• Rocketman de Dexter Fletcher

    Sortie : 09 Octobre 2019

    Rocketman nous raconte la vie hors du commun d'Elton John, depuis ses premiers succès jusqu'à sa consécration internationale. Le film retrace la métamorphose de Reginald Dwight, un jeune pianiste prodige timide, en une superstar mondiale, aujourd'hui connu sous le nom d'Elton John. Son histoire inspirante - sur fond des plus belles chansons de la star - nous fait vivre l'incroyable succès d'un enfant d'une petite ville de province devenu icône de la pop culture mondiale.

     

    @@@@@

     

    Ce n'est pas très souvent que je vous parle de vidéo, donc après les Crevettes pailletées, je m'attaque à un monstre de la pop anglaise : Sir Elton John. Le film raconte une partie de la vie de cet immense chanteur et compositeur, de sa famille, de son enfance, de son adolescence jusqu'à atteindre les étoiles et chuter !

    Je connaissais le chanteur, je suis fan des ses airs, je chante à tue-tête la plupart de ses tubes, et à part savoir qu'il était talentueux, anglais et gay, c'était à peu près tout. Donc lors d'un week-end pluvieux, l'histoire de sa vie a défilé sous mes yeux , et quelle ne fut pas ma surprise de pleurer à chaudes larmes quasiment tout le film. J'ai découvert un personnage bien plus attendrissant, malheureux, malchanceux que ne le laisse supposer le personnage public.

    Rocketman de Dexter Fletcher

    L'acteur Taron Egerton incarne le chanteur avec brio, il a déjà été remarqué dans la série Kingsman dans lequel il joue le rôle d'un gentleman badass au service des plus hautes instances anglaises.

    Rocketman de Dexter Fletcher

    Rentrer dans la peau de ce chanteur aux allures, aux costumes souvent loufoques a été un vrai bonheur, il arrive vraiment à miner les tics et comportements d'Elton John lors de ses concerts. Le réalisateur a réussi la prouesse de lui faire endosser à le fois le rôle mais aussi le physique, il colle bien aux photos de la star jeune.

    Le film commence avec un chanteur désabusé qui déboule dans un groupe de parole où il commence à raconter les moindres détails de sa vie. Le parti-pris de créer un film par flashback est vraiment très sympa, il augmente le côté bouleversant d'une enfance auprès d'un père distant et froid, d'un mère peu affectueuse et égoïste, et d'une grand-mère tendre et adorable, presque la seule lueur d'amour dans ce tableau. Je ne crois pas avoir un film vu véridique qui m'a autant ému, une sensation de tristesse tout au long des deux heures. Voir cet enfant  puis cet adulte en demande constante d'amour est plus qu'émouvant, on se dit que malgré le faste, les paillettes, la richesse et la popularité, cet homme demandait juste un peu d'attention. 

    La fin heureuse qu'on connait à Elton John et son mari ne font pas parti de cette histoire, on suit ses débuts, un partie de sa carrière phénoménale, le sommet de la gloire avec les rencontres douteuses, la drogue, l'alcool, jusqu'à la prise de conscience du vide qu'il ressentait et sa reprise en main. L'émotion est vraiment le fil conducteur du film, pas de patos excessif, juste une sincérité des sentiments. On a envie de le serrer fort dans nos bras pour le rassurer.

    Le côté extravagant de sa personnalité rend tout de même le film flamboyant , plein de folie , de délires avec une panoplie de tenues, de lunettes plus folles les unes que les autres, un régal pour les yeux . Et la musique, qui s'égraine au fil des minutes, nous embarque dans les souvenirs de tubes un peu oubliés, et donne une note festive, dynamique et heureuse au film.

    Rocketman de Dexter Fletcher

    Rocketman de Dexter Fletcher

    Ma dernière partie sera consacrée à sa rencontre avec son parolier : Bernie Taupin qui sera son ami indéfectible malgré les tempêtes, dont le talent se mêlera à la perfection avec le génie d'Elton John.On y découvre un personnage plein de passion pour l'écriture qui grandira en même temps qu'Elton John même si il est moins enclin à s'exposer et à s'exprimer comme le chanteur. Leur génie combiné a mené à tous les immenses sucés qu'on connait tous.

    Rocketman de Dexter Fletcher

    Un chouette film tendre, émouvant à vite voir. Rose Taylor

     

     

    « Amour givré, copines cinglées et crèmes glacées: Amours à L.A de Brooke BlaineProtéger et servir : HERO # 4 de Victoria Sue »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :