• Traque à New York Ty et Zane tome 1 de Madeleine Urban et Abigail Roux

    Résumé:

    Une série de meurtres à New York met en échec la police et le FBI qui soupçonnent que le coupable est un tueur qui envoie des messages indéchiffrables. Mais lorsque deux agents fédéraux affectés à cette enquête sont assassinés, le FBI accorde un intérêt plus personnel à l’affaire.

    On retire l’Agent Spécial Ty Grady de sa mission d’infiltration après l’échec de celle-ci. Il est arrogant, abrasif, mais aussi indiscutablement le meilleur dans sa branche. Mais quand on l’associe à l’Agent Spécial Zane Garrett, c’est la haine au premier coup d’œil. Garrett est la parfaite image d’un agent : sérieux, sobre et concentré, ce qui fait de leur partenariat un cliché parfait ; totalement opposés, le bon et le mauvais flic, le couple improbable. Ils se rendent compte d’emblée que leur partenariat leur causera plus de problèmes que le manque de preuves laissées par le meurtrier.

    Pratiquement avant que leur affectation ne commence, le meurtrier frappe à nouveau – s’en prenant cette fois à eux. Maintenant en cavale, essayant d’attraper un homme qui fera tout pour tuer ses poursuivants, Grady et Garrett devront apprendre à travailler ensemble avant qu’ils ne deviennent deux encoches de plus sur le couteau du meurtrier.

    Date de parution: Octobre 2013     Publié par: Dreamspinner Press

     

     

    Un premier tome haut en couleur, dans lequel Ty et Zane font connaissance et où l'action est présente. La rencontre des agents fédéraux peut être qualifiée d'explosive. On leur impose un partenaire qui à première vue sera un problème plus qu'autre chose.  Convaincus que cette situation ne perdurera pas, ils essaient tant bien que mal de travailler ensemble pour résoudre cette affaire complexe qu'on leur confie. D'ailleurs, je reste bluffée de l'inventivité des auteures quant au mode opératoire de ces crimes et le choix du coupable. Je ne m'y attendais absolument pas. 

    Les personnages principaux sont complexes. Une première rencontre qui fait des étincelles, puis ils commencent à s’apprécier, cèdent à l'attraction commune qu'ils ressentent l'un envers l'autre. Ils se dévoilent peu à peu au grès de leur enquête. Les agents Garrett et Grady, même si ils possèdent un caractère indépendant, se soucient de l'autre. L'enquête leur apporte nombre de blessures plus ou moins graves qui les forcent à baisser leurs gardes. Ces moments les poussent à se parler. Ils ne se dévoilent pas totalement. Ces instants permettent juste d'en apprendre un peu plus sur chacun.

    Quant à leurs personnalités... le champs des possibles est ouvert. J'ai personnellement beaucoup aimé cette sorte d'échange d'attitude entre ces deux hommes après qu'ils se soient vus obligés de se retirer de cette enquête. Je trouve ça fascinant. On sent des failles chez chacun d'eux. Ils sont loin d'être parfaits. Que ce soient les addictions de Zane ou les secrets de Ty, tout cela les rend plus humains à nos yeux. 

                                                                                                                                     Manon

    https://amzn.to/2J5p5rQ

    « L'autre Dracula : Ou Les carnets secrets de Jonathan Harker de Tony MarkComment se comporter comme une personne normale de TJ KLUNE »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 26 Avril 2018 à 10:13

    Une lecture addictive. Des personnages comme je les aime. Ty et Zane mes héros préférés. Ce sont eux qui m'ont donné envie d'écrire du M/M, donc je ne peux pas dire mieux que je les aime :)  

      • Jeudi 26 Avril 2018 à 10:30

        et comment !! le secret de l'addiction ? lire un ty/zane!!

      • Jeudi 26 Avril 2018 à 21:56

        Je suis bien contente que vos routes se soient croisées ^^

    2
    Djambotte
    Mardi 8 Mai 2018 à 16:46

    J'adore aussi, seul reproche mais ça c'est parce que je suis une âme sensible, le pauvre Ty s'en prend toujours plein les dents... A ce rythme-là il sera plus couturé que la créature de Frankenstein quand la série sera finie.  A chaque fois, je me ronge les ongles, je me dis qu'il est foutu... bref je souffre.  Ah si les héros pouvaient se venger de leurs auteur(e) !!

      • Jeudi 10 Mai 2018 à 16:43

        Je vais penser à toi Djambotte lorsque je lirai la suite!

    3
    Mardi 8 Mai 2018 à 16:52

    merci Manon :) kiss

      • Jeudi 10 Mai 2018 à 16:44

        biggrin

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :