• Le Ma^tre de maison est un alpha de Fuyu Natsushita

    Editions : Boys Love/ Hana Collection

    Sortie : 05 Mars 2019

    Kazumasa, récemment marié, s'accommode parfaitement de son nouveau rôle d'homme au foyer, d'autant qu'il aime passionnément son époux, le beau Takaomi.
    Par contre, le sexe, c'est une autre affaire : ils sont tous les deux seme ! Et il est hors de question pour Kazumasa de laisser quoi que ce soit approcher son arrière train, même si le contrat de mariage lui impose de rapidement donner naissance à un héritier pour le clan de son conjoint... Mais Takaomi non plus n'a pas l'air prêt à échanger les rôles, et tient à respecter les envies de son partenaire.
    À situation désespérée, méthode désespérée : Kazumasa va tout mettre en œuvre pour apprendre à faire fondre son amant, même si pour cela, il doit tester lui-même. Entre quiproquos, scènes chaudes et moments de tendresse, le charmant couple arrivera-t-il à ses fins ?

     

    ****

     

    Avant de commencer ma petite critique, je dois vous parler de l’omegaverse que l'on retrouve souvent dans les yaois mais aussi dans quelques romans MM. C'est un univers fantasmé dans lequel des hommes pourraient tomber enceinte, avoir des chaleurs, le lien suivant vous en dira bien plus que le sujet : http://www.yaoi-pulse.com/omegaverse-la-nouvelle-tendance-bl-au-japon/

    Partant du principe que cette situation existe, les yaois prennent une sacrée dimension, en tant que scientifique pure et dure, je n'ai eu aucun mal à intégrer l'idée pour mes lectures, qui sont finalement faites pour ça, le dépaysement, l'improbable, le fantasmé, l'impossible....

    Kazumasa et Takaomi sont unis ensemble comme on unit de grande famille plus par intérêt que par amour. Leur histoire débute comme un mariage d'utilité et qu'ils soient deux hommes ne changent rien à l'affaire, surtout au désir des deux familles de voir un héritier naître très vite de cette union.

    Le Maître de maison est un alpha de Fuyu Natsushita

    Le Maître de maison est un alpha de Fuyu Natsushita

    Mais voilà les deux jeunes hommes sont tous deux seme -celui qui domine- et plus enclins aux relations hétérosexuelles qu'homosexuelles ce qui leurs posent de petits soucis d'adaptation dans l'intimité. Bien qu'une relation de plus en plus intime naît entre les deux hommes, aucun ne veut céder sur qui fera quoi à l'autre.

    Le Maître de maison est un alpha de Fuyu Natsushita

    Kazumasa, subissant de plein fouet la pression familiale de la mère de Takaomi, va finir par demander  l'aide d'un spécialiste de la sexualité. Ses manières et façons de faire complètement hors-norme vont entraîner Kazumasa vers des plaisirs qu'il ne soupçonnait pas mais qui lui laisse entrevoir des perspectives nouvelles pour son couple.

    Le Maître de maison est un alpha de Fuyu Natsushita

    Mais lorsque Takaomi découvre le pot-aux-rose, tout part en vrille et va se compliquer entre eux, il faudra bien de la patience et de la compréhension, sans parler des interventions extérieures pour rétablir leur couple et voir le bonheur frapper à leur porte.

    La première chose qui m'a super tenté, c'est le graphisme comme souvent, il est à tomber, le coup de crayon de la mangaka est précis, les traits sont beaux ce qui rend les personnages très expressifs.Toutes les pages sont un régal pour les yeux, l'histoire quant à elle commence de façon un peu bateau, mariage arrangé pour garder les privilèges et l'argent dans un certain niveau de vie social. Le début est assez confus ce qui rend la lecture un peu ardue au départ, l'arrivée ou l'intervention de certains personnages ne sont pas toujours très clairement identifiées ce qui fait perdre de la fluidité au récit. Malgré ce léger point, l'humour et le décalage dus au thème en font un one-shot à découvrir, un bon moment de lecture tout de même. Ce n'est pas le yaoi le plus clair sur l'omegaverse mais la fin est super mignonne. Rose Taylor

     

    Vous le trouverez ici : Le maitre de maison est un alpha


    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Éditions : Boys Love / Hana Collection

    Sortie : tome 1 : 04 Mai 2018 / tome 2 : 17 Janvier 2019

    Tome 1 : Mitya, taciturne métisse russo-japonais, n’ouvre son cœur à personne... excepté Asahiko, un jeune homme mystérieux et fidèle à ses désirs. Dès leur rencontre, les deux garçons sont tombés éperdument amoureux l’un de l’autre. Bien qu’ils ne vivent que pour eux, s’idolâtrant presque, il reste certaines blessures qu’ils sont toujours incapables de se confier. C'est alors que Mika, ancienne fréquentation douteuse d'Asahiko, vient se mêler à leur relation...

    Tome 2 : Mitya a connu l'amour grâce à Asahiko, ce garçon qui avait peur d'aimer. Depuis qu'ils se sont trouvés, les deux jeunes hommes se sont enfermés dans un monde bien à eux, totalement dépendants l'un de l'autre. Lorsque Mika, une ancienne connaissance d'Asahiko, tente de semer le doute dans leur relation, Mitya décide de s'ouvrir et de faire part de ses sentiments profonds. Bouleversé par sa franchise, Asahiko aimerait en faire autant. Parviendra-t-il à affronter ses démons et à se confier à celui qu'il aime tant?

     

    &&&&

     

    Dimitri Saitô alias "Mitya" et Asahiko Mimori alias "Asa" sont tous deux étudiants au sein d'une école où ils attirent facilement l'attention, l'un Mitya est un métisse russo-japonais grand avec un physique slave et l'autre Asa est plus petit mais très magnétique, charismatique. Leur rencontre va les amener à se dévoiler l'un à l'autre afin de les sortir de leur enfermement respectif.

    Mitya a été délaissé par sa famille du fait de son physique qui ne rentre pas dans les standards asiatiques et vit donc seul, renfermé, taciturne et assez réfractaire aux autres. Asa malgré son caractère solaire, cache des blessures lui pourrissant la vie, il a perdu ses parents très jeune et il est ensuite tombé éperdument amoureux de cet oncle qui l'a élevé.

    Deux personnalités pleines de doutes, de traumatismes mais qui vont se trouver et s'aimer malgré toutes les embûches apparaissant sur leur route. Ils seront confronter à des amis un peu envahissant et un ex qui se mêle de ce qui ne le regarde pas semant le trouble par-ci par-là.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La première vision que j'ai eu de ce diptyque, c'est la couverture pour le tome un comme pour le tome deux, elles sont juste à tomber montrant des physiques aux antipodes l'un de l'autre mais d'une  grande beauté. L'histoire n'est pas particulièrement noire, ou inédite mais elle est accrocheuse par le petit plus que la mangaka insuffle dans le rythme de leur quotidien. Ils ont tous les deux des tas de casseroles qu'ils affrontent très bien ensemble depuis qu'ils se sont trouvés.

    L'attraction intense se sent dés que mitya et Asa sont ensemble, ils sont très fusionnels ce qui entraine des scènes très cocasses et un peu surréalistes au sein du lycée. Une panoplie de personnages secondaires plus ou moins sympathiques va pimenter ce coup de foudre ce qui rend leur amourette un peu moins prévisible mais qui entre dans la mécanique de la plupart des yaois sur ce thème.

    Un joli petit manga sur le coup de foudre entre deux beaux gosses qui vont avoir un effet tellement bénéfique l'un sur l'autre qu'ils en sont adorables à découvrir. Juste pour prouver que l'amour peut ramener l'espoir, la joie et le bonheur qu'on pourrait avoir oublié à un moment donné au cours de sa vie. Rose Taylor


    Vous les trouverez ici : Tome 01 et  Tome 2

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Ginza Neon Paradise d'Unohana

    Éditions : Manga Taifu

    Sortie : 27 Septembre 2018

    Tokyo, quartier de Ginza, 1948. Aoi, au bord du désespoir, attend le retour de son ami d'enfance Takahiko depuis la fin de la guerre. Celui-ci débarque un jour sans crier gare et lui avoue nonchalamment qu'il est revenu depuis deux ans, mais qu'il n'a pas trouvé le temps de le prévenir... Aoi explose de rage, lui n'a pas été capable d'oublier la nuit qu'ils ont passée ensemble avant son départ. Qu'est-il arrivé à son ami après la guerre ? Pourquoi n'a-t-il donné aucun signe de vie ? Désormais, Aoi veut des réponses aux nombreuses questions qui le tiraillent.

     

    @@@@@

     

    Petit one-shot sur le Japon -surtout le quartier de Ginza- d'après-guerre occupé par les américains où Aoi évolue en tant que traducteur côté boulot et surveille le retour de son ami d'enfance Takahiko côté sentiment. 

    Ginza Neon Paradise d'Unohana

    Aoi n'a pas été envoyé au front grâce ou à cause de ses capacités linguistiques, il a beaucoup souffert d'être ainsi écarté de son devoir. Il a toujours été passionné par l'étude de l'anglais même si c'était mal vu à cette époque, il a persévéré jusqu'à le maîtriser à la perfection, faisant de lui une référence. Takahiko, lui, est un jeune homme issu d'une famille aisée, ayant passé une grande partie de sa vie à être plus que désinvolte. Malgré son laxisme affiché et revendiqué, c'est un être doux et apprécié par beaucoup excepté ses propres parents.

    Ginza Neon Paradise d'Unohana

    Juste avant d'être envoyé au front, Takahiko passe une nuit d'amour avec Aoi puis part en Europe. Aoi tombe profondément amoureux de lui et attend pendant quatre très longues années son retour afin de mettre des mots sur ses sentiments. Il se désespère jusqu'au jour où il le retrouve inopinément dans un club de Ginza, tout beau, tout fringuant et son indignation éclate quand il apprend que Takahiko est rentré depuis quelques années.

    Ginza Neon Paradise d'Unohana

    Aoi pense que finalement rien n'a changé dans le comportement frivole de son ami, ce qui lui laisse un goût bien amer mais une tierce personne va fourrer son nez dans ce sac de nœuds  afin de les remettre tous les deux sur de bons rails.

    Ginza Neon Paradise d'Unohana

    Une jolie histoire d'amour dans un Japon déchiré d'après-guerre à une époque où l'homosexualité est loin d'être aussi bien perçue que maintenant surtout suite aux sentiments de déshonneur dus à la défaite. La mangaka traite avec douceur du sujet de l'attente fébrile de l'être aimé avec toutes les incertitudes liées aux violences de la guerre, à l'absence de nouvelles même moindres ainsi qu' aux sentiments développés par un jeune homme sans savoir s' ils sont partagés et encore moins exprimés.

    Ginza Neon Paradise d'Unohana

    De magnifiques graphismes avec des sentiments bien exploités et facilement compréhensibles qui m'ont fait adorer ce manga abordant un thème peu vu. On ne voit rien sur la guerre mondiale en elle-même, il y a plus un avant et un après, entre deux amis qui ont des conceptions de la vie différente de part leur naissance et leur caractère. On sent l'un suivre l'autre plutôt que de s'affirmer réellement. Depuis leur enfance, leur duo fonctionne même si l'un souffre plus du comportement du second mais l'accepte comme une évidence. Ce mélange de sentiments que l'on découvre par flashbacks, nous fait découvrir Aoi et Takahiko mais aussi le quartier animé de Ginza à Tokyo avec les clubs et le grain de folie des années folles qui y régnaient et qui baignaient le quotidien des deux hommes.

    Ginza Neon Paradise d'Unohana

    Il ne me reste plus qu'à dire qu'il est à découvrir pour changer des étudiants, des employés de bureau et autres et surtout plonger dans la douceur du monde d'Aoi qui est tellement touchant  et attachant... Rose Taylor




    Vous le trouverez ici: Ginza neon paradise 
     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Blue Lust tome 1 de Hinako

    Éditions :  Manga Taifu

    Sortie : 22 Novembre 2018

    Un après-midi chaud d'été, Hayato aperçoit une silhouette sur le toit de son lycée. Il s'agit de Sôma, un élève silencieux et asocial qui vient d'être transféré. Poursuivi par un passé douloureux qui lui a laissé mauvaise conscience, Hayato ne peut s'empêcher d'imaginer le pire et court le rejoindre. Touché par sa gentillesse, Sôma va pu à peu s'ouvrir à lui et lui raconter sa déchirante histoire, puis retrouver le sourire. Seulement, le passé de Hayato ne semble pas vouloir le laisser en paix...

     

    °°°°°

     

    Hayato rencontre Sôma dans des circonstances un peu bizarres. Croyant le jeune homme sur le point de se suicider, Hayato court à son secours pour l'empêcher de commettre un acte fatal.

    Blue Lust tome 1 de Hinako

    Comprenant que Sôma ne voulait pas attenter à sa vie, les deux jeunes hommes se mettent à discuter sortant un peu Sôma de son marasme. Cet épisode troublant a fait remonter un fait similaire dans l'esprit d'Hayato qui pensait l'avoir enfermé dans un coin sombre de sa mémoire.

    L'attitude renfermée et effrayée de Sôma va pousser Hayato à vouloir en savoir plus sur lui. Il veut percer les mystères de cet étudiant timide qui semble conserver de profonds secrets .

    Blue Lust tome 1 de Hinako

    La persévérance d'Hayato ainsi que sa gentillesse vont parvenir à percer la carapace de Sôma, jusqu'au moment où Sôma se jette sur Hayato et l'embrasse avec passion. Hayato déstabilisé arrête Sôma dans son élan, lui promettant de ne rien dévoiler de sa sexualité au lycée.

    Blue Lust tome 1 de Hinako

    Sôma, honteux de son comportement, se réfugie dans son isolement et explique à Hayato qu'il ne se supporte pas d'être différent, qu'il fuit son passé parce que le regard des autres et leurs propos insultants le terrifient, le blessent au plus profond de lui.

    Hayato, repensant lui-même à la douleur similaire qu'il avait infligé à un garçon, affronte ses démons intérieurs, ne dévoile rien à personne et fait de Sôma son ami.

    Blue Lust tome 1 de Hinako

    Sôma, peu à peu reprend confiance lui lorsqu'il comprend vraiment qu' Hayato ne trahira pas son secret et qu'il est de son côté.Une sorte de libération s'éveille en lui, lui permettant de mieux s'intégrer, de se faire un cercle d'amis, de sourire de plus en plus.

    Blue Lust tome 1 de Hinako

    Tous ces changements vont perturber de plus en plus Hayato, une amitié sincère se développe et même plus pour Sôma qui tombe amoureux d'Hayato en silence pour ne pas choquer ni déplaire à ce dernier. Jusqu'au moment où un ancien ami de Sôma demande à le revoir, Hayato éprouve un pincement bizarre au cœur....

    Un premier tome tout doux malgré les sujets difficiles abordés comme le rejet de soi face à la sexualité, l'affrontement du regard des autres. La mangaka traite, ici, les deux rôles : la victime mais aussi le persécuteur -l'ayant fait sans vraiment pensé à mal- et la difficulté de s'accepter, de se pardonner et surtout d'affronter des sentiments qui deviennent impossible à occulter.  Les graphismes sont magnifiques, elle reste surtout centrée sur les personnages, elle s'attarde sur les expressions des visages et des mains, les décors passant souvent au second plan s’effaçant complètement quelques fois.

    Elle arrive à nous placer des deux côtés du problème, on enrage pour tous les soucis que Sôma a dû affronter mais on compatit aussi pour Hayato qui compose avec ses indiscrétions, le malheur qu'il a causé à un jeune homme -qu'il finit par comparer à Sôma- les remords qu'il porte comme un fardeau et qui l'empêchent d'être vraiment sincère avec Sôma. La lecture de ce manga laisse un goût doux-amer qui demande urgemment la suite et nous amène à nous questionner quant au devenir de leur relation ... Rose Taylor

     

    Vous le trouverez ici :  Blue Lust t1

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Celle que je suis : tome 1 de Bingo Morihashi et Suwaru Koko

    Éditions: Akata

    Sortie : 10 Janvier 2019

    Tokyo, année quatre vingt, Yûji Manase est étudiant. Il vit avec deux secrets dont il n'a jamais parlé à personne: d'une part, les sentiments qu'il éprouve pour son ami de longue date, Masaki Matsunaga et de l'autre, le malaise qu'il ressent vis-à-vis de son corps. Mais un jour, quand sa sœur laisse une robe dans son appartement, Yûji pose la main dessus et...Il ne se doute pas alors que ce simple geste bouleversera à jamais sa vie.

     

    @@@@

     

    Yûji est un jeune étudiant provenant d'une famille aisée mais qui se sent mal à l'aise au sein de celle-ci, au sein de la société, au milieu de ses amis mais surtout dans son corps, son cœur et son cerveau.

    Celle que je suis : tome 1 de Bingo Morihashi et Suwaru Koko

    Il n'était jamais arrivé à mettre le doigt sur son mal-être profond jusqu'à ce que sa sœur dépose des fringues chez lui pour un film. Ce sac contient une robe de soirée qui fascine le jeune homme.La tentation devient de plus en plus grande jusqu'au moment où il l'essaie, et se sent plus que bien. Une révélation se dessine dans sa tête : il aime être ou ressembler à une femme.

    Celle que je suis : tome 1 de Bingo Morihashi et Suwaru Koko

    Suite à cet épisode perturbant pour lui, Yûji va de plus en plus pencher vers la féminité avec des achats typiquement féminins qui vont l'apaiser dans l'intimité de son appartement.

    Celle que je suis : tome 1 de Bingo Morihashi et Suwaru Koko

    Au vu et au su de tous, il reste un garçon un peu étrange mais un garçon tout de même. Il navigue entre ses études et son club de littératures fantastiques dans lequel il retrouve Masaki, son ami, celui qu'il aime et qu'il convoite de loin en silence.

    Celle que je suis : tome 1 de Bingo Morihashi et Suwaru Koko

    La vie d' Yûji oscille entre des tas de sentiments qui le blessent et lui font mal mais dont il tait la teneur à ses amis. Il vit beaucoup par procuration jusque ce qu'il fasse la rencontre d'un autre étudiant qui lui ouvre les yeux et lui fait comprendre qu'il n'est pas le seul dans ce cas-là et qu'il peut compter sur lui pour parler de sa différence et peut-être même s'assumer.

    Celle que je suis : tome 1 de Bingo Morihashi et Suwaru Koko

    Un joli manga plus que délicat sur un sujet difficile et poignant, mon premier transgenre. Les auteurs traitent le sujet de l’ambiguïté de genre avec douceur. Il est situé dans les années quatre-vingt, d'après le résumé, même si rien au fil des pages ne le laisse vraiment penser à part peut-être le style des robes, donc période plus difficile que maintenant -enfin si on peut vraiment dire ça - avec l’avènement du SIDA et le silence autour de tous ces sujets. Les graphismes sont très accès sur Yûji et montrent très bien la souffrance qu'il ressent mais aussi le soulagement lorsque son isolement "prend " fin. On suit aussi son désir pour son ami Masaki  et sa souffrance face à l'indifférence de celui-ci. On ne peut que compatir -tout en voulant l'aider- au mal-être de Yûji face à tout ce qu'il veut cacher .... J'attends avec impatience le dénouement dans le second tome.... Rose Taylor


    Vous pouvez le trouver ici : Celle que je suis Tome 1

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Staygold de Hideyoshico

    Editions : Hana Collection / Boy's Love

    Sortie : 05 Novembre 2018

    La situation des Nakayama est compliquée. Bien qu'ils ne soient pas tous liés par le sang, les événements ont amené Yûji, son frère, son neveu et sa nièce à vivre sous le même toit. Malgré tout, la petite famille s'en est toujours tirée tant bien que mal, sans souci majeur. Du moins, jusqu'à ce que Hayato dise à son oncle qu'il l'aimait avant de l'embrasser. C'est ainsi que naît un véritable chaos amoureux, tantôt vu à travers les yeux d'un adolescent, tantôt vu à travers les yeux d'un adulte.

     

    &&&

     

    Hayato et Kikka sont deux enfants que leur mère a laissé aux bons soins de ses frères Yûji et Kô pour folâtrer avec un marin.

    Staygold de Hideyoshico

    Ils maintiennent tous un semblant d'équilibre, les grands prenant soin des plus petits malgré l'absence de la jeune femme. Mais un jour, Hayato -treize ans- déclare sa flamme à son oncle Yûji, cet oncle qu'il connait depuis sa plus tendre enfance et qu'il vénère depuis aussi loin qu'il s'en souvienne.

    Staygold de Hideyoshico

    Yûji en reste abasourdi et se pose beaucoup de questions, d'une part sur l'adolescence de son neveu au sein de son collège, ses fréquentations et d'autre part sur la profondeur des sentiments qu' Hayato dit ressentir. S'en suis une période de questionnement pour Yûji et Kô sur le pourquoi / comment appréhender le comportement de leur neveu, lui parler en trouvant les bons mots pour le comprendre sans minimiser ses sentiments et peut-être même lui faire entendre raison.Il n'est aucunement question de sexualité mais bien d'amour, les interrogations viennent de Yûji qui doute que le jeune garçon sache vraiment ce que c'est d'aimer.

    Staygold : tome 1 de Hideyoshico

    Ce premier tome alterne différents points de vue : adulte, enfant, mais aussi passé et présent, ce qui se traduit par une difficulté de compréhension de l'histoire. Les personnages ne sont pas toujours clairement reconnaissables surtout que le mangaka imbrique des histoires dans d'autres histoires.On se mélange vite les pinceaux entre les protagonistes, ce qui est bien dommage car certains passages mériteraient d'être plus explicites, plus approfondis, plus détaillés avec des repères spatio-temporels précis. Malgré ces petits désagréments, ce manga reste plaisant à découvrir et nous donne envie de connaître la suite.... Rose Taylor 

     Vous le trouverez ici : Staygold

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • My pretty policeman de Niyama

    Editions : Hana Collection / Boy's Love

    Sortie : 17 Janvier 2019

     

    Seiji Tajima, propriétaire d'une petite boutique, est un homme léger et insouciant, toujours célibataire à son âge.
    Shin Nakamoto, policier un peu taciturne, lui rend souvent visite lors de ses patrouilles.
    En réalité, les deux hommes se connaissent depuis plus de dix ans, mais ne s'étaient pas revus pendant des années, jusqu'à ce que Shin soit engagé dans le petit poste de police à côté de la boutique.
    Malgré toutes ces années, leur relation n'a pas changé, jusqu'à ce que Seiji, désabusé par le célibat, finisse par se demander à voix haute s'il ne devrait pas s'intéresser plutôt aux hommes...
    Une idée insouciante qui réveille avec force les sentiments amoureux que Shin a éprouvé en secret pour Seiji pendant dix ans !

     

    §§§§

     

    Petite histoire d'amour tendre et passionnée entre Shin Nakamoto : jeune flic de trente ans, très grand, très beau et Seiji Tajima : un homme mûr de quarante ans qui tient la boutique familiale après avoir été lui-même policier.

    My pretty policeman de Niyama

    My pretty policeman de Niyama

    Seiji se désespère d'être célibataire à son âge et se pose la question, en plaisantant, si tenter les hommes était potentiellement une bonne idée. Suite à cette déclaration étonnante, Shin le prend au sérieux et se jette sur lui en lui proposant de sortir avec lui.

    My pretty policeman de Niyama

    Perplexe et très surpris, Seiji n'y prête pas vraiment attention, même si l'idée se met à trotter de plus en plus sérieusement dans son cerveau. Plus il côtoie le jeune flic, plus il s'intéresse à lui et finit par décider de sortir avec lui pour tenter le coup.

    My pretty policeman de Niyama

    Leur relation commence gentillement jusqu'à ce que les hormones de Shin le démange mais passer d'un amour platonique à un amour physique ne va se faire sans rebondissements.

    My pretty policeman de Niyama

    Petit one-shot rafraîchissant plein de malice, Seiji, mûr sur le papier, reste un grand adolescent et ne prend pas grand chose au sérieux. Il plaisante beaucoup, rit de presque tout et finalement se laisse séduire par Shin et son tempérament adorable qui fait tout pour l'avoir, l'aimer. Leur relation ayant débutée près de dix ans auparavant, devient de plus en plus passionnée pour les deux hommes.

    Vraiment un bon moment de lecture qui donne la banane, j'ai beaucoup souri devant certaines situations cocasses. La mangaka met en scène deux personnes complètement à l'opposé l'un de l'autre tant physiquement que de caractère, un petit teigneux léger, marrant et un grand baraqué doux et sentimental qui n'ont rien au commun mais pour qui ça fonctionne. Les graphismes sont chouettes et les expressions de Seiji sont toujours loufoques à cause de la légèreté dont il fait preuve, même si elle est quelques fois feinte. Elle a su amener une situation  où le plus jeune est en réalité le plus mature et de très loin. Il n'y a pas d'histoire policière,pas d'intrigues, juste un policier sexy amoureux transi qui veut toucher à son rêve et assouvir ses fantasmes, il est tenace le bougre !!! Rose Taylor


     Vous le trouverez ici :My Pretty Policeman

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Juste parce que je t'aime de Honoji Tokita

    Éditions : Hana Collection / Boy's Love

    Sortie : 17 Janvier 2019

    Takeru Totoki est un lycéen qui se retrouve sans cesse impliqué dans des bagarres. À l'école, tout le monde a peur de lui, car il a toujours un regard noir... sauf un de ses camarades de classe, Yoshizawa Teo, dont Totoki est secrètement amoureux.
    Mais lorsque Yoshizawa le prend à part pour lui dire qu'il sait que Totoki est amoureux de lui, celui-ci ne sait pas comment réagir... Et encore moins lorsque Yoshizawa lui demande de sortir avec lui !
    Découvrez le premier manga de Honoji Tokita, une histoire d'amour pleine de tendresse où les apparences sont trompeuses !

     

    # # # # #

     

    Takeru Totoki est un jeune étudiant un peu désabusé, toujours seul, renfermé et qui se bagarre beaucoup. Il pense au fond de lui que personne ne fait gaffe à lui, qu'il est juste le gars baraqué au regard noir, souvent couvert d'ecchymoses sur le corps.

    Juste parce que je t'aime de Honoji Tokita

    Jusqu'au jour où un ange de douceur Teo Yoshizawa l'interpelle et commence à parler avec lui. Totoki, secrètement amoureux de Yoshizawa, se retrouve tremblant, gêné devant le jeune homme. 

    Juste parce que je t'aime de Honoji Tokita

    Mais il va falloir de la patience et de la volonté à Yoshizawa pour percer la carapace de Totoki et pouvoir enfin sortir avec lui. Une fois leur relation sur les rails, Totoki se retrouve vite influencé par la personnalité solaire de Yoshizawa: plus de bagarres, de meilleures notes, plus de contacts humains. Totoki va finir par se sociabiliser tout en aimant de plus en plus Yoshizawa, la réciproque étant tout aussi vrai.

    Juste parce que je t'aime de Honoji Tokita

    Même si l'histoire est basique comme étant celle d'un premier amour entre deux étudiants, j'ai plongé dedans à fond. Il n'est aucunement question d'acceptation de soi, ni de rejet de l'homosexualité juste d'une attirance mutuelle qui deviendra de plus en plus forte. Le plus de ce manga est vraiment ce côté " répondra-t'il à mes sentiments?" plutôt que  " je suis un garçon qui aime un autre garçon et c'est compliqué ", ce qui le rend plus léger, amusant et très divertissant.Juste un amour mignon, sincère qui changera les deux protagonistes et ramènera Totoki dans le chemin de la vraie vie avec une meilleure chance d'avenir.

    Juste parce que je t'aime de Honoji Tokita

    Les graphismes sont magnifiques, la mangaka a un coup de crayon qui me plait beaucoup , elle rend les corps magnifiques surtout celui de Totoki qui est super bien foutu, les expressions faciales explicites surtout celui de Totoki qui est touchant de sensibilité, de tendresse, d'envie...Vous l'aurez compris, j'ai été conquise par le personnage de Totoki mais pas que...Rose Taylor

     

    Vous le trouverez ici: Juste parce que je t'aime

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • DeadLock : tomes 1 et 2 de Saki Aida et Yuh Takashina

    Editions : Manga Taifu

    Sortie : 25 février 2016 / 23 Juin 2016

    Tome 1 :

    Yûto, un ancien agent de la brigade des stups (BS), affirme ne pas avoir tué son collègue et avoir été emprisonné à tort. Pour être libéré, il devra identifier un terroriste qui opère depuis la prison. Cependant? Dick, son compagnon de cellule, lui déclare le jour de son arrivée dans la prison d’État de Schelger qu'il fait partie des cibles à abattre.

    Tome 2 :

    Matthew le petit chouchou de la prison s'est fait agresser par un monstrueux détenu. Hors de lui, Mickey décide de se venger. Plus tard, interrogé par les gardiens, Yûto refuse de se mettre à table et finit au trou. Là, il se lie d'amitié avec Neto, un autre détenu condamné au même sort. De retour dans sa cellule, Yûto est affaibli à cause d'une forte fièvre, Dick prend alors soin de lui et devient anormalement attentionné.

    +++++

    Tome 1 :

    Yûto Lenix, ancien de la brigade de stups, se retrouve incarcéré à la suite d'un meurtre qu'il dit ne pas avoir commis.

    DeadLock : tomes 1 et 2 de Saki Aida et Yuh Takashina

    Il se trouve en cellule avec Dick Bandford qui lui enseigne la politique fonctionnelle de la prison de Schelger: une prison sous haute-tension. Il règne une sale atmosphère entre gangs rivaux qui se disputent le pouvoir, l'argent, les trafics en tous genres, les nouveaux-arrivants qui servent de chair fraîche.

    Yûto, pour alléger sa peine, a été approché avant un agent du FBI pour mettre à jour un réseau terroriste dont la tête serait un prisonnier de Schelger

    DeadLock : tomes 1 et 2 de Saki Aida et Yuh Takashina

    Va commencer pour lui un parcours du combattant pour tenter de soutirer des informations sans attirer trop l'attention, sauver ses fesses qu'un détenu veut s'approprier et comprendre l'attitude de Dick son coloc. 

    DeadLock : tomes 1 et 2 de Saki Aida et Yuh Takashina

    Petit à petit, il récolte des indications et commence à cibler quelqu'un, mais ce dernier n'est pas simple à démasquer....

    L'univers carcéral est loin d'être rose, il est décrit comme un microcosme de la société américaine avec des guerres de gang où le racisme est omniprésent, chacun d'eux cherchant le contrôle au sein de la prison mais aussi à l'extérieur. Les violences sont essentiellement physiques -on ne s’embarrasse pas des violences psychiques, pas le temps- et aboutissent à un ramassis de cadavres dont personne n'est responsable, la loi du silence et celle du talion sont le maître-mot de cet enfer. Quelques prisonniers arrivent à créer des liens d'amitié, mais la nécessité faisant loi, il y a toujours un " protecteur" afin de stopper net toutes les dérives potentielles.

    Tome 2 :

    Dans ce second volume, on entre plus durement dans le mondes des viols en milieu carcéral des plus faibles.

    DeadLock : tomes 1 et 2 de Saki Aida et Yuh Takashina

    Yûto se retrouve au trou pour avoir latter le détenu responsable du viol et du tabassage d'un de ses amis. Il y fait la connaissance de Neto, le chef du gang des chicanos et ils développent une sorte d'affection teintée de respect.

    DeadLock : tomes 1 et 2 de Saki Aida et Yuh Takashina

    Malgré cela, les confrontations entre la bande des Mexicains et les Black Soldiers dont le chef, BB a jeté son dévolu sur Yûto dés son arrivée, s'intensifient. La scène finale nous entraîne dans une fin affreuse, dérangeante qui nous fait attendre le prochain volume avec une impatience énorme.

    DeadLock : tomes 1 et 2 de Saki Aida et Yuh Takashina

    Les auteures dont l'une est la romancière, l'autre la mangaka, nous content là un univers violent, malsain, fait de faux semblants, de compromis, de luttes au quotidien et de rasages de murs. Entre le savoir -faut être réaliste, les prisonniers sont loin d'être des enfants de chœur- et le découvrir, il y a un monde, c'est déstabilisant surtout pour quelqu'un comme moi qui vit un chouia chez les bisounours accompagnés de licornes.

    La tension est omniprésente dans les deux volumes, à chaque page, on se demande bien ce qui va tourner cours, qui va clamser  ou se faire massacrer. On finit tout de même par s'accrocher à un petit groupe qui semble moins pires que les autres mais le doute plane sur qui est qui, qui a fait quoi...

    Les graphismes sont beaux, même les méchants ont des traits "mignons", ce qui est en totale contradiction avec l'univers carcéral violent et glauque représenté. On suit Yûto, on s’inquiète de ce qui pourrait lui arriver car même fondu dans la masse, il a un sacré caractère, ne s'en laisse pas trop conter malgré son physique de gringalet !! L'histoire est prenante, bien ficelée, on suit son enquête dans les bas-fonds de la condition humaine, à devoir presque se vendre pour obtenir le plus petit indice, à supporter des situations humiliantes pour s'en sortir et ne pas finir entre quatre planches. C'est une amie qui me l'avait conseillé, et je ne suis aucunement déçue, à mon tour de le conseiller. Le seul point noir est de savoir quand sortira la suite .... Rose Taylor

     

      Vous les trouverez ici :   Tome 1   Tome 2
                                         

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Blue Sky Complex tome 3 de Kei Ichikawa

    Éditions : Hana Collection / Boy's Love

    Sortie : 05 Novembre 2018

    Après tout ce temps passé ensemble, Narasaki et Terashima se comprennent de mieux en mieux sans avoir besoin de se parler. Mais qui dit dernière année de lycée dit grandes décisions à venir. Que faire à la rentrée? Quelle université choisir?

    Narasaki sait qu'il veut rester aux côtés de Terashima et lui propose d'emménager avec lui en Septembre....malheureusement la réponse qu'il reçoit n'est pas celle qu'il espérait!

    Nos deux héros quittent petit à petit l'adolescence pour entrer dans l'âge adulte, avec toutes les décisions importantes que ça implique. Ne manquez surtout pas le dénouement de leur belle histoire!

     

    @@@@@

     

     

    Blue Sky Complex tome 3 de Kei Ichikawa

    Retrouver Narasaki et Terashima dans cet ultime tome était très attendu de mon côté depuis des semaines. Ils sont tous les deux en dernière année, l'année des examens, l'année des choix pour le futur, l'année de la fin de l'adolescence. Narasaki essaie de suivre les pas de son grand-frère et d'entrer dans une université prestigieuse.

    Blue Sky Complex tome 3 de Kei Ichikawa

    Mais il hésite encore beaucoup parce qu'il aimerait d'une part que Terashima le suive et d'autre part que sa mère ne soit pas seule pour élever ses turbulents petits frères jumeaux. Va commencer pour lui une longue période d'interrogation teintée d'envie et de frustration.

    Blue Sky Complex tome 3 de Kei Ichikawa

    De son côté, Terashima, ayant envie d'impressionner son petit ami, remonte sa moyenne, et même si l'avenir lui sourit plus qu'avant, il se pose tout un tas de questions. Les deux garçons vont apprendre à se connaître.

    Blue Sky Complex tome 3 de Kei Ichikawa

    Final tout en douceur, en inquiétude et questionnement pour cette trilogie sur le thème du premier amour hors des sentiers battus. On découvre un peu plus de leur personnalité, on observe leur affection sincère se transformer en amour.

    Blue Sky Complex tome 3 de Kei Ichikawa

    Les graphismes sont toujours aussi beaux, je suis vraiment tombée sous le charme du coup de crayon de la mangaka. Elle arrive à retranscrire les émotions de ses héros surtout pour Terashima. Je ne sais pas pourquoi mais je le trouve tellement plus expressif que Narasaki. On le découvre avec sa sensibilité accrue, le regard soit énamouré, soit aux bords des larmes, soit rougissant... La façon de construire ce récit en alternant d'un personnage à l'autre se fait tout de même plus souvent dans les romans que les mangas, mais là ça rend l'histoire plus authentique et addictive.

    L'histoire -somme toute banale- de deux adolescents qui espèrent que leurs liens ne changeront jamais,avec l'espérance que le premier amour restera partagé, intense et éternel. Ça nous fait replonger dans une période par laquelle nous sommes tous plus ou moins passées dans la vraie vie. Les questions et les réponses n'étaient  pas toujours celles attendues ou désirées entrainant joie ou blessures. Il y a un petit quelque chose dans cette trilogie qui fait qu'on accroche vraiment à cette tranche de vie sincère et toute douce, qui est à découvrir absolument. Rose Taylor

     

     

    Vous le trouverez ici :  Blue Sky Complex - Tome 03

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique