l’homme qui a brisé son très jeune cœur.
    Rafe Andrade est revenu chez lui pour lécher ses blessures suite à son éjection du groupe qu’il avait aidé à créer. Toxicomane en voie de guérison, Rafe passe son temps à se complaire dans la culpabilité, jusqu’à ce qu’il se retrouve face à sa dépendance initiale : Quinn Morgan… la raison pour laquelle il a fui la ville en premier lieu. 

    Quand Rafe entend dire que les Sinners sont à lau démarrage.a recherche d’un bassiste, c’est une chance de se racheter, cependant qu’un meurtrier fou se rapproche de Quinn et Rafe est prêt à tout sacrifier – y compris lui-même – pour garder son idéaliste Morgan sain et sauf.

     

    ****

     

    Après les tribulations de Kane / Miki, de Sionn / Damien et de Connor / Forest, c'est au tour de Quinn Morgan de rentrer dans le jeu des amours inatteignables. Depuis qu'il est gamin, il n'a d'yeux que pour Rafe Andrade, le meilleur ami de Sionn et de ses grands frères. Rafe est un bad boy qui a connu maints déboires dans sa vie,  il a été adulé au sein de son groupe au succès mondial, il a eu de nombreux coups d'un soir, il a sillonné les routes pour ses tournées, a pris la grosse tête jusqu'au retour de bâton et sa descente aux enfers accompagnée par la drogue. Ce rappel brutal à la réalité, le rejet de presque tout le monde autour de lui a été l'électro-choc qui lui fait reprendre sa vie en main, se sevrer, et regarder à nouveau vers Quinn, le petit frère très protégé du clan Morgan.

    Quinn est le seul de la famille à s'être éloigné du côté policier du clan pour devenir un professeur universitaire reconnu, apprécié malgré une façon de pensée un peu lunaire. C'est un jeune introverti, qui pense être incompris de sa famille et dont le fonctionnement diffère tellement de ses proches qu'il se sent à l'étroit dans sa tête, seul Rafe semble le comprendre, l'accepter sans vouloir le changer ou le sauver de lui-même.

    Des événements troublants et de plus en plus sanglants viennent à joncher les pas de Quinn au grand désarroi de son entourage et surtout de Rafe qui ne peut supporter que Quinn soit en danger. Les sentiments vont s'épanouir au rythme de l'enquête pour se faire inévitables, forts et addictifs.

    Quatrième tome de cette série addictive tournant  toujours d'une enquête aux méandres glauques mais extrêmement bien ficelée. Savoir Quinn en danger alors que rien ne présageait ce genre de chose au sein de sa vie pépère a été une agréable surprise, j'ai fait beaucoup de spéculations sur l’identité du méchant. De même que voir Rafe se débattre contre ses addictions pour reprendre sa vie en main, choisir d'aimer Quinn envers et contre tous, pour leur propre bien a été tout aussi jubilatoire que l'enquête en elle-même.

    L'auteure nous attrape avec le côté polar mais nous retient nettement avec le côté psychologique, le mode de fonctionnement de Quinn, ayant toujours été vu comme atteint d'un pseudo-handicap pour sa famille plutôt que comme sa nature profonde pour Rafe, est différent de la plupart des gens mais ça n'en fait pas quelqu'un d'à part niveau comportement, juste un être à la sensibilité exacerbée.

    Tout est encore une fois, bien agencé, un brin de suspens, un brin de psychanalyse, un brin de sexe chaud, un brin de famille à la générosité attendrissante, un brin de passion, le tout saupoudré de beaucoup d'amour, de revendication, d'appartenance. Le cocktail est au poil et incite à se plonger dans la suite. Rose Taylor

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Tequila Mockingbird : # 3 de Rhys Ford

    Éditions : Dreamspinner Press

    Sortie : 25 Avril 2017

     

    Le lieutenant Connor Morgan, du SWAT de la police de San Francisco, ne cherchait pas l’amour. Surtout pas avec un homme. Ses projets d’avenir n’incluaient pas Forest Ackerman, un batteur blond aux yeux bruns, aussi sexy que noyé sous les problèmes. Sa famille compte sur lui pour être comme son père : un solide pilier central qui, un jour, guidera le clan Morgan.

    Non, Connor a déjà tout prévu : une carrière dans les forces de l’ordre, une belle maison et une famille. Cependant, lors d’une descente pour une affaire de drogue, il trouve un homme assassiné et perd son cœur en réconfortant son fils adoptif. Ce n’est pas comme s’il n’avait jamais ressenti d’attirance pour les hommes… c’est juste qu’en aimer un ne rentre pas dans ses plans.

    Forest Ackerman n’a vraiment pas besoin de convoiter un flic hétéro, même si celui-ci est partout où il pose les yeux, surtout après la mort de Frank. Il vient juste de se dissuader de continuer à désirer le flic baraqué quand son salon de café devient un champ de tir et que Connor intervient pour le sauver.

    Celui qui a tué son père semble vouloir envoyer Forest le rejoindre dans l’au-delà. Alors que le tueur se rapproche de son objectif, Forest apprend à connaître Connor et se demande ce qu’il va perdre en premier : sa vie ou son cœur.

     

    @@@@@

     

     

    Eheheh avec ce nouveau volume, cette nouvelle histoire, on attaque du lourd avec le superbe et imposant Connor, ainé de la fratrie Morgan qui va se retrouver chambouler lorsqu'il va percuter -dans tous les sens du terme- Forest  lors d'une descente du SWAT.

    On va dire que les embrouilles, les ennuis collent aux fesses de Forest depuis sa naissance, mais trouver son père adoptif puis le perdre aussi violemment remue les sangs de Forest, il est déboussolé, apeuré et noyé dans ses angoisses face à tout ça. Tomber dans les bras d'un géant irlandais n'était pas dans ses intentions mais le destin a encore décidé de lui jouer ce tour. Lui qui s'assume, perdre pieds pour un hétéro n'était pas dans ses projets d'avenir.

    Pour Connor non plus, les sensations qu'a éveillé Forest le perturbent, il fait tout pour éteindre ce feu qui a débuté dans son cœur et qui s'attise de plus en plus à chaque fois qu'il le dévore des yeux. Parce que oui sous couvert d'une enquête qu'il ne peut pas mener, il se surprend à rôder autour du jeune homme et à avoir des palpitations inappropriées.

    Toujours sur la base d'une enquête troublante, un peu terrifiante, de sang qui gicle, de murs qui s’effondrent, le clan Morgan est de nouveau au cœur de la tourmente. C'est ça faire partie des forces de l'ordre de père en fille et fils. Sauf pour Connor qui, lui, ronge son frein, il n'est pas un enquêteur en tant que tel donc devrait se tenir à l'écart de tout ça. Mais le voir aller et venir, luttant à la fois contre sa propre nature, ses sentiments, ses interrogations  et contre les troubles, les tensions que son corps exprime, a été assez intense, plus ou moins émoustillant aussi pour moi. Dans ma tête, je l'ai  quelques fois comparé à une midinette qui se dit "j 'y vais, j'y vais pas, il m'aime, il m'aime pas" donc ça m'a fait souvent sourire.

    Depuis le début de cette série, je me suis attachée aux personnages mais là avec Connor et Forest, j'ai complètement craqué. Leur duo -au départ aussi improbable- m'a rendu encore plus addictive des Morgan, des irlandais et leur voix remplie de whisky et de miel. Connor est devenu mon chouchou en un rien de temps.

    Donc je ne dirais qu'une chose, la série reste addictive au possible avec une tite préférence pour ce tome plein à la fois de violence mais aussi de douceur, d'amour et de passion, n'hésitez plus ! Rose Taylor

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Le retour de Leith de Leta Blake

    Éditions : Juno Publishing

    Sortie : 10 Septembre 2020

     

    La mémoire est tout.

    Après une blessure sur le ring, le boxeur amateur Leith Wenz se réveille pour découvrir que ses plus récents souvenirs ont trois ans de retard. Déconnecté et luttant pour affronter sa nouvelle réalité, Leith doit de nouveau faire face à des révélations douloureuses sur sa famille. Son frère est là pour le soutenir, mais c’est le visage familier de Zach, un homme qu’on lui présente comme son meilleur ami, qui lui fournit le calme dont il a besoin. Jusqu’à ce que la présence de Zach commence à attiser des sentiments que Leith ne peut pas expliquer.

    Pour Zach, être oublié par son amant est atroce. Il cache soigneusement la vérité à Leith afin de les protéger tous les deux d’une douleur supplémentaire. Son désarroi réprimé trouve un exutoire dans le vlogging – un blog qui utilise des vidéos numériques au lieu de texte – où il avoue ses craintes et sa douleur à un Internet sans visage. Mais quand Leith commence à s’ouvrir à lui, les choix de Zach reviennent le hanter.

    Au bout du compte, Leith doit poser à son cœur les questions auxquelles sa mémoire ne peut plus répondre.

     

    # # # # #

     

    Perdre une partie de sa mémoire suite à un combat de boxe qu'il était sur le point de gagner, équivaut à un immense trou noir dans ses sentiments, dans ses amitiés, dans sa vie pour Leith. Perdu dans la recherche de ses sensations, il essaie de trier toutes les pensées qui l'assaillent, tous les non-dits que son entourage lui tait pour son soi-disant bien-être.

    Les rencontres avec les spécialistes se succèdent mais rien n'en sort, il faut que Leith se rende à l'évidence, trois années manquent à sa mémoire notamment Zach, son soi-disant meilleur ami. Il est très troublé par la présence de cet homme, lui qui se pensait, se sentait hétéro, réagit physiquement et aussi mentalement à Zach. Sans comprendre pourquoi, mais plein de questions, il va se rétablir sous les yeux de son frère et ses amis jusqu'au moment où il va bien falloir rentrer chez lui.

    Ce n'est pas ma première lecture de Leta Blake mais j'ai aimé retrouver sa plume pour aborder ce sujet très dur qu'est la perte d'une partie de son soi, de son existence. J'ai suivi le parcours de Leith surnageant dans sa lutte pour "boucher les trous" , pas vraiment avec pitié mais plutôt avec la même peine et la même hantise que lui, qu'il ne retrouve rien de sa vie. D'un côté, vivre la douleur de Leith de ne plus se connaitre et d'un autre, vivre la détresse immense de Zach face à son amour perdu a tourmenté, malmené mon tit cœur dans tous les sens.

    Se mettre alternativement à la place de chaque personnage, ressentir leurs peines déclenchent différents sentiments dont le plus fort est surement de ne jamais avoir à vivre une telle épreuve. Notre passé, tel qu'il puisse être, nous appartient en propre et  fait de nous ce que nous sommes, une accumulation de moments plus ou moins intenses, plus ou moins heureux, d'expériences diverses et variées contribuant à forger notre caractère présent. Perdre tout ça doit être une épreuve traumatisante, déroutante... que l'auteure a su retranscrire efficacement mais sans violence, elle décrit des cas qui rendent tristes, qui tirent quelques larmes. On ne sort pas vraiment indemne de cette belle lecture.

    Je n'ai qu'un conseil, lisez- le pour Leith et Zach, leur amour plus fort que tout. Rose Taylor

    Merci à Juno Publishing pour ce chouette SP.

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Whiskey and Wry : # 2 de Rhys Ford

    Éditions : Dreamspinner Press

    Sortie : 08 Novembre 2016

     

    Il était mort. Et c’était le plus odieux des meurtres. Si effacer l’existence d’un homme pouvait être considéré comme un meurtre.

    Lorsque Damien Mitchell reprend connaissance, il n’a plus de vie, plus de nom. Les médecins de l’asile du Montana lui affirment qu’il est délirant et que ses souvenirs ne sont que des mensonges : il est vraiment Stephen Thompson et il a basculé dans la folie, obsédé par une rock star morte dans un violent accident. Sa chance de pouvoir s’échapper pour retrouver sa vie survient quand sa prison brûle, mais un homme armé l’attend, déterminé à ce que, ni Stephen Thompson, ni Damien Mitchell n’y survivent.

    Avec un assassin sur les talons, Damien s’enfuit jusqu’à la Ville sur la baie, où il fait profil bas, seule façon pour lui de survivre pendant qu’il cherche son meilleur ami, Miki St John, dans les rues de San Francisco. Retournant à ce qui lui permettait de se nourrir avant qu’il ne devienne connu, Damien chante devant le Finnegan, un pub irlandais sur la jetée, pour avoir de quoi manger, et il tombe bientôt sur le propriétaire, Sionn Murphy. Damien n’a pas besoin d’une complication tel que Sionn et, pour aggraver les choses, le tireur – qui ne se soucie pas de faire face à Sionn, ou à n’importe qui d’autre, si cela lui permet de tuer Damien – resurgit pour finir ce qu’il a commencé.

     

    @@@@

     

    Complètement à l'ouest, perdu et pas sûr de son cerveau et ses pensées, Damien le guitariste de Sinner's Gin parvient à s'échapper de l'asile dans lequel il se sent prisonnier à la suite d'un violant incendie et d'un meurtre. Il ne sait plus en qui et en quoi avoir confiance, ne comprend pas ce qui lui arrive et surtout qui il est et où il est. Va commencer pour lui une longue route pour reprendre sa vie en main et retrouver les brides de conscience qui commencent à effleurer son esprit. 

    Ce qu'il est sur de savoir, c'est gratter sa guitare, chanter, le reste est un énorme mystère qu'il tente de percer. Sa rencontre avec Sionn, le patron du bar où il squatte pour exercer son art, le trouble. Pourtant, il refuse de se laisser aller à la facilité, surtout tant qu'il aura des trous de gruyère à la place du cerveau.

    De son côté, Sionn -cousin du clan Morgan- a le cœur qui s'affole à la vue, à l'odeur, à la détresse et au charisme que dégage le beau guitariste. Ce dernier hante son bar et par extension son cœur. Il veut tout faire pour le protéger surtout lorsque un triste individu décide d'anéantir tout ce qui touche à Damien et à sa vie passée.

    Second volet de la série Sinner's Gin où l'on découvre ce qui est réellement arrivé à l'un des membres fondateurs du groupe, le meilleur ami -presque frère - de Miki St John, l’emblématique chanteur. L'auteure nous déroule une histoire policière avec une traine que l'on suit en parallèle par les yeux du tueur et de sa folie et par le duo Damien- Sionn. Voir au-travers les yeux du méchant, de sa folie a été un peu troublant mais j'ai adoré ce contre-pied pris par l'auteure pour intriguer encore plus la lectrice que je suis. C'est intense avec beaucoup de ficelles qui se dévoilent petit à petit, avec des intrigues familiales tordues qui vont profondément atteindre Damien.

    Retrouver Miki, entrer encore plus dans la sphère privé des Morgan, renouer avec sa vie sera le chemin de croix qu'affronte Damien tout en se soignant physiquement. On ressent à chaque page, sa souffrance due aux pertes qu'affichent sa mémoire, le maëlstrom de pensées qui n'arrête pas de traverser son cerveau et ses désirs de plus en plus forts, chauds et excitants pour Sionn.

    L'auteure est sur la même dynamique, la même équipe qui prend juste un peu plus d'ampleur avec des nouveaux personnages venant s'y greffer, on commence à voir comme la trame d'une renaissance pour Damien, mais aussi Miki d'où l'urgence de découvrir les suites.

    Je fonce de suite sur le roman suivant. Rose Taylor

     

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Le petit génie, Pierre dit Pi de Nathalie Marie

    Éditions : Mix éditions

    Sortie : 12 Décembre 2019

    Pierre est un petit génie de l'informatique. Élève précoce, au physique quelconque et à l'allure improbable, il a longtemps subi les brimades de ses « camarades ». Très proche de sa mère et de sa grand-mère, il peut aussi compter sur sa meilleure amie Pascaline. Son seul ami, c'est 3.14, son ordinateur. Sa langue acérée et son intelligence lui ont permis d’affuter son humour : il s’en sert comme d’une arme de pointe et l'utilise sur tous les tons.

    Recruté pour ses talents de hacker, il se retrouve à travailler dans la lutte antiterrorisme. Sa rencontre avec Léo va bouleverser sa vie, et réciproquement. Ce dernier, flic dans le même service, va craquer pour l'original Pierre, dit Pi.

    Leur attirance les surprend autant l'un que l'autre, mais sera-t-elle suffisante pour résister à leurs différences ?

     

    @@@@@

     

    Premier roman de cette auteure dont je découvre la plume avec bonheur par l'histoire de Pi et Léo.

    Pierre aussi appelé Pi est un jeune surdoué, ayant des grands talents de hacker ce qui lui vaut d'être repéré par une unité spéciale de la police pour infiltrer des réseaux terroristes par l'intermédiaire de son PC. Son comportement, son tempérament en font un inadapté social qui craint beaucoup la foule depuis toujours, les gens inconnus mais qui va devoir se retrouver à bosser avec deux flics au physique athlétique, grand sportif et plutôt canon, le mettant super mal à l'aise. Ses deux collègues, bien que surpris par son apparence, son caractère timide et très introverti vont vite se rendre compte de sa perspicacité et de ses capacités mais aussi de sa langue acérée surtout Léonard -Léo- qui va vite craquer pour ses beaux yeux.

    Leur équipe de choc va s'avérer efficace et rendre Pi populaire au sein de la brigade et encore plus auprès de Léo. L'attirance de ce dernier pour Pi va se transformer en coup de cœur, puis coup de foudre mais il va devoir percer la carapace protectrice de Pi pour lui montrer qu'il peut être aimé pour lui, son intelligence et malgré le tumulte permanent de son cerveau qui en fait un être différent, plus ou moins tourmenté et peu sur de lui.

    Bien que le roman tourne autour du monde policier, il s'oriente tout de même plus sur l'acceptation des différences, le fonctionnement cérébrale de chaque être humain et de la tolérance. On suit à la fois l'esprit tortueux de Pi, son conditionnement, son adaptation à la vie qu'il a du appliquer depuis son enfance pour s'en sortir mais aussi la bulle d'incertitude que Léo va faire éclater chez lui en le remarquant et en l'aimant.

    L'histoire n'est ni triste, ni fataliste, malgré des sujets lourds et pesants concernant notamment tout ce qui a attrait avec le harcèlement scolaire, sexuel... J'ai beaucoup aimé  chacun des personnages comme Pi et ses relations particulières avec sa maman, sa mamie,  comme Léo et sa propre tribu familiale. Les relations qu'ils vont consolider au boulot comme en dehors vont apporter la stabilité dont avait besoin Pi pour grandir dans ce monde de "brutes" et s'autoriser à être comblé dans sa vie.

    Un roman qui se lit tout seul et qui ne laisse pas indifférant. Rose Taylor

     

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Sinner's Gin : # 1 de Rhys Ford

    Éditions : Dreamspinner Press

    Sortie : 26 Juillet 2016

     

    Il y a un homme mort dans la Pontiac GTO Vintage de Miki St John et ce dernier n’a aucune idée de la manière dont il a pu arriver là.

    Après avoir survécu au tragique accident qui a tué son meilleur ami et les autres membres de leur groupe Sinner’s Gin, tout ce que Miki veut, c’est se cacher du monde dans l’entrepôt rénové qu’il a acheté avant leur dernière tournée. Mais quand l’homme qui l’a agressé sexuellement dans son enfance est tué, et que son corps est retrouvé dans sa voiture, il redoute que la mort n’en ait pas encore fini avec lui.

    Kane Morgan, un inspecteur de la police départementale de San Francisco qui loue un atelier à la coopérative d’art à côté, suspecte tout d’abord Miki d’être impliqué dans l’assassinat, mais il se rend vite compte que ce dernier est autant une victime que l’homme écorché vif à l’intérieur de la GTO. Alors que le nombre de corps imputable à l’assassin augmente, l’attirance entre Miki et Kane s’enflamme. Aucun d’eux ne sait si une relation entre eux a la moindre chance de réussir, mais en dépit des traumatismes émotionnels de Miki, Kane est déterminé à lui apprendre à aimer et à être aimé… à condition, bien sûr, que Kane puisse attraper le tueur avant que Miki ne devienne sa prochaine victime.

     

    &&&&

     

    Miki Saint Johns est le rescapé d'un tragique accident dans lequel son groupe de musique a péri, seul lui et ses blessures survivent bon gré mal gré depuis ce triste événement qui a détruit une partie de la vie de Miki. Il vit reclus dans son entrepôt qui devrait ressembler à un appartement jusqu'à ce qu'un cadavre soit découvert dans sa belle bagnole et qu'entre en scène le flic badass Kane Morgan. Ce descendant d'irlandais fait partie d'une grande tribu dont beaucoup sont flics, fort de tempérament comme de physique et il va mener l'enquête sur ce corps mutilé. Leur rencontre ne va finalement pas se dérouler comme la plupart des enquêtes car Kane va très vite craquer pour le jeune homme qui semble sujet à beaucoup de casseroles, à attirer les ennuis par paquets sans même sans rendre compte.

    C'est mon premier livre découverte de cette auteure, j'y suis venue par curiosité. Je vous explique, depuis longtemps je suis fan -méga fan voir méga méga fan- de Miro Jones un des personnages de l'auteure Mary Calmes et dans l'un des romans de cette quadrilogie Kane Morgan apparait pour filer un coup de main à Miro lors d'une de ses enquêtes. Elle y parle de Kane et de Miki, ce qui a éveillé mon imagination et ni une ni deux, je me suis lancée dans leur histoire et je n'ai pas été déçue.

    On se retrouve dans un monde fait de policiers, sur une enquête violente visant finalement Miki. Les indices s'accumulent et semblent se diriger vers le lourd passé de Miki. Il patauge dans les souffrances que lui ont fait subir des gens qui auraient du le protéger, le faire grandir et non pas l'angoisser encore plus. Les douleurs mentales mais aussi physiques l'empêchent d'être proches des autres, le cantonnent à s'isoler pour survivre plutôt que vivre. C'est un côté très sombre du roman qui appuie là où ça fait mal, sur les maltraitances sur les enfants, mais aussi sur leurs capacités à rebondir et à grandir malgré ça.

    La lecture de certains passages est difficile tant on peut imaginer la dureté des actes. Mais heureusement, ce livre n'est pas que ça, il est aussi la compassion d'un homme -Kane- qui va trouer la carapace de Miki pour l'aimer, le faire s'aimer et surtout lui permettre de connaitre  les bons côtés de la vie.

    Un bon moment avec une enquête bien ficelée, prenante, haletante mais aussi de la romance, le retour à la vie, avec le droit au bonheur et à la famille. A ne pas rater, je file découvrir la suite. Rose Taylor

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • THIRDS # 4 : Grandeur et décadence de Charlie Cochet

    Éditions : MxM Bookmark

    Sortie : 15 Juillet 2020

     

    Sloane Brodie, chef d’équipe du THIRDS, est gravement blessé après une attaque de la Coalition et l’Agent Dexter J. Daley jure de faire payer Beck Hogan pour ce qu’il a fait. Mais les plans de vengeance de Dex tournent court. Avec Ash en arrêt, récupérant toujours de ses propres blessures, Sloane à l’hôpital, et Destructive Delta dans la ligne de mire de la Coalition, le Lieutenant Sparks ne veut prendre aucun risque. L’affaire est retirée des mains de l’équipe de Dex, l’enquête étant confiée au chef d’équipe Sebastian Hobbs. Dex refuse d’être mis à l’écart alors qu’une autre équipe se lance après Hogan, et il décide de mettre ses anciens talents d’inspecteur des FPH à l’œuvre pour trouver Hogan avant Theta Destructive, quel qu’en soit le prix.

    Avec un rétablissement long et douloureux qui l’attend, Sloane n’a vraiment pas besoin d’un partenaire qui ratisse la ville, surtout quand les mensonges – même s’ils sont bien intentionnés – commencent à s’accumuler rapidement et prendre des proportions démesurées. Le désir de vengeance ne lui est que trop familier, mais certaines choses sont plus importantes, comme l’homme qui a promis de se tenir à ses côtés. Alors que Dex s’aventure sur un chemin obscur, c’est à Sloane de lui montrer ce qui est en jeu, et finalement mettre un nom sur ce qui sommeille dans son cœur.
     
     
    @@@@@
     
     
    Même si c'est le quatrième volume, c'est le premier roman de cette série -je trouve- d'où exsude beaucoup de ressentiment, de violence. Les autres étaient déjà bien remplis d’agressivités mais celui-ci montre un esprit de vengeance encore plus exacerbé.
     
    L'ordre d'Adrasteia est moribonde, la Coalition fortement affaiblie grâce au travail des Thirds mais quelques ressentiments féroces et tenaces ont décidé de faire souffrir la Destructive Delta en commençant par leur chef : Sloane Brodie.
     
    Une tentative d'assassinat visant l'entourage du thérian se soldera par une explosion, des dégâts et surtout un chef d'équipe sur le carreau. Sérieusement blessé, Sloane va devoir se mettre au vert pour se soigner. Son équipe se voit écarter de l'enquête ce qui mettra Dex en mode warrior l'obligeant à se fourrer dans le pétrin jusqu'au cou vis-à-vis de ses supérieurs dont son propre père, mais aussi de ses équipiers et surtout de Sloane qu'il considère désormais comme l'amour de sa vie, son homme.
     
    Bien des mensonges vont s'empiler, des situations délicates vont plus ou moins bien tournées et même si Dex a toute la bonne volonté du monde, il ne peut rien faire seul face à des thérians si ce n'est être blessé voir plus. Peut-être est-ce le moment pour lui de s'ouvrir aux autres, de compter sur eux et de donner une chance à Sloane.
     
    Roman charnière surtout dans l'évolution de leur relation de couple où l'on découvre un Dex plus mordant, qui ne laisse jamais filer sa proie et d'un Sloane qui prend enfin conscience de ses sentiments et e les avoue à lui-même en premier lieu.
     
    Même si le bouquin s'axe toujours sur les enquêtes avec des tas de ficelles dévoilées, des complots mis à jour  ou pas, il approfondit aussi encore plus les rapports au sein de Destructive Delta. D'une forte relation amicale, on sent le moment clé où ils passent tous en mode famille, ce moment où ils font tous blocs les uns avec les autres, au péril même de leur carrière, pour appuyer l'un des leurs.
     
    Il y a toujours aussi cette pointe d'humour savoureuse, marrante et attachante qui est apanage de Dex depuis le début et qui en fait le personnage créant vraiment la cohésion familiale du groupe. Son caractère, sa personnalité, son franc-parler, sa ténacité en font l'acteur phare de cette série et ses interactions avec ses équipiers s'intensifie surtout avec Ash -meilleur ami et allié de Sloane- qui était à la base plus que tendue et qui évolue vers une sorte d'alliance tacite. On sent vraiment les liens se nouer entre les différents personnages et c'est tout aussi addictif que les mystères.
     
    Tout - intrigue comme romance - incite à la poursuite de la lecture des prochains romans, quelques fois l'intérêt s'effiloche mais dans ce cas-là, pour moi c'est plutôt l'inverse, mon envie est croissante de découvrir les dessous, les ramifications car je sens qu'il y a des plans dans les plans, des choses pas nettes qui sont encore à découvrir !!! Rose Taylor
     
     
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Sortie : 13 Aout 2020

    1946. La Seconde Guerre mondiale est terminée. Pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, un tribunal international a été instauré à Nuremberg pour juger les criminels de guerre nazis. Johann von Biehn est l'un d'eux.

    Pourtant, Frank Hawthorne, capitaine de l'armée américaine, défiant les ordres de ses supérieurs, se rend au procès de Nuremberg pour témoigner en faveur de von Biehn et tenter de le sauver.

    Trois ans plus tôt, lors d'une mission ultrasecrète, Frank était parachuté en plein cœur de l'Allemagne pour assassiner l'homme même qu'il défend maintenant. Son séjour forcé dans la propriété des von Biehn dans le Spreewald, avait fait découvrir à Frank, derrière la façade du glacial officier nazi que Johann cultivait, un homme tendre et plein d'humanité, désespéré de sauver sa bien-aimée Allemagne de l'horreur nazie.

    Et auprès de Johann, Frank, le soldat sans attache, avait trouvé ce qu'il ne cherchait pas ni n'espérait : l'amour.

    Empêché par sa hiérarchie de révéler le contenu de la mission lors du procès, Frank se retrouve bien démuni pour déconstruire l'image que tout dans la carrière de von Biehn a mise en évidence. Il se doit de trouver un stratagème qui puisse éviter à Johann une exécution certaine tout en respectant le secret qui lui a été imposé.

     

    *****

     A chaque fois que je plonge dans un roman de cet auteur, je me trouve complètement imprégnée par l'intrigue, l'histoire, les personnages, et quelque soit le monde dans lequel je suis embarquée. La diversité de ses univers rend chacune de mes lectures passionnantes et cette dernière n'en fait pas exception.

    J'avais un peu peur à la lecture du résumé, pas peur de lire mais plutôt du contenu, de la dureté de cette période historique et des épreuves se profilant pour ces deux héros qui sont chacun d'un camp différent au cœur d'une guerre en partie due à la folie d'un homme.

    Mais dés les premières pages, j'ai été happée par l'histoire. Elle n'est très longue, mais elle est riche, écrite sous forme de flashbacks entre l'époque présente à savoir le procès de Nuremberg et des événements passés au cours de l'été 43 en plein conflit armé. Rien d'oppressant -si ce n'est la situation de Johann Von Biehn- mais plutôt une belle leçon de vie, d'amour, se battre pour ses convictions, sa patrie sans en tirer la moindre gloire, juste vouloir, désirer une existence à son image.

    Les deux héros sont émouvants, attachants, complets lorsqu'ils sont ensemble. L'auteur m'a fait voir une autre facette de la tragédie que représente toute guerre, à savoir qu'il y a toujours deux camps qui souffrent, des gens qui meurent ou qui n'ont jamais  demandé à être pris entre deux feux. Il incite à plus de tolérance, plus de compréhension, d'ouverture d'esprit mais aussi de toujours connaitre deux versions d'un même événement.

    C'est mon second coup de cœur pour cette année et celui-là est énorme, je ne peux que le recommander. Rose Taylor

    Merci à Osiris Brackhaus pour ce merveilleux SP.

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire