• La derniere novella de M.J O'Shea, Petit secret de Nerd sorti le 23 juillet 2019,  en plein rush de série ado gay avec une reine des abeilles et son petit univers !


    Petit secret de Nerd de M.J O'sheaLe pitch: 

    Une histoire de Coconut Cove

    Les retrouvailles entre connaissances de lycée conduiront-elles à une romance – ou aux regrets ?

    Natif de Key West, Blair Fletcher passe de faire tapisserie à célébrité du jour au lendemain. Un jour il travaille comme serveur et le suivant, il est propulsé dans un monde différent – comme acteur dans la nouvelle série gay pour ados Coconut Cove. Jouer Ryder, la reine des abeilles, lui amène rapidement amis – et ennemis –, mais c’est le menuisier du plateau qui possède son cœur depuis qu’ils sont enfants.

    Blair a toujours supposé que son idole Sander Christiansen était complètement inaccessible... et hétéro. Maintenant que Sander est revenu dans leur ville natale, il semble que les suppositions de Blair puissent être fausses. Tandis que les choses s’animent sur le plateau et dans la chambre, Blair doit réaliser qu’il n’est plus le gamin timide qui n’est jamais parti de chez lui et peut-être qu’il est enfin temps pour lui d’avoir la vie, et l’amour, qu’il a toujours voulu.

                                                                              ***           


    Un nouveau roman, assez court, de MJ O'Shea qui m'aura laissé assez mitigée alors que j'aime assez les autres écrits de cette auteure.  L'histoire est sympathique et assez guillerette avec de jeunes acteurs gays qui jouent dans une nouvelle série gay pour ado.

    Tout se recentre assez vite sur les deux héros principaux Blair et Sander qui se retrouvent à la fois dans leurs maisons respectives et sur les plateaux de tournages après s'être juste croisés  pendant leurs années collège. 
    Le procédé est en quelque sorte assez original, on surfe entre scènes de série avec les personnages de chacun, des extraits de radios, d'interviews, la réalité des coulisses, et celle d'une petite ville qui devient le terrain de jeu du scénario. Et pourtant tout est très rapide, trop rapide, on  ne fait qu'effleurer les choses pour que tout aille au dénouement heureux pour nos deux héros. Alors oui, c'est sympathique mais trop léger pour moi.  Ça me laisse à peine le temps de faire connaissance  avec chaque personnage, l'alternance du jeu et de la réalité peut même par moment créer une certaine confusion quant a savoir qui est qui. Chaque protagoniste a du coup un peu de mal à se voir construire une vraie personnalité si ce n'est qu'ils sont tous gentils et beaux et les débuts de relations ne restent  que des débuts. 

    Tout ceci combiné à un texte parfois un peu lourd, une narration à la troisième personne qui comprend un mode de pensée à la première qui parfois passe très bien et parfois me dérange, cela  m'a  vraiment empêché  d'être sensible à la romance qui se créait sous mes yeux. L'histoire est certes légère, le format court mais j'avoue que par moment j'ai presque trouvé ça pas assez accrocheur à cause des raisons citées auparavant. Ici le monde des studios paraît idyllique et on voit des acteurs de plus de 25 ans jouer des ados ça  paraît un peu too much même en  connaissant  l'obsession  du cinéma pour l'âge de ses acteurs mais ca correspond parfaitement aux conditions du milieu. Un monde du cinéma qui est également trop succinctement évoqué tout comme celui des vies privées accentuant ce côté frustrant de passer à côté du récit et de ses possibilités. 

    En bref c'est une novella sympathique dont il ne faut pas trop attendre qui se lit rapidement  mais qui s'oublie tout aussi vite j'en ai peur. Yop.

    Merci à Dreamspinner Press pour ce SP.

     
     
     
     

                                                                   

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • La pire chose de J.E Birk

    Éditions : Juno Publishing

    Sortie : 06 Juin 2019

    Islande, Stonehenge, Londres, Paris...

    Pour l’observateur occasionnel, cela ressemble à un voyage de rêve. Pour Tate O’Reilly, c’est tout sauf ça. C’est un homme en mission qui doit réparer une grave erreur, et rien ne le retiendra – certainement pas ses amis ou sa famille. Pour lui, tout se résume à une chose simple : il doit réparer ce qu’il a cassé.

    Ce sur quoi il ne compte pas, c’est de rencontrer Gabriel Carillo. Gabriel est gentil, mystérieux et semble avoir pour mission de veiller à ce que leurs chemins continuent de se croiser. Mais Tate cache un très grand secret – un secret qu’il est certain que même Gabriel ne peut pas pardonner.

    Le passé d’un homme doit-il déterminer son avenir ? Au milieu de villes chargées d’histoire, Tate va le découvrir.

     

    *****

    Petite nouvelle toute courte sur une bien belle histoire, bien qu'un peu triste.... C'est le récit d'une rencontre fortuite, salvatrice, libératrice, celle de Tate et Gabriel. Tombant l'un sur l'autre lors d'une escale en Islande, les atomes crochus apparaissent de suite et se retrouvent même à Londres qui est une des destinations de Tate dans son périple européen. Tate était prof de chimie avant, dans une autre vie, avant l'accident qui a bouleversé sa vie, son univers. Ce voyage, c'est un peu sa quête de rédemption, de soulagement. Il ne s'attendait pas à Gabriel, ce bel homme qui vient entrer en orbite autour de lui de façon fracassante et pile au bon moment.

    Le roman n'est pas très long mais très efficace, on passe au fil des pages par un ensemble d'émotions difficiles, c'est pas drôle mais tellement juste dans l'écriture d'une situation qui pourrait arriver à tous. L'accident de Tate est là pour nous  montrer que rien n'est acquis, que tout peut tourner court, très court et très vite, une leçon de vie, d'entre-aide et d'estime de soi.  Tate vit un calvaire depuis cet événement et là arrive le beau Gabriel, comme une lumière au bout du tunnel.

    L'auteure a su retranscrire avec beaucoup de douceur, de réalité, de vérité ce qu'on pourrait ressentir lorsqu'on est de l'autre côté de la barrière. Le choix du récit est aussi de parler de la culpabilité, de l'horreur d'être de l'autre camp, de l'estime de soi que l'on doit affronter au quotidien. L'enfer de Tate , ses remords, ses cauchemars, nous broient le cœur, on le suit dans une sorte d'errance psychologique douloureuse dont Gabriel va vite devenir la bouée de sauvetage, son essentiel. Une rencontre anodine qui se transforme en coup de foudre, en sauvetage.

    Une histoire qui ne laisse personne indifférente, qui m'a beaucoup ému quand à sa fin, une vraie lecture plaisir même si le sujet abordé est vraiment difficile. A découvrir vite. Rose Taylor

    Merci à Juno Publishing pour ce SP.


     

    Vous le trouverez ici : La pire chose

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Cœurs dans la tourmente de Joanna Chambers paru chez Juno Publishing en Décembre 2018 est une douce et courte histoire de fin d'année  entre deux hommes refroidis par la vie mais vite réchauffés par leur attraction.


    Cœurs dans la tourmente de Joanna ChambersLe pitch:
     Les choses ne vont pas bien pour Cam McMorrow depuis qu’il a déménagé à Inverbechie. Ses affaires dépérissent, son chalet est en train de s’effondrer et, suite à une dispute très publique avec Rob Amstrong, le propriétaire du café, il est devenu un exclu social. Cam doit s’éloigner de ses ennuis et lorsque sa sœur lui achète un billet pour la plus grande fête de Hogmanay à Glasgow, il s’empresse de quitter Inverbechie. Mais lorsque les événements conspirent pour le faire échouer au milieu de nulle part dans une tempête de neige, il risque non seulement de rater la fête, mais il lui faudra également demander de l’aide à son ennemi juré, Rob.


                   ∴ ∴ ∴ ∴
     

    Une de ces histoires courtes de Noel dont j'aime me régaler, un peu d'opposition farouche, de la solitude et du quiproquo qui va bien, voilà une formule qui me plaît!

    Cameron, parti depuis presque un an dans un bled un peu paumé, peine à faire décoller sa nouvelle entreprise de tourisme. Discret, distant et trop réservé il a sans réellement le vouloir ou s'en rendre compte fait le vide autour de lui. Rob, de son côté parfaitement intégré au sein de la communauté du village qu'il  habite depuis plusieurs années,  a cessé de croire qu'une amitié  était possible entre eux depuis une fâcheuse dispute issue de malentendus malheureux. 

    Une veille de jour de l'an, une panne moteur et un froid glacial suffisent aux deux hommes pour prendre le temps de remettre les pendules à heure. Une douce romance assez courte mais pour une fois pas du tout frustrante. On a tout ce dont on a besoin: deux hommes attirants et discrets chacun à leur facon, de la tendresse, un peu de mélancolie et un gros poil de malentendu qui sert à merveille une petite tension amoureuse qui s'installe ni trop vite ni trop lentement. Le rythme est parfait pour le format et on prend le temps de découvrir autant les héros que les personnages secondaires ainsi que leur environnement. Un doux climat de tendresse précède un érotisme suave et attentif entre Cam et Rob qui se réapprivoisent entre un passé que l'on doit laisser de côté  et un avenir incertain et angoissant.

    Le tout est bien écrit, les rôles bien distribués et le scénario court et efficace donne une vraie portée à une novella très réussie. On en sort charmé et attendri, totalement convaincu par deux personnages dont  la mesure et la discrétion donnent à la romance un joli gout de reviens-y! Yop
     
     
     
                                                                              

    Cœurs dans la tourmente de Joanna Chambers

     

     
     Vous le trouverez ici : Cœurs dans la tourmente
     
     
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Souvenirs de Noël : tome 1 et tome 2 de Max Vos

    J.J. a toujours détesté les vacances de Noël. Les cadeaux, les décorations, le Noël traditionnel en famille... C'est tout ce dont ses collègues parlent en salle des professeurs. J.J. évite ces réunions comme la peste. Il ferait n'importe quoi pour empêcher ses collègues de voir le vrai J.J., l'homme gay qui ne veut pas se faire remarquer. Quand il laisse échapper qu'il est tout seul, sans aucun plan pour Noël, les dames bien-pensantes de son école veulent l'inviter pour le jour fatidique.

    Oh bon sang...

    Arrive le coach Adam Sutton qui vient à son secours et maintenant J.J. se retrouve piégé par cet homme imposant qui ne prendra pas un « non » pour une réponse. Et en plus, il fallait que ce soit quelqu'un que J.J. trouve attirant, n'est-ce pas ? Dommage qu'il soit hétéro et J.J. n'est pas prêt de sortir de son placard et tenter quelque chose. Il aime ses bras là où ils sont, merci beaucoup !

    Mais Adam a un secret, celui qui va bouleverser le monde de J.J. Adam souhaite offrir un Noël mémorable à J.J, mais en fin de compte, la vie des deux hommes ne sera jamais plus la même...

     

    Souvenirs de Noël : tome 1 et tome 2 de Max Vos

    Cela fait un an depuis que l'entraîneur Adam Sutton a changé la vie de JJ avec sa proposition de Noël. Désormais, heureux en mariage, les deux hommes font face à tout ce que la vie met en travers de leur chemin : de nouveaux membres de la famille, l'homophobie et les préjugés, sans parler d'une offre inattendue qui est sur le point de transformer leur vie... pour toujours.

     

    &&&&&

     

     Deux petites nouvelles toutes mignonnes qui vont vous faire adorer l'amour, l'ambiance de Noël même nous sommes un chouia hors saison mais je n'ai peur de rien donc je fonce.

    Dans le premier tome, Jonathan Jones alias J.J est un professeur d'histoire dans une petite ville où rien ne se passe vraiment si ce n'est quelques commérages. J.J ne vit jamais bien cette période de l'année qui lui rappelle sans cesse qu'il est seul et assez désœuvré. Mais cette fois-ci, suite certains bavardages lors du dernier repas de l'année en salle des profs, il se retrouve à accepter l'aide du beau et fort prof de sport, Adam Sutton. Ce dernier le tire d'un mauvais pas en l’embrigadant pour décorer l'extérieur de sa maison avec des milliers de lumière.Ce qui commence comme une sorte de piège pour J.J va se transformer en moments inoubliables pour les deux jeunes hommes.

    Un tout petite histoire toute douce mais super bien écrite malgré sa brièveté, tout est mignon les deux héros ainsi que toute la tribu qui gravite autour d'Adam, l'ambiance de Noël dont on sent d'ici la chaleur, la douceur, l'euphorie et l'amour !

    Dans le tome deux, on retrouve l'ensemble de la même tribu un an après ce premier Noël avec des flashbacks sur l'année écoulée pour Adam et J.J. Des hauts et des bas ont jalonné la mise en place publique de leur couple, ils ont dû faire face aux préjugés de certains de leurs collègues et de leurs connaissances. Malgré quelques anicroches, la paix règne au sein de la merveilleuse famille Sutton.

    Dans les deux récits, l'amour est omniprésent, doux sans être mièvre, rempli de bons sentiments saupoudrés de cannelle, de senteurs de sapin, de cookies, de pain d'épices et de vin chaud. L'auteur rend très bien l'ambiance festive de cette période pour faire décoller l'histoire de J.J et Adam, la rendre inoubliable pour les deux hommes. Même si le soleil d'avril est peu en phase avec ma lecture, je me suis vraiment prise dans l'ambiance de ces deux nouvelles, j'ai vraiment hâte de ressortir mes guirlandes moi maintenant.... Rose Taylor


    Vous les trouverez ici : Souvenirs de Noël 2


    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Vivre! Des mots et des hommes, des mots et des femmes. Collectif d'auteurs

    Sortie : 24 Avril

    Préface de Sébastien Monod

    Comme entre les pages d'un livre : Manhon Tutin

    American soldiers : Amheliie

    Un Noël imprévu : Eve Telleron

    Océane : Alexandra MacKargan

    Vivre différent et heureux : Didier D.

    Une rencontre fracassante : Aurélie-Châteaux Martin

    Ce n'est pas une fin : VD Prin

    Hope : Kaya C.

    Dernière neige : Flore Avelin

    Un refuge pour vivre libre : MB Intem

    Maintenant ou jamais : SM Gerhard

    L'homme qu'elle n'était pas : Aurélie-Châteaux Martin

    Une voiture nommée Cupidon : VD Prin

    My little secret : Maryrhage

    Stan : Kaya C.

    Par delà les balles : Kallan G. Daren

    Mon Noël : Emy River

    Et puis un jour : FV Estyer

    Repartir à zéro : Angie Le Gac

     

    &&&&&

     

     Ensemble de nouvelles au bénéfice du Refuge sur l'Amour, sur des histoires existantes, des rencontres, des coups de foudre, juste de l'amour sous toutes ses formes.

    Je suis passée par toute une palette de sentiments au grès des différentes romances, du sourire au larmes, de la douceur à l'émoustillement. Les auteurs nous content la ferveur d'une rencontre à la tristesse d'un deuil, les hasards de retrouvailles à la naissance d'un coup de foudre.... mais toujours autour de l'amour, du respect de chacun, de l'apprentissage de la tolérance.

    Le recueil réunit des romances entre hommes, entre femmes, pleines de douceurs. On suit le chemin d'un regard, le rappel d'une odeur, l'effleurement d'une main, pas de sexe pour le sexe, juste une approche plus romantique des sentiments. Les personnages sont tous attachants, ils sont tous émouvants dans leur recherche de la flamme qui brulera leurs vaisseaux.Aucune histoire ne se ressemble, on côtoie des univers différents auprès d'amoureux de tout âge, de tout style, de toute origine ayant en commun l'amour, juste l'amour, l'attirance, l'alchimie se créant entre deux êtres à un moment clé de leur vie.

    Je n'avais encore jamais lu de romance femme-femme, ce fut une découverte très agréable, un joli début pour sûrement m'y intéresser plus. Ma curiosité en a été éveillée, tout comme la plume de certains auteurs que je n'avais pas encore eu le plaisir de découvrir. Ce recueil, en plus de son altruisme est vraiment un merveilleux vivier de bonheur dont il ne faut surtout pas se priver. Rose Taylor



    Vous le trouverez ici : Vivre !: Des Mots et Des Hommes - Des Mots et des Femmes

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Satin d'Isobel Starling

    Éditions : Decent Fellows Press

    Sortie : 03 Mai 2019

    Matthew Fisher aimait être danseur, jusqu’à ce qu’une rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche mette fin à dix ans de carrière. Sa sœur, amie avec Annabelle Ramsay-Aiken, la fille unique du magnat immobilier Sir James Aiken, lui organise un entretien et l’aide à trouver un nouveau métier : après six mois de formation, Matthew est promu agent immobilier d’Aiken Luxury Lettings. Aujourd’hui, au lieu d’étirements à la barre, il passe ses journées à inspecter les maisons vides londoniennes de ses riches et célèbres locataires.
    Perdre sa carrière de danseur a laissé un immense trou dans le cœur de Matthew, et pour le remplir, il crée un blog Tumblr dédié à son fétichisme pour la lingerie. Pour donner à ses followers l’impression qu’il vit une vie enchantée, il décide d’utiliser les propriétés d’A.L.L. comme toile de fond à ses photos érotiques.
    L’un de ses followers ayant attiré son attention, une relation D/s longue distance se développe entre eux. Mais lorsque la relation passe soudain d’un fantasme en ligne à la vie réelle… Matthew peut-il réellement se soumettre ?

     

    @@@

     

    Après une relation de six mois uniquement sur le net, sans vraiment se voir  ni se connaitre, Matthew  "Satin" de son nom de blogueur rencontre son dominant Austin d'une façon un peu abrupte. Une fois la surprise d'une rencontre inopinée passée, la passion reprend le dessus et finit par flamber entre les deux hommes. Ils vont, enfin, pouvoir assouvir tous leurs fantasmes en chair et en os.

    Une petite nouvelle qui va vous plonger dans le monde du BDSM relativement léger, de la soie et de la dentelle. On suit des personnages au passé  plus ou moins douloureux qui ont trouvé un exutoire dans une relation dominant / soumis. On effleure d'un côté le monde des grands danseurs classiques qui voient leur vie presque finie suite aux blessures, en parallèle avec celle d'hommes très riches, ayant un besoin de contrôle sur tout et tout le monde dans leur vie.

    C'est un style de vie dont je ne suis pas adepte, ayant beaucoup de mal à appréhender et surtout comprendre ce besoin de domination comme de soumission, je n'ai pas réussi à entrer dans l'histoire même si on sent la recherche dans la terminologie liée au BDSM, dans le fonctionnement de chacune des parties. La plume de l'auteure est toujours sympa, Isobel Starling a l'art d'aborder des sujets pas toujours communs comme ici le fétichisme de lingerie féminine. Cet aspect est d’ailleurs retranscrit avec sensualité, on imagine facilement le plaisir que ressent le héros à caresser toutes ces tissus et dentelles. Ses sentiments et son bien être quand il se pare de la sorte sont sensiblement décrit évitant tout le ridicule que certains peuvent voir dans le fétichisme.

    Quelques lourdeurs dues à des répétitions sur le physique et la différence d'âge d'Austin,
     ce culte du corps omniprésent le long des pages ont quelque peu ralenti mon enthousiasme. A cela s'est rajouté que malgré ma curiosité sur le sujet j'avoue ne pas avoir accroché sur le monde de la danse (même si ça reste bien sur personnel), cumulée à ma réticence  face au BDSM  cela fait qu'entre le récit et moi ça n'a pas trop fonctionné. En fait ce sont beaucoup de gouts personnels qui entrent en jeu dans ma chronique car on ne peut pas tout le temps aimer tous les sujets abordés il ne reste donc qu'à vous de vous en faire une idée personnelle. Rose Taylor.


    Vous le trouverez ici: SATIN: Amour et Lingerie

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Une Saint-Valentin mouvementée est un court récit d'une centaine de pages écrit par Laur'El et publié en auto édition en 2019. 


    Une Saint Valentin mouvementée de Laur'ElLe pitch: Yvon ne veut plus d'histoire d'amour, il a déjà donné, merci. Mais lorsque sa relation sans engagement s'achève sans qu'il ne l'ait choisi, il ressent une sorte de vide auquel il ne s'attendait pas.
    Nicolas a tout fait pour que son couple fonctionne. Pourtant, sur la route du week-end en amoureux qu'il avait prévu pour leur anniversaire, il vit une rupture bien plus dramatique qu'elle n'aurait dû l'être.
    Ils vont se rencontrer d'une manière peu commune sur une route de montagne déserte et sous des conditions climatiques catastrophiques. Et si, pour eux, c'était le bon endroit au bon moment ?

     

                              ***


    Une mignonne petite histoire de cœurs qui se brisent et se reconstruisent au gré d'une rencontre plus que fortuite. La neige, le froid et un ex plutôt salaud ayant laissé un Nicolas frigorifié sur un bord de route, Yvon de retour de l'une de ses virées sex-friends le ramasse dans un piteux état. A compter de ce jour, les deux jeunes hommes se côtoient au départ malgré eux puis avec un plaisir certain à force de passer du temps ensemble.

    Souvenirs,  échecs  et projets de vie sont au programme de leur conversations de plus en plus journalières et rapprochent peu à peu les deux hommes qui ont chacun à un moment décidé de changer de vie. Une romance complètement dans l'esprit du 14 février,  pleine de cœurs rouges partout et de situations dignes d'une bonne comédie sentimentale. On sent les débuts des premiers écrits car l'ensemble, même s'il reste agréable et plutôt à tendance feelgood, est parfois brouillon avec des passages que j'ai trouvé mal placés dans le fil narratif.  Ce qui donne donc une sensation de répétition alors que les dits passages ne seraient pas forcement superflus s'ils étaient mieux disposés.

    Le rythme d'écriture  est enjoué et distrayant, il réussit à maintenir une attraction constante chez le lecteur. En revanche on sent moins le rythme des événements qui aurait supporté un peu plus d'intensité selon les instants. On est donc plongé dans une romance douce et tendre qui ne correspond pas toujours à l'importance des actions de ses personnages. Personnages d'ailleurs tour à tour sympathiques, agaçants ou détestables mais qui malheureusement se perdent un peu dans des aventures scénaristiques pas forcement toujours judicieuses.
    C'est  loin d'être un problème pour accrocher  à cet amour naissant mais moi ça m'a un peu fait tiquer. L'amour que partagent ces deux-là reste tendre et sucré comme un champagne rosé et comme tout champagne un peu typé on aime ou pas.
    L'auteure en profite pour aborder la thématique du changement de vie et de la survie des villages dans nos campagnes confrontes à la rentabilité et à la force des regroupements sans trop appuyer sur les clichés du genre et en rendant un certain hommage aux gens des provinces pas si rétrogrades qu'on nous les image la plupart du temps.

    Un très gros point fort pour le choix délibéré de personnages normaux et nettoyés des obligations physiques des histoires d'amour (c'est vraiment trop rare pour ne pas le souligner, le surligner et le stabiloter)  et si ce roman n'avait dû atteindre qu'un seul objectif et bien c'est celui que je citerai en premier. Prouver que deux hommes banals au physique banal, dans une vie banale peuvent de toute évidence créer autant d'attrait que les supers flics/docteurs/avocats qui séduisent leur petit agneau innocent.  Du petit côté rond d'Yvon au physique concret de Nicolas, de leurs défauts et faiblesses ordinaires, de leurs attentes somme toute classiques tout est fait, pour une fois, pour tenter l'aventure de la romance autrement et j'avoue que j'espère que l'auteure saura combler ses petites faiblesses tout en gardant cette énorme qualité pour nous offrir d'autres histoires peut être plus fouillées et mieux architecturées que je lirai assurément  avec beaucoup de plaisir.

    En attendant, faites attention, si vous avez envie de vous bâfrer de croissants c'est un effet secondaire tout à fait normal ! Yop

    Merci à Laur'El pour ce sp.

                                                                               

     Saint-Valentin mouvementée de Laur'El

                                         

     

    Vous le trouverez ici : Saint-Valentin Mouvementée

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Dans le genre chronique complètement subjective et écrite avec des étoiles plein les yeux (et des " ho putain " plein la bouche aussi mais c'est moins glam) Faux départ  de Janey Chapel est un court roman sur un retour du premier amour publié chez Dreamspinner Press en 2014.


    Faux départ de Janey Chapel
    Le pitch: 


    C’est la réunion décennale de l’université de Tucker Locke, et il n’a pas fait grand-chose de sa vie. Bien sûr, il est devenu un brillant avocat avec une belle voiture et un bel appartement, mais sa vie est vide, et Tucker sait pourquoi. Dix ans plus tôt, ne se sentant pas prêt à accepter son homosexualité, il a laissé Whit Jamison derrière lui. 
    70 pages.



                                                                                  *****

    Le sujet est assez traditionnel dans le genre, la plume de l'auteur  et l'intensité de ses mots le sont beaucoup moins. 

    Tucker retourne dans sa ville natale pour une soirée d'anciens et retrouve Whit son premier réel béguin qu'il avait toujours tu et fini par rejeter n'assumant pas du tout son homosexualité naissante.
    Facile, convenu, déjà lu, déjà écrit... oui mais non ! Faire quelque chose d'aussi fouillé, intense et profondément humain d'un sujet moult fois rebattu dans un format assez restreint est en soi un vrai parcours gagnant. Un fil rouge fort où le traitement et l'intonation donnée à l'alternance des points de vue sont assez innovants et surtout séduisants. C'est  presque un dialogue direct avec le lecteur plein de finesse, de drôlerie et de sensibilité en demi teinte. Un pas après l'autre, un souffle derrière l'autre, un mot suivant l'autre l'auteure nous présente ses deux héros avec un affect particulièrement efficace permettant de voir plus loin derrière les images littéraires des amours perdus ou déçus. Elle nous livre une véritable introspection sensible et réaliste de ce qui nous mène à la lâcheté, la fuite, la course lente et épuisante à la normalité que l'on est si prompt à préférer au sprint étourdissant de ses sentiments ou de ses besoins.

    Tucker est ce personnage fuyant, pleutre que l'on pourrait abhorrer si sa propre perception de lui même n'était pas si perspicace et sans fausses excuses. Il se sait, se connaît mais se cache, court encore et toujours, non pas après quelque chose mais pour semer un passé renié qui le talonne. Whit est le gentil, celui qui a souffert, que Tuck a laisse derrière lui pour franchir les lignes trompeuses d'une victoire et d'un avenir amers et sans vie. Il est resté cet homme sain et honnête, de ceux qui se regardent sans rougir dans les yeux des autres et qui prennent la vie comme une randonnée partagée avec eux.

    Alors oui on pourrait croire le schéma facilement tracé de longues lignes bien droites qui nous mèneraient d'un point A à un point B. Et c'est le cas dans ce scénario sauf que voilà Janey Chapel nous prouve que le noir et le blanc dans l'imagerie de la romance c'est vraiment surfait et que toutes les nuances de gris sont bien plus passionnantes. 
    Passionnantes comme cette façon de nous montrer la souffrance et la peur sous les deux angles pas si droits que ça.
    Vivantes parce que la peur et le doute ça use les certitudes même des hommes les plus lâches, que leurs sentiments sont bel et bien présents et qu'une fois qu'on a pris son élan il est parfois difficile de s'arrêter et de faire marche arrière. Que ces mêmes peurs ou doutes peuvent à contrario vous pousser à vous construire, vous accepter et à vous sourire dans la glace.  
    Émouvantes ces nuances quand elles nous montrent aussi qu'il est tellement facile pour celui qui a été abandonné  de juger l'autre et de se dire "moi je ferais ci ou ça " et de réaliser au final que nous n'avons pas tous la même facilité à nous révéler au monde.

    Une nouvelle courte, précise et percutante qui m'a complètement noyée dans sa douceur, sa nostalgie et sa sensualité. Un récit ou chaque mot touche au plus juste des émotions si évidentes,  qui dédramatise cette vision romanesque de la puissance de l'amour au bénéfice de la réalité de la compassion, de la compréhension de l'autre et du pardon.
    C'est  super bien construit, astucieux et drôle quand ça doit l'être, viril et terriblement concret quand il faut et moite comme un tee shirt mouillé après un bon jogging.

    Je le dis clairement  j'ai  adoré  ce roman  et je me fous de savoir si la trame est facile ou pas, si le sujet est classique ou pas, si ces hommes sont crédibles ou pas car Janey  Chapel m'a tout autant convaincue par sa façon de dépoussiérer ce genre de thématique que par l'intensité et le bien fondé de la psyché de ses personnages.
    Une superbe petite histoire où deux hommes partis avec des rythmes différents finissent enfin leur course au coude à coude et qui, petit plus, parviendrait presque à nous motiver pour un jogging (j'ai dis presque hein, faut pas pousser non plus). Yop.


    Faux départ de Janey Chapel

     

     

    Vous le trouverez ici : Faux départ

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Les frondes du destin et les flèches de Cupidon, publié en Février 2019 est un petit roman " plaid et cheminée " qui se déguste comme un téléfilm M6 les jours de neige.


    Les frondes du destin et les flèches de Cupidon (Avocats amoureux t. 2) d'Ari McKayLe pitch : Les célèbres avocats Dane Coulter et Cal Monroe sont rivaux au tribunal et amis en coulisses. Mais pourront-ils être davantage ?

    Cal en a toujours pincé pour Dane, mais celui-ci est si profondément dans le placard qu’il ne peut même pas admettre la possibilité d’être gay. Son père, un homophobe enragé qui dirige sa famille d’une main de fer, force Dane à se fiancer… à une femme. Dane entre dans son jeu pour maintenir la paix et protéger sa mère, mais pour Cal, c’est la goutte qui fait déborder le vase.

    Il ne peut pas laisser Dane commettre une erreur qui pourrait gâcher le reste de sa vie et il ne connaît qu’un seul moyen infaillible de lui faire admettre ce qui se trouve dans son cœur. Mais déclarer ses sentiments à son ami pourrait mal tourner, creusant un fossé entre eux. Et même ainsi, le choix doit venir de Dane : vivre la vie que son père désire ou abandonner tout ce qu’il a pour avoir une chance de bonheur dans les bras de Cal.

                              

                                                                       x x x x


    C'est  mignon, succinct et ça va droit au but sans etre trop abrupt. Ari Mckay sait faire de la romance entre hommes, suave et doucereuse, avec la jolie fin qui va bien pour satisfaire les cœurs tendres.

    Dane et Cal sont avocats tout deux, amis et parfois concurrents. De leur rencontre est né un amour plein de non dit largement perturbé par l'omniprésence du père de Dane qui semble régir sa vie depuis toujours. Dane va t il s'émanciper ou se contenter de vivre une destinée par procuration? Grande est la question, gros est le suspens n'est ce pas? 

     Alors oui tout est facile, téléguidé  et déjà lu mais ça a au moins le mérite de tenir la route, d'avoir une bonne traduction et une bonne armature pour nous livrer une romance courte et efficace. Ca sent bon la grande ville américaine et les relents d'Ally Mcbeal, le mythe hollywoodien et la comédie sentimentale qui s'assume. Les deux personnages sont assez crédibles, peu engoncés dans les normes physiques  dont on nous absout pour une fois et leur psyché toute littéraire semble convenir à un un fil rouge classique mais pertinent.
    L'un lutte contre lui même pendant que le second l'attend avec patience et dévotion. On lutte donc nous aussi avec des personnages secondaires bien plus convenus ou clichés  et on attend aussi le dénouement sensuel de cette lutte acharnée pour la liberté de Dane. On retrouve également avec plaisir Erick et Kévin tout droit sortis de la première nouvelle de la série qui poursuivent leur romance avec des sourires pleins de dents!!

    Alors au choix on trouvera ça mignon ou guimauve, trop court ou pas assez poussé : j'avoue  qu'une approche plus précise de leur métier d'avocat aurait été un vrai plus surtout concernant le combat de Cal pour obtenir son cher et tendre. Mais voilà, parfois, la facilité c'est reposant surtout quand elle est assez bien construite et que la plume  est agréable . Un court roman a déguster pour se laver les neurones ou pour se reposer les synapses et pour satisfaire nos envies les plus fourbes de sucreries sans prise de calories. Yop.

     

                                                                         

    Les frondes du destin et les flèches de Cupidon (Avocats amoureux t. 2) d'Ari McKay

     



    Vous le trouverez ici : Les frondes du destin et les flèches de Cupidon

    Et la chronique de Rose sur le tome 1 ici 

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Une jolie petite nouvelle pleine de sucre et de paillettes chocolatées avec Joli papa d'Alain Meyer éditée chez Textes Gais en Mai 2015.


    Joli papa d'Alain MeyerLe pitch : Très dur, lorsqu'on est un jouisseur invétéré, de tomber amoureux d'un inconnu rencontré par hasard. Encore plus dur de s'apercevoir que l'objet de vos rêves est l'heureux papa du plus charmant bambin qui ait jamais existé. Avais-je le choix ? J'ai également eu le coup de foudre pour l'adorable bébé. Le fils n'a pas été très difficile à conquérir. Quant au joli papa, ce fut une autre histoire...
    Un récit bourré de sentiments, avec ses joies, ses peines et ses émotions. Aurélien va utiliser tous les moyens pour séduire Michel. Y parviendra-t-il ?

                                                                   ***

    Une histoire douce et tendre qui vous présente un beau bébé  cupidon qui pousse un jeune papa endeuillé à s'ouvrir  à la passion du jeune Aurélien.

    Un sac de course trop plein, une boite de raviolis violemment explosée sous le pneu d'une  voiture et voila notre jeune architecte volage aux prises d'un coup de foudre renversant. Retrouver l'homme qui lui a volé son cœur se révèle une entreprise de longue haleine, une exploration plus que poussée du parc des Buttes Chaumont et des heures assis sur un banc à prier les dieux. 

    Michel est perdu dans son deuil et la gestion de son tout jeune fils qu'il enchaîne sans s'en rendre compte à sa tristesse. Sa rencontre avec Aurélien, déjà perdu dans son amour pour lui sans qu'il  le sache, lui redonne gout à la vie et au sourire. Le coup de foudre a frappé Aurélien  tout comme le jeune Ronan qui ne peut se passer de lui et semble reconnaître en lui cette autre moitie de famille qui lui est nécessaire. Son père, ravi de la joie retrouvée de son enfant, se laisse donc aller à côtoyer Aurélien pour son bien.
    L'histoire non pas d'un mais de deux coups de foudre qui vont désormais irrémédiablement changer la vie des deux hommes.

    Une novella pleine de jolies ficelles romanesques que l'on prend plaisir à tirer dans tous les sens pour voir s'animer deux personnages charmants et presque fleur bleu. On soupire, on sourit et on ronronne en harmonie avec bébé Ronan au contact d'un couple qui se trouve avec beaucoup d'amour après s’être cherché de longs mois aussi douloureux pour l'un que pour l'autre.
    Ça pourrait etre mièvre et trop glucosé pour être autorisé aux diabétiques mais c'est surtout mignon tout plein comme nous les filles on aime tant. Yop

                                                                         

    Joli papa d'Alain Meyer

     

    Vous le trouverez ici : Joli papa
     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique